fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[EXPO UNIVERSELLE 2025] Val d'Europe – candidate

[EXPO UNIVERSELLE 2025] Val d'Europe – candidate

Voici venu le grand jour pour Arnaud de Belenet, le président (LR) de Val-d’Europe Agglomération, les équipes d’Epa Marne et le président (LR) du département, Jean-Jacques Barbaux. Samedi matin, ils ont passé leur grand oral à la préfecture de région, devant le jury d’ExpoFrance 2025 pour défendre la candidature du Val-d’Europe afin d’accueillir le « Village global » de l’Exposition Universelle.

 

 

Trois autres sites – le Triangle de Gonesse (Val-d’Oise), Paris -Saclay (Essonne) et la Plaine de l’Ourcq (Seine-Saint-Denis) – défendront également leur dossier, face aux élus de la ville de Paris, de la région mais aussi la direction du Crédit Agricole, d’Aéroports de Paris, Renault et du Groupe Bouygues. Le site retenu pour affronter Osaka (Japon) sera dévoilé le 26 juin. Pour convaincre l’équipe seine-et-marnaise aura ce samedi une demi-heure.

 

Une candidature portée sur le partage. « On veut que toute la France profite de cet événement et créer des synergies avec tout l’Hexagone. On pense collectif avec les autres métropoles, faire une « Expo off » », s’enthousiasme Arnaud de Belenet. A Val-d’Europe entre 40 000 et 80 000 exposants feront part de leurs innovations sur les thème imposés par François Hollande : partage des connaissances et développement durable. Mais la candidature seine-et-marnaise met en avant sa volonté de créer des événements ailleurs en Ile-de-France et dans les régions.

 

 

Val-d’Europe, habitué à l’accueil de millions de visiteurs. « Avec Disneyet Vallée Village, nous sommes déjà la 1re destination européenne, avec 20 millions de visiteurs par an, souligne Arnaud de Belenet. Nous savons gérer les flux ». « Le niveau de sécurité est le même que celui d’un aéroport, ajoute Jean-Jacques Barbaux. Il y a un commissariat et un centre de secours qui est dédié à ces sites touristiques ».

 

Un site très bien desservi. A 3 heures de Londres, 2 h 20 de Bordeaux et 8 minutes de l’aéroport de Roissy, la gare TGV de Chessy permettra à l’Europe entière de se rendre facilement à l’Exposition. Sans oublier l’A4 qui dessert Paris directement où encore le RER A.

 

Un coup de projecteur pour le territoire. Via cette candidature, la Seine-et-Marne entend montrer qu’elle n’est pas qu’une terre agricole. « Nous avons la cité Descartes, tournée vers les énergies nouvelles, les routes innovantes ou encore l’institut français d’urbanisme », plaide Jean-Jacques Barbaux. « Si on gagne, ce sera un accélérateur d’investissement, en matière de transports, de routes et d’infrastructures. Cela favorisera aussi le développement économique, insiste Arnaud de Belenet. Mais de toute façon, nous sommes le site qui permettra à la France de l’emporter face au Japon ».

 

L’Exposition universelle de 2025, ce sera:
50 millions de visiteurs attendus
246 ha de terrains mis à disposition, à côté du centre aquatique de Val-d’Europe et le long du boulevard circulaire de Disney.
400 millions d’investissements nécessaires mais 23 milliards de retombées économiques espérées en France.
Deux pays en compétition : la France et le Japon.
Quatre sites français en lice : le Val-d’Europe (Seine-et-Marne), le Triangle de Gonesse (Val-d’Oise), Paris -Saclay (Essonne) et la Plaine de l’Ourcq (Seine-Saint-Denis)

 

Article de Faustine Léo pour le Le Parisien
Date d’Article : 19 Mai 2017

Share This Post

Leave a Reply

Language