Share This Post

ED92BLOG / Extra92 - Cinéma

[Critique] Le Roi Lion

Visuel film Roi Lion 2019 - ED92

Compte rendu de Patrick G.

Lorsque Disney s’est lancé dans les live action de ses grands classiques, ce n’était qu’une question de temps avant que l’un de ses plus grands succès le « Roi Lion » ne voie son adaptation arriver. Après avoir réalisé le remake du film Jungle book en 2016, Jon Favreau fait monter les enchères en prenant la tête d’un film d’action qui ne contient aucun personnage humain. Autre difficulté, Le Roi Lion est l’un des films Disney les plus populaires de tous les temps. Le dessin animé original sortie en 1994 a rapporté plus de 900 millions de dollars au box-office mondial.

On pourrait penser que la plupart des réalisateurs trembleraient devant un tel défi, mais Favreau livre un film magnifique avec des images à couper le souffle. Le scénario de cette version Live Action est profondément ancré dans notre monde contemporain (nous y reviendrons plus tard). Il met en valeur la beauté stupéfiante mais aussi la fragilité criante des plaines africaines.

Les images de paysages ressemblent aux images magnifiques des films du label Disney Nature et j’ai été vraiment très impressionné par ce que j’ai vu à l’écran. Chaque scène met en valeur le cadre magnifique de « The Pride Lands » et constitue un délice visuel.

Disney reste fidèle à la version dessin animée du Roi lion tout en étoffant certains personnages. Mufasa, interprété par James Earl Jones, est moins présent à l’écran seul afin de laisser plus de place au lien père-fils partagé avec Simba. Le fait que Simba soit prétentieux dans ce dessin animé m’a toujours été désagréable, le rendant moins sympathique. Ce trait de caractère est toujours présent dans cette version Live Action, mais la présence supplémentaire de Mufasa contribue à rendre plus crédible la transformation de Simba en un dirigeant digne de ce nom.

Le casting des voix US est juste parfait et de haut vol, chacun d’entre eux réalise une performance solide. Comme prévu, Timon (Billy Eichner) et Pumba (Seth Rogen) volent la vedette avec leurs interprétations comiques. Mais pour moi la mention spéciale revient à John Oliver en tant que Zazu. La performance de Chiwetel Ejiofor en tant que Scar m’a, quant à elle, complètement bouleversé. Ejiofor apporte au personnage une présence significative qui était une joie absolue à voir.

Comme je l’ai déjà dit, les images sont magnifiques ; les personnages sont interprétés à la perfection, la musique ne déçoit pas, tout semble parfait, dans cette nouvelle version. Ce qui m’amène à la seule chose qui m’a personnellement dérangé avec ce film. Les images de synthèse sont visuellement incroyables pendant pratiquement tout le film. Les personnages se déplacent de façon majestueuse dans chaque scène. Personnellement, à quelques moments j’ai trouvé assez dérangeant de voir des animaux sauvages, (qui ressemblaient à de vrais animaux) parler ! Le fait est que, dans notre monde, les animaux ne parlent pas. Alors j’ai parfois eu le sentiment qu’il était difficile de vraiment se connecter aux personnages. Je veux dire oui, nous avons tous vu des films avec des jouets qui parlent ou encore des monstres et même des émotions, mais le fait est que dans notre environnement les animaux ne parlent pas (ou peut-être le font-ils?), cela semblait parfois un peu étrange visuellement pour moi ! Mais en faite c’est le Roi Lion ! À quoi je m’attendais?

Le Roi Lion arrive à un moment où ceux d’entre nous qui sont assez vieux pour avoir connu et grandi avec l’original sont maintenant adultes. Disney montre dans ce live action tout son amour et son attention pour la franchise, tout en ne perdant pas de vue ce qui a rendu l’original si populaire il y a 25 ans. Les fans apprécieront le récit d’un classicisme absolu et même si Le Roi Lion ne figure pas en haut de votre liste de favoris, les images suffisent à le rendre digne de son temps. Hakuna Matata à tous, le Roi Lion ne déçoit pas!

Le Roi Lion sortira en salle le 17 juillet en France

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language