Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[CINEMA]LA BELLE ET LA BÊTE : Du film d'animation à la version en prises de vues réelles

[CINEMA]LA BELLE ET LA BÊTE : Du film d'animation à la version en prises de vues réelles

LA BELLE ET LA BÊTE : Du film d’animation à la version en prises de vues réelles

 

 

Issu de la tradition orale, le conte classique La Belle et la Bête – et le puissant message qu’il délivre sur la beauté intérieure – trouve ses origines dans la France du XVIIIe siècle. C’est la romancière Gabrielle-Suzanne Barbot de Villeneuve qui, dans La jeune Américaine et les contes marins en 1740, le couchera pour la première fois par écrit. Mais il faudra attendre 17 ans de plus, et la version remaniée, abrégée et rédigée par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont dans son livre Le Magasin des enfants, pour que le récit prenne son envol littéraire et devienne la référence que l’on connaît désormais…

 

Aujourd’hui, ses thèmes restent toujours aussi pertinents et l’histoire continue à fasciner les conteurs, comme en témoignent les innombrables interprétations qui ont vu le jour. Mais celle du grand classique de l’animation Disney en 1991 a particulièrement marqué les esprits…

 

Lorsque le studio a soumis l’idée à Bill Condon (DREAMGIRLS, les chapitres 4 et 5 de la saga TWILIGHT), le réalisateur a d’abord craint de s’atteler au remake d’une œuvre déjà parfaite. Il explique : « Je considère la version animée de 1991 comme le film parfait. À sa sortie, LA BELLE ET LA BÊTE était révolutionnaire non seulement sur le plan narratif, mais également sur le plan musical, la bande originale composée par Alan Menken et Howard Ashman étant tout simplement incroyable. C’est la raison pour laquelle j’avais au départ quelques réserves. »

 

Cependant, le cinéaste a très vite réalisé que le temps était venu pour une adaptation du film en prises de vues réelles. Conteur accompli, Bill Condon a rapidement visualisé le potentiel cinématographique de l’histoire. Il explique : « 25 années se sont écoulées depuis la sortie du dessin animé et la technologie nous permet désormais de réaliser en prises de vues réelles ce qui avait été introduit dans le film d’animation. Aujourd’hui, pour la première fois, il est possible de créer des versions photoréalistes d’une tasse de thé qui parle dans un environnement réel. »

 

Pour le réalisateur, l’attrait de LA BELLE ET LA BÊTE était double : c’était d’abord l’occasion de réaliser un film musical en hommage aux comédies musicales de l’âge d’or hollywoodien, mais aussi de revisiter une histoire qui tient une place particulière dans son cœur et de creuser la psychologie des personnages. Bill Condon possède des connaissances encyclopédiques en matière de comédies musicales et sait mieux que quiconque faire dialoguer histoire et musique, mais il a surtout vu le film comme l’occasion de remettre le genre musical au goût du jour.

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language