fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

Ohé Moussaillons! Pirates of The Caribbeans rouvre!

Ohé Moussaillons!  Pirates of The Caribbeans rouvre!

La boucle est enfin bouclée. L’attraction qui a inspiré le film est dorénavant inspirée des films ! Pour tout savoir sur l’upgrade d’une des attractions phares de Disneyland Paris.
Nous avons eu le plaisir d’être reçu par Laurent Cayuela et Bjorn Heerwagen, imagineers, venus nous présenter la réhabilitation de « Pirates of The Caribbeans ». Embarquez pour un voyage en direction des Caraïbes et plongez dans les secrets de cette attraction fabuleuse.

 

       

 

Bjorn Heerwagen et ses équipes réfléchissent à cette réhabilitation depuis deux ans et demi. La réhabilitation aura nécessité 6 mois de travaux.

 

 

Coté RESTAURANT :

 

Le Blue Lagoon a changé de nom, place désormais au « Captain Jack’s : Restaurant des Pirates », ce nouveau nom s’accompagne d’une nouvelle enseigne et d’une nouvelle carte repensée grâce à la créativité des équipes Restauration de Disneyland Paris. Dans une atmosphère familière mais dotée de nouveaux accessoires et références à la saga cinématographique Pirates des Caraïbes, les visiteurs pourront se restaurer dans une authentique taverne de pirates de 280 places, propriété de Jack Sparrow lui-même : on raconte qu’il l’aurait gagné lors d’un pari contre Angelica Teach, la fille du célèbre Barbe Noire !

 

La Storyline a été revue : le restaurant appartient à la fille de barbe noir (Angélica) mais le restaurant est progressivement récupéré par le Capitaine Jack Sparrow. Il faut penser à déposer les armes en entrant dans le restaurant (voir tonneaux). Des affiches de pirates recherchés (dont le Capitaine Jack Sparrow) sont encore accrochées sur les poteaux du restaurant.

 

De nombreux drapeaux pirates flottent un peu partout dans le restaurant dont le Jolly Roger. Pour la petite histoire « Jolly Roger » provient du français « Joli rouge », le rouge signifiant « pas de quartier » et repris ensuite par les pirates anglo-saxons en « Jolly Roger ».

 

Selon Laurent Cayuela, il n’y a pas de rencontres avec les personnages de la saga de prévu dans le nouveau restaurant. Toutefois ce n’est pas encore sûr, ce sont les équipes entertainment qui s’occupent de ça.

 

Côté  FILE D’ATTENTE :

 

Un important travail de rafraichissement a été apporté à l’extérieur de l’attraction. D’une remise en peinture des 3 000 m² de façades, à la réhabilitation des sols désormais faits de pavés (irréguliers, pour plus de réalisme !), et même l’ajout d’un nouveau parking à poussette à la grande joie des équipes opérationnelles. Extérieurement, toutes les façades ont été repeintes dans une nouvelle palette de couleurs. Des litres et des litres de peintures ont été utilisés à l’intérieur (file, attraction, etc.), Les murs de la file d’attente ont été entièrement repeints. La végétation a été retravaillée et coupée à certains endroits à l’extérieur afin de dégager la vue. Les éclairages ont été remplacés. Les têtes des palmiers ont toutes été remplacées et dépoussiérés. Le plancher de la file d’attente a été remplacé en intégralité.

Une reprise des éléments en bêton et en bois a été effectuée pour redonner son éclat aux décors originaux. Comme l’explique la Directrice Artistique Beth Clapperton, « comme pour la Cabane des Robinson, ériger les échafaudages sur ces parois mêlant forteresse, rochers, poutres et maisons de village a représenté un vrai défi ! »

 

 

L’histoire de la file d’attente :
Une séquence d’entrée en 4 temps. 1er temps : L’extérieur où la luminosité est forte. Second temps : Toujours à l’extérieur mais avec les voiles sur le dessus pour commencer à assombrir la file d’attente. 3e temps : L’entrée dans le bâtiment avec un éclairage artificiel encore important. 4e temps : Assombrissement de la file d’attente. C’est à partir d’ici que sont présents les premiers éléments de show et accessoires.

 

 

L’ATTRACTION

L’attraction a subi un très gros nettoyage général. Elle dispose d’un nouveau ride-contrôle, le travail a été pensé pour faciliter la maintenance.

Le système de son a été amélioré et la bande son remixée, pour garantir une expérience sonore de premier ordre, rendant hommage aux thèmes intemporels imaginés par les Imagineers X. Atencio et Buddy Baker (auxquels ont été intégrées certaines mélodies de Hans Zimmer composées pour les films !). Les milliers d’accessoires de la file d’attente et de l’attraction ont quant à eux été remplacés ou restaurés par les équipes des Ateliers Centraux. Il est difficile à croire que le trésor de la scène finale soit composé de 30 000 pièces d’or collées une par une à la main !
Toutes les anciennes technologies ont été remplacées par de nouvelles (éclairages, vidéoprojecteurs, effets spéciaux, etc.). L’ensemble de l’éclairage est passé à la LED, ce sont plus de 1 000 points d’éclairages ! Tout le système audio a été changé. Tous les anciens vidéoprojecteurs ont été remplacés par des nouveaux. Plusieurs nouveaux effets spéciaux ont fait leur apparition, parmi lesquels l’écran d’eau. Les 9 chutes d’eau ont été remises en marche. Le pirate « qui se balance  » est revenu également.

 

 

Les 116 Audio-Animatronics ont soit été remplacés, soit technologiquement modernisés et réhabilités. À cela s’ajoutent 3 nouveaux Audio-Animatronics : 2 Jack Sparrow + Barbossa.

 

 

 

Les duellistes sont enfin de retour, avec une modification, cette fois, il s’agit d’une femme et d’un homme ! Pour l’égalité homme/femme. Il n’y a ni un gagnant ni une gagnante. Ils se battent tous les deux sans que l’un d’entre eux ne l’emporte.

 

 

Les Audio-animatronics sont tous «fait maison » (TWDC). L’Audio-animatronic de Barbossa a demandé énormément de tests aux US. La transformation de Barbossa, en squelette, est un secret bien gardé. L’effet est saisissant.

 

 

La storyline a été revue. Le restaurant devient la première scène de l’attraction. Ils y ont donc apporté une attention particulière.
La grande question est : La scène de la «Rouquine» sera -t-elle dupliquée ? Selon Bjorn, c’est en discussion à Disneyland Resort mais chaque parc fera comme il le souhaite.

 

La boutique a été entièrement rénovée avec une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilités réduites.

 

 

 

Bjorn Heerwagen, imagineer, travaille déjà sur d’autres projets à venir à Disneyland Paris…

 

____________________

 

Et maintenant découvrez l’attraction en vidéo à travers quelques extraits:

 

Les duélistes

 

 

Barbossa

 

Le retour du pirate se balançant

 

 

Jack Sparrow

 

 

La nouvelle scène du marché

 

 

____________________

 

 

 

 

Share This Post

Leave a Reply

Language