Share This Post

ED92BLOG / Extra92 - Report

Disney Love Jazz – retour sur la soirée

Disney Loves Jazz Review

Vous en avez désormais l’habitude, nos reporters partagent leurs impressions sur les nouvelles saisons de Disneyland Paris où sur les soirées. Retour sur la soirée Disney Love jazz aux Walt Disney Studios.

Disney Loves Jazz Review

Alex :

« Le concert ” club actionnaire” était très sympathique bien qu’un peu court. J’y ai passé un très bon moment. Passons au reste de la soirée, les concerts de rue étaient pas trop mal, sans être fou pour autant. Par contre l’ordinateur mixait de l’électro devant The Hollywood Tower Hotel, je n’ai pas compris, un hors sujet total pour une soirée jazz. D’ailleurs aucun guest ne s’attarder à cet endroit contrairement aux autres mini-concerts. Il y avait aussi des files hallucinantes à certains chalets du rendez-vous gourmand.

Rencontres personnages. Disneyland Paris a séparé Edgar et les Aristochats au lieu de faire une alternance comme prévu et c’était selon moi ce qu’il fallait faire, une très bonne idée que je valide. Disneyland Paris aurait dû faire la même chose pour la rencontre Facilier/Tiana. La pauvre s’est fait huer à son retour, les guests de la file voulaient Louis le croco, un manque total de respect de la part de ces guests envers le character… Une organisation à la manière de la rencontre avec Aristochats et Edgar, avec 2 files distinctes, aurait évité ce problème. J’ai pu rencontrer Osvald seul en 10 minutes, j’ai de la peine pour ceux qui ont payé leur soirée Fandaze ou qui ont attendu 1 h voir plus lors du photopass day. Et mon plus grand regret, aucun photographe photopass.”

Exclusive Pins

Louis

“Je suis arrivé à 17h pour entrer avec des amis actionnaires. Le parking était bondé, mais j’ai pu trouver une place en 10 min. Parking infinity fermé par DLP : superbe idée afin de limiter le stationnement anarchique des gens mal élevés, une idée qu’il faut réitérer.

Globalement, j’ai passé une superbe soirée, malgré un peu d’attente pour voir des personnages comme les Aristochats par exemple, mais ça allait dans l’ensemble ! À noter, tous les casts étaient au top top top, dispos, souriants, sympas, ce qui joue à mon avis sur le ressenti de la soirée. Pour le concert : superbe, le placement un peu éloigné par rapport à la scène seulement.

Les attractions étant peu sollicitées, le passage était fluide, 20 minutes d’attente, grand max, avec une moyenne de 5 minutes. J’ai fait 3 fois Crush Coaster, 2 fois The Hollywood Tower Hotel, 3 fois Rc Racer et 1 fois Ratatouille. Les jeux de lumières et les projections étaient top ! L’ambiance superbe ! Ma note pour la soirée : 8/10.”

Cassie

« Ça va être rapide car je n’ai pu voir aucun concert mais j’ai quelques trucs à dire sur le reste… Niveau attractions, aucun souci, il y avait peu d’attente, toutes les attractions fonctionnaient ce qui est déjà bien. Ça aurait été encore mieux si nous avions pu avoir rock’n roller coaster. Ensuite pour les personnages, ils en ont sorti de très sympas mais il n’y avait pas de PhotoPass !!! Ça manquait énormément, déjà parce que ça nous permet d’avoir des photos de très bonne qualité et aussi parce que ça permet d’aller plus vite et donc de raccourcir les files d’attente. Pour Mickey et Minnie (dans leurs beaux costumes), nous avons attendu très longtemps, les gens prenaient des dizaines de photos alors qu’avec un photographe PhotoPass, 3 photos réussies et c’est fini. Autre regret, Ortensia n’a pas été présente toute la soirée. Sinon pour les autres personnages que j’ai pu voir, Frozone et Roger Rabbit, il y avait peu d’attente et c’était bien géré. La soirée manquait aussi un peu d’ambiance, il n’y avait pas grand-chose à part les petits orchestres. Heureusement qu’ils étaient là. »

Audran

Nous avons eu l’occasion de participer à la soirée Disney Love Jazz, une soirée très réussie, tant au niveau des animations proposées qu’au niveau du thème de cette soirée.

Si vous êtes un amateur de Jazz et que, bien sûr, vous aimez les grands classiques Disney cet événement était fait pour vous.

J’ai eu l’occasion d’assister au concert Jazz avec Selah Sue, Ben l’Oncle Soul, China Moses, Myles Sanko, Hugh Coltman et Robin McKelle. Un très bon concert mêlant les différents classiques Disney allant de Zootopie à Mary Poppins. Le petit bémol de celui-ci était sans aucun doute le décor. Sur le plateau du « Stunt Show Motion Spectacular », était installée une scène, ce n’était pas une réussite.

Un décor pas très « Disney », mais largement compensé par le talent exceptionnel des différents artistes qui se sont produits ainsi que d’étonnants jeux de lumières plutôt réussis situés sur les façades de Stunt Show.

Pour ce qui est des animations, je n’en ai que très peu profité étant donné que le concert a duré une bonne partie de la soirée. J’ai tout de même vu deux, trois animations de rue fort sympathiques les musiciens était eux aussi de grand talent. Malgré tout je pense que sans le billet premium qui donnait accès au concert, la soirée aurait été bien vide. Et pour 49 € « la soirée standard », je trouve que c’était un programme trop peu fourni.

Le gros point noir de cette soirée était, sans aucun doute, la partie DJ. Elle n’avait strictement rien à faire ici et à d’ailleurs était déserté par les visiteurs. Et la chose la plus cocasse et que le DJ passait du Nicky Minage et du David Guetta à une soirée Jazz… Donc absolument pas nécessaire et je trouve très superflu.

Pour ce qui est des personnages : Je ne suis pas un grand fan des rencontres avec les personnages Disney. J’ai tout de même eu l’envie de découvrir Edgar du coin de l’œil et j’ai été extrêmement déçu. Le personnage «exclusif», jamais vu dans les parcs Disney, était simplement un homme déguisé et n’ayant même pas la même tenue que le personnage du film d’animation. Un énorme teasing pour rien du tout enfin de compte.

Et comme toutes les soirées dans les parcs à thèmes, étant donné le peu de personnes présentes dans les attractions, les temps d’attente étaient très attractifs.

Pour la première soirée Jazz de Disneyland Paris ce fut une réelle réussite bien que n’étant pas du tout adaptée aux enfants. Quelques améliorations seraient les bienvenues (confettis ou quelques effets pyrotechniques sur scènes) ainsi qu’un décor plus travaillé. Mais je pense que Disneyland améliorera cette soirée si elle venait à être renouvelée.

Archi

“C’est à l’invitation du Club de la Carte, ex-Club Actionnaire, que je me suis rendu ce samedi à la soirée « Disney loves Jazz », accompagné de deux enfants en bas âge, puis rejoint par des amis accompagnés de leur fille en bas âge elle aussi. Un planning bien rempli et une circulation quelque peu chargée sur la Francilienne ne nous ont pas permis de profiter du concert offert aux ex-actionnaires.

Peu importe, les enfants semblent très enthousiastes à l’idée de profiter de leurs attractions préférées dans des conditions inhabituelles. Ce qui n’est pas peu dire : en moyenne, 15 minutes d’attente à Crush’s Coaster, Parachute Drop et la Tour de la Terreur, à peine 5 minutes à Ratatouille (pour ne pas dire moins) … les attractions étaient désertées, nous permettant ainsi de les apprécier d’une toute autre façon, nettement plus détendue. Dans la file d’attente, l’atmosphère est bien plus détendue que lors d’une visite « classique ».

Nous avons d’ailleurs été témoins – et acteurs – d’une scène peu commune dans la Tour de la Terreur. Après la bibliothèque, nous avons été accueillis par l’excellent Cédric, qui joue toujours admirablement bien son rôle de groom à l’humour pince-sans-rire.

Une fois de plus, il ne nous déçoit pas, et interagit avec chacun de nous, suscitant à la fois les échanges et les rires. Après la dernière chute, dès l’ouverture de la porte, une longue « sitting ovation » (nous étions encore ceinturés !) lui a été réservée, la plupart d’entre nous étant visiblement des habitués, reconnaissants pour son jeu d’acteur, et nous tenions à l’en remercier. Cette scène, à la fois très « fun » et très touchante n’aurait probablement jamais pu avoir lieu en dehors d’une soirée de ce genre, en petit comité.

Pour nous remettre de nos émotions, un passage aux chalets du Rendez-Vous Gourmand, et deuxième surprise de la soirée, et non des moindres : un chalet propose de la Grimbergen ambrée en pression. Enfin une bière correcte à se mettre dans le gosier (les enfants évidemment prendront de l’eau). Les filles d’attentes des Meet and Greet étant plus conséquentes, nous ne nous arrêtés que pour saluer Edgar Balthazar, qui jouait d’ailleurs assez bien son rôle. Nous déambulations dans les allées se sont faites au son des groupes de jazz, bien sympathiques. Sans les enfants, nous nous serions probablement davantage attardé … mais l’heure tourne, et minuit approchant à grands pas nous reprenons la route pour faire profiter d’une bonne nuit de sommeil à nos chères têtes blondes.”

Studio View

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <span style="">

Language