Disney | France

Ant-Man et la guêpe – notre critique

juillet 18, 2018

 

 

Sur le papier, difficile pour Marvel d’introduire une nouvelle aventure quelques semaines seulement après le raz-de-marée dévastateur “Infinity War”. Au final, Ant Man et la Guêpe signe le grand retour des films Marvel qui allient légèreté et humour avec brio. Évacuée grâce à une ingénieuse assignation à résidence, l’absence de Ant-Man aux côtés des Avengers permet d’introduire une toute nouvelle aventure de l’Homme-fourmi et de sa coéquipière, l’étourdissante et bourdonnante Hope Van Dyne campée par Evangeline Lilly. Secondée par son père Hank interprète par un Mickael Douglas étonnant , Hope fait appel à Ant-Man dans ses recherches pour retrouver sa mère Janet Van Dyne, la légendaire Michelle Pfeiffer, bloquée dans un monde subatomique.

 

 

Véritable explosion visuelle, Ant-Man est un summer movie rafraichissant qui allie scènes d’action de taille et trouvailles brillantes à l’image du combat culinaire épique de la Guêpe dans les cuisines du “Oui”.

 

Malgré une temporalité située en dehors des développements récents du MCU, Ant-Man est une bouffée d’air frais, le blockbuster de l’été qui convainc grâce à son intrigue familiale parfaitement menée par un casting cinq étoiles, hilarant et émouvant.

 

 

Preuve en est que même sans faire appel aux têtes d’affiche du MCU, Marvel fourmille toujours de nouvelles idées et de personnages qui sauront ravir le grand public et les fans.