fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[CINEMA] Notre critique sur le film "La Belle et la Bête"

[CINEMA] Notre critique sur le film  "La Belle et la Bête"
 
Après Cendrillon ou encore Le Livre de la Jungle, c’est au tour de « La Belle et la Bête » d’avoir droit aux faveurs du live-action des studios Disney.
Réalisé par Bill Condon, on retrouve la charmante Emma Watson dans le rôle de Belle, Dan Stevens dans le rôle de la Bête, Luke Evans interprète Gaston et de nombreuses autres stars d’Hollywood figurent au casting comme la britannique Emma Thompson interprétant Mme Samovar (la fameuse théière) ou bien encore Stanley Tucci (Le Diable s’Habille en Prada ) pour ne citer qu’eux.
 
 
 
 
Dans cette nouvelle adaptation « live-action » (très malheureusement répendue chez les Walt Disney Studios dernièrement) et 25 ans après la sortie du chef-d’œuvre de la Wat Disney Studios Animations, on retrouve ici tous les éléments qui ont fait le succès du film d’animation de 1992. Histoire transgénérationnelle, cette nouvelle Super production La Belle et la Bête vient apporter un vent de fraicheur et de modernité à une histoire qui ne l’a jamais vraiment perdu.
 
 
Les personnages :
 
On retrouve évidemment tous les personnages du film d’animation, qu’ils soient humains ou figés dans le temps sous forme d’objets du quotidien.
Le maître du château (La Bête) et la villageoise (Belle) personnages principaux de l’histoire dominent par leur prestance de haut niveau.
Les objets du château sont particulièrement détaillés et attachants. On retiendra notamment le duo Lumière/Big Ben, initiateur du rapprochement entre La Belle et La Bête et dont les répliques détendront une atmosphère parfois glaçante. Toujours prompt à désobéir et à manigancer dans le dos du maître des lieux, les objets vivants du château restent en soit très sympathiques, si bien qu’on aurait aimé qu’ils soient d’avantages mis en valeurs et plus visibles tout au long du film.
 
 
Il est à noter également un duo particulièrement réussi entre Gaston (Luke Evans) et Le Fou (Josh Gad) dont la proximité n’a jamais été aussi proche. Gaston toujours fidèle à sa réputation n’en reste pas moins un homme très attirant pour toutes les femmes qui passent devant son chemin. Mais cet analphabète qui ne vit que pour relever des défis toujours plus difficiles, souhaite obtenir la main de Belle, totalement inaccessible pour lui.
Concernant LeFou, personnage au physique volontairement opposé à celui de Gaston et contrairement au film d’animation où il se contente d’encenser son ami et plus grand admirateur, c’est un personnage de LeFou bien différent du film d’animation que vous retrouverez ici. Un personnage ambigu qui semble se chercher tout au long du film.
 
 
Conclusion :
 
Si comme nous cette romantique histoire est l’une de vos préférées et quelle reste pour vous une véritable merveille, c’est avec un immense plaisir que vous découvrez cette nouvelle production où les scènes d’actions et les moments de douceur en musique s’enchainent dans une mécanique digne d’une horlogerie. Ce live-action aura eu le mérite de donner un nouveau souffle à cette sublime histoire en lui apportant à la fois beaucoup de modernité tout en restant très fidèle à l’histoire originale.
« Belle et la Bête » en live-action, c’est également des images spectaculaires, bourrées d’effets spéciaux et bien loin des textures et couleurs du film d’animation donnant au film une dimension inédite, sublimant chacune des scènes à la perfection.
L’axe de communication « Soyez notre invité » prend ici tout son sens,
Avec ses personnages hauts en couleurs, attachants et aux caractères très marqués, mis en valeur par des moyens techniques impressionnant et sublimant les images du film, ce nouveau live-action vous transportera une nouvelle fois au beau milieu de la France. Cette fantastique histoire où il sera impossible de ne pas être touché en plein cœur. Une aventure à la fois exaltante et touchante pour toute la famille qui ravira tous ceux qui aime les belles histoires et qui croient au véritable amour. Pensez également à rester jusqu’à la fin du générique pour profiter d’une petite surprise musicale qui ravira les fans du répertoire « Belle et la Bête ».
 
Côté musique on retrouve Céline Dion qui 25 ans après avoir interprété « L’histoire Eternelle » pour le film d’animation , interprète avec brio la chanson entendue au générique de fin, « How Does A Moment Last Forever », écrite par Tim Rice et composée par Alan Menken. Et c’est cette fois-ci au tour d’Ariana Grande et John Legend d’interpréter la chanson principale « Beauty and the Beast ». Une chose est sure, les chansons du film de toute beauté sont une fois de plus sa plus grande force. Vous serez envahi par les émotions à l’écoute de ces morceaux.

Share This Post

Leave a Reply

Language