Accueil > Dumbo par Burton: marginalité magique.

Share This Post

ED92BLOG / Extra92 - Cinéma

Dumbo par Burton: marginalité magique.

Dumbo par Burton: marginalité magique.

Dumbo par Burton: marginalité magique.

 

Au sortir des deux projections exceptionnelles de Dumbo réalisées il y a quelques jours à Paris, nombre d’images et de sons restent en tête comme marqués du sceau de ce Dear Jumbo Jr.

Avec cette adaptation majestueuse et colorée, à la fois fidèle au chef d’œuvre de 1941 mais aussi à l’univers de son réalisateur Tim Burton, Disney propose une toute nouvelle version rallongée d’une heure et enrichie de nouvelles aventures et surtout, de nouveaux protagonistes.

Qu’ils soient trapéziste, Monsieur Muscles, soldat, maniât du divertissement ou encore hypnotisante sirène à la voix ensorcelante, Disney ne se trompe pas dans le choix de son casting : le fantasque Mickael Keaton et la virevoltante Eva Green transcendent le film par leur justesse et leur profondeur. L’acteur fétiche de Tim Burton Danny DeVito campe à nouveau un surprenant propriétaire du cirque, lumineux et hilarant, quand Big Fish rencontre Big Ears.

Du chef d’œuvre original, Tim Burton brille par l’ingéniosité de sa mise en scène au moment d’introduire nombre de références et clin d’œil plus ou moins discrets, de Casey Jr aux cigognes en passant par les éléphants roses. Engagé et plus créatif que jamais, le réalisateur américain nous confie « Il y a évidemment un message, plusieurs messages meme, cet être bizarre, unique, et son pouvoir incroyable… adapter Dumbo était fascinant. »

Véritable plongée dans le monde du cirque par la caméra de Burton et par la partition bluffante de l’incontournable Danny Elfman, Dumbo captive toute l’attention du spectateur à travers un conte enchanteur aux nombreuses scènes de mise en avant du héros. Si le futur succès de salles devait égaler le succès d’estime du film, Disney peut dormir sur ses deux ( grandes ) oreilles.

 

0

Share This Post

1

Leave a Reply

Language