fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[NOTRE CRITIQUE] SOLO : A STAR WARS STORY

[NOTRE CRITIQUE] SOLO : A STAR WARS STORY

 

 

Star Wars est ( déjà ) de retour ! Moins de six mois après la vague The Last Jedi, la productrice Kathleen Kennedy prend son premier gros risque depuis le rachat de la saga par Disney en proposant aux fans l’aventure juvénile du mythique contrebandier Han Solo dans un spin off inédit mettant en scène ses premières conquêtes amoureuses et stellaires.

En gardant en tête la désastreuse production du film ayant effrayé les aficionados, les multiples défections et la prestation d’Alden Ehrenreich jugée décevante sur les plateaux de LucasFilms, le résultat final semble tenir du miracle. Jamais un épisode de Star Wars n’avait été aussi craint, redouté et mal aimé. Pourtant, Solo : A Star Wars Story s’inscrit dans la lignée directe de Rogue One en proposant une toute nouvelle écriture et un scénario plein de surprises s’insérant directement dans l’univers originel… sans jamais impacter la story-line principale.

Basé sur la jeunesse de Han et sa vie d’errances, Solo introduit le premier grand défi du contrebandier, élément fondateur de la construction du personnage à travers ses coups de poker plus ou moins victorieux et ses rencontres les plus exaltantes qui ne manqueront pas de ravir les fans. On ne saurait trop conseiller aux fans de la première heure d’accorder à Alden Ehrenreich une chance d’incarner à leurs yeux un Han Solo rafraichissant et convainquant.

Ron Howard propose un western détonnant et rythmé, redoutablement efficace dans ses scènes d’action et usant avec malice de la nostalgie entourant la saga culte. Si la première partie mettant en scène la planète Corellia peine à convaincre, l’alchimie entre personnages historiques de la saga et nouveaux venus finit par propulser Solo au rang des épopées galactiques les plus divertissantes. Tantôt teintée de bleu ou de jaune, l’incroyable photographie signée Bradford Young, à la fois obscure et profonde achève de classer le film de Ron Howard parmi les plus époustouflants de l’année.

A la manière d’une recette de cuisine où chaque ingrédient d’un film Star Wars se frotte à la revisite de son réalisateur et d’une batterie d’acteurs de nouvelle génération

( Donald Glover, Emilia Clarke ), Solo ravira néophytes et experts grâce à un savant mélange d’origine story aux saveurs nostalgiques, effets visuels bluffants, thèmes musicaux originaux et références les plus subtiles conférant à ce spin-off un goût d’unicité dans la galaxie LucasFilms.

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language