Share This Post

ED92BLOG / Extra92 - Cinéma

Casse-Noisette et les Quatre Royaumes – notre critique

Casse-Noisette et les Quatre Royaumes – notre critique

Que retenir du nouveau blockbuster de la Walt Disney Company, vaguement inspiré du mythique conte Casse-Noisette datant du XIXe siècle et rendu célèbre en France par Alexandre Dumas ? À vrai dire, pas grand chose si ce n’est l’extrême difficulté à adapter certaines œuvres magistrales, quelques mois après l’élucubration Un Raccourci dans le Temps.

Où sont donc passés les sublimes explosions de couleur, personnages emplis d’enthousiasme et paysages oniriques promis dans les premiers extraits et affiches ? La bande-annonce vous donnera l’essentiel des plans fantasmagoriques des Trois Royaumes, qui tiennent pourtant de titre au film, tant l’intrigue est centrée sur le Palais Royal et le sombre Quatrième Royaume.

Ce dernier, véritable antre des ténèbres et agglomérat des affres les plus dérangeants, réussit l’exploit de réunir petits et grands autour d’un sentiment d’incommodité exacerbé par les rires clownesques et autres créatures immondes de type Muridés.

Les luxuriants costumes et sublimes décors saturnaux agissent sur le spectateur comme le vin chaud d’un marché de Noël : brève parenthèse réconfortante et éphémère dont les effluves permettent d’oublier un instant la glaciale et mélancolique atmosphère environnante.

À l’exception de la méchante Helen Mirren et du brillant Morgan Freeman, le casting ne brille ni par son originalité ni par ses figures fortes, en témoigne son premier rôle féminin attachant mais trop proche de celui d’Alice au Pays des Merveilles.
Le spectateur sera néanmoins ravi par l’extrême brièveté du film et son attention à vouloir en finir le plus vite possible : quête hâtée, intrigue bâclée et twist des plus prévisibles.

Casse-Noisette et les Trois Royaumes prouve une fois encore que les grandes Odyssées inspirées d’Oz, d’Alice ou des épopées enneigées à la Narnia ne fonctionnent qu’avec un équilibre sérieux entre création visuelle et prouesse scénaristique.

1

Share This Post

1

Leave a Reply

Language