Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[COCO] Notre critique du dernier Disney-Pixar

[COCO] Notre critique du dernier Disney-Pixar

C’est avec curiosité et sans a priori que j’ai découvert le dernier film d’animation des studios Disney-Pixar nommée « COCO », n’ayant vu ni trailer ni bande annonce à ce sujet.

 

Le film raconte l’histoire d’un jeune garçon, Miguel, captivé par la musique et particulièrement pour la guitare dans le plus grand secret après le bannissement de la famille de tout ce qui touche à la musique, il y a de cela de nombreuses années. La raison : Son arrière-arrière grand-mère s’est vue abandonnée avec sa petite fille par un homme qui a choisi de poursuivre une carrière musicale couronnée de succès, au détriment de son rôle de père et indirectement de sa famille.

 

 

Miguel, donc, est complètement désintéressé par le métier de cordonnier qui a fait la réussite de sa famille. Il est en admiration totale pour le grand Ernesto De La Cruz (qui sort tout droit d’un Elvis Presley mexicain mort tragiquement sur scène dans les années 40). Jeune, ambitieux et plein de rêves, Miguel poursuit sa quête pour « devenir quelqu’un », à travers les cassettes vidéos qui retracent la carrière cinématographique de cette ancienne star, dont il apprend et s’inspire beaucoup. Ce court résumé par rapport aux premières minutes du film n’est qu’un aperçu d’une histoire sympathique, dont les détails n’auront de cesse de se développer au fil des minutes, dévoilant révélations et rebondissements qu’on ne voit pas venir.

 

 

Mon avis : Comme souvent chez Pixar, le film est vraiment beau à voir, techniquement irréprochable (notamment sur la modélisation des squelettes avec une vrai physique de qualité. Le réalisateur Lee Unkrich disait que c’était l’une des parties les plus difficiles à concevoir). COCO se montre moins avare en terme de scène de courses-poursuites endiablées et autres morceaux de bravoure débridés auxquels le studio m’avait habitué. Mais la transposition de la Fête des Morts mexicaine – idée que je pensais légèrement casse-gueule – a finalement vu son audace payer, tant l’ensemble fonctionne à merveille. Le film jouant aussi sur le thème de la musique, j’avais peur de voir un film trop musical, défaut promotionnel que l’on retrouve parfois chez Disney (comme par exemple « La Reine des Neiges ») mais au final les scènes musicales se transforment à un moment important de l’histoire avec une inventivité visuelle et didactique réjouissantes. Pour ma part un des gros points du film (notamment la chanson « Ne m’oublie Pas »)

 

 

La Famille est aussi un élément central du film, l’importance que l’on ressent de retrouver nos êtres chers un jour ou l’autre renforce le côté émotion que l’on peut avoir. J’ai ressenti beaucoup de tristesse à certains moments très importants du film que je vous laisse découvrir.

 

Concernant le doublage français, j’ai globalement apprécié l’ensemble avec la voix d’Andrea Santamaria (voix de Miguel et aussi du film d’animation Le Petit Prince) qui n’est pas chanteur mais plus musicien qui a pris plaisir à doubler ce personnage. Il y aussi Ary Abittan, doublure d’Hector, avec notamment une des séquences fortes et émotives du film pour ses enfants. Plus que jamais, les studios Pixar continuent sur leur bonne lancée depuis Vice Versa en renouant avec une certaine qualité qui a fait les plus grands succès du studio d’animation. Le film est beau, fun, émouvant et cela séduira petits et grands. Plus que jamais, le rire aura côtoyé les émotions, la vie aura résonné la mort, mais dans un élan d’optimisme et une belle énergie tout en soulignant l’importance de la famille. La promesse du film étant celle de retrouver nos êtres chers un jour à l’autre, dans cette vie ou dans l’autre.

 

 

Je conseille vraiment ce film d’animation, cela aura été une très bonne surprise et j’ai pris plaisir devant. Et pour les plus curieux, il y a quelques références à d’autres films du studio que je vous laisse voir dans le film mais faut être observateur car c’est au bout du deuxième visionnage que les saisir.

 

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language