Share This Post

ED92BLOG / Rewind

Rewind hors série – Le rendez-vous gourmand édition 2018

Rewind hors série – Le rendez-vous gourmand édition 2018

C’est parti pour une indigestion d’information.Bienvenue dans ce numéro de Rewind un peu spécial, un Rewind hors série consacré uniquement  à la saison 2018 du “Rendez-vous gourmand” de Disneyland Paris.

 

 

L’image contient peut-être : nuage, ciel et plein air

 

Alors que la deuxième édition du “rendez-vous gourmand” bat son plein, il est temps de nous pencher sur cette édition 2018. Fidèles lecteurs et lectrices, vous connaissez mon désintérêt total pour cette manifestation (voir rewind spécial été), aussi j’ai décidé de laisser parler, pour une fois, nos reporters qui se sont donc sacrifiés, frôlant l’indigestion, afin de vous donner leur avis.

 

La valse des investisseurs (K. Don Rosa)

 

Acras de morue, gaufre de Liège, galette saucisse, cidre Brut, gaspacho, pana cota, pan-bagnat au thon, melon, falafels, pizza, lasagnes, vin blanc, crêpes, nos reporters ont tous goûté, ou en tout cas ont essayé.

La valse des investisseurs (K. Don Rosa)

____________________

 

Le mot de la saison: Cher

 

La valse des investisseurs (K. Don Rosa)

 

C’est un constat qui revient chez tous nos reporters, le prix reste élevé : « Exemple la Panna Cotta à 6€, qui était pour le moins ordinaire voire de qualité inférieure aux Panna Cota industrielles servies dans les restaurants italiens que l’on trouve en général aux alentours de 4,50 €. » Cette remarque peut également être faite sur le melon du stand Vegan, à 3 € les 2 fines tranches «autant aller faire un saut à Auchan Val d’Europe et acheter un melon entier pour moins cher.»

 

Dans l’ensemble les portions sont jugées trop petites et les prix trop élevés pour la qualité des produits proposés et la taille des portions. « Les prix sont extrêmement chers, vu la taille des portions. » Le chalet Antilles propose de découvrir un jus aux fruits de la passion « c’est très bon mais ils servent moins de 20 cl, ça revient un peu cher. » Autre spécialité jugée « ridicule » niveau rapport qualité/prix, les parts de pizza trop petites « 6 € les deux parts, à oublier, c’est ridicule.» Direction la Bretagne et une de ses spécialités, les crêpes. Nos reporters ont goûté une crêpe Nutella, «chère et pas spécialement bonne» au point de se demander «si ce n’était pas des crêpes industrielles…»

 

Un problème que l’on doit souligner, puisqu’il va à l’encontre de l’esprit de la saison, proposant un rendez-vous culinaire gourmand, c’est « de ne pas vivre une expérience culinaire particulière, pour le prix ».

 

 

____________________

 

On n’aime/ On n’aime pas

 

Parmi les points négatifs, on notera cette année encore la qualité des spécialités culinaires proposées par Disneyland Paris. Une très grande disparité, avec de vraies réussites mais de vraies ratées aussi, « les plats que nous avons goûtés étaient secs et froids. » Passons sur « les frites pas assez frites » un comble, ou la Frikadelle qui est jugé comme étant un mauvais choix niveau spécialité Belge « c’est de la viande inférieure, bon marché. » Avec quelques erreurs Le thé glacé du stand Vegan « est tellement dilué qu’il nous a été impossible de reconnaître le moindre goût (fruits rouges semble-t-il.) » ou des Falafels brûlés et sans sauce “parce qu’ils n’avaient pas prévu assez.”

 

Galère buissonnière (K. Don Rosa)

 

Avec un problème récurrent, qui enlève toute crédibilité à ce rendez-vous qui se veut gastronomique : « l’utilisation du micro-ondes », un problème pour nos reporters.

 

L’image contient peut-être : nourriture et intérieur

 

« La crème Catalane est à éviter absolument, elle est réchauffée au micro-ondes alors que seule le dessus doit être chaud. »

 

Diamants glacés sur canapé (William Von Horn)

 

Les plats sont, pour la plupart préparés « maison », ils ne le sont malheureusement pas à la demande. « Le fait maison perd alors son charme en voyant les micro-ondes et fours tourner pour réchauffer ces très appétissantes spécialités, qui perdent une partie de leurs saveurs. »

 

Donald et les lentilles de Babylone (R. Scarpa)

 

La quantité des portions est un autre problème, « Tu ne manges pas vraiment à ta faim, les portions étant plus pour les enfants ou ados. » Il faudra compter « 2-3 plats plus 1 dessert pour avoir l’impression d’avoir assez mangé. »

*****

On n’aime/ On n’aime pas

 

Fort heureusement, certaines spécialités ont su contrebalancer ses avis négatifs. Mention spéciale pour les churros au Nutella ou les cannelés jugés “très bons et d’un bon rapport qualité/prix”,  une tarte meringuée “exquise, fondante et sucré juste comme il faut” ou encore le sandwich raclette jambon de pays (Savoie)  et une panna cota achetés au chalet Italie “aussi bon que du fait maison, loin de la qualité d’un self.

 

Posted by ED92 on Monday, 30 July 2018

____________________

 

Les plus de la saison 2018

 

-Forte augmentation de l’offre appréciable grâce à de nouveaux chalets en plus des anciens

-Séparation nette entre Europe (Hollywood Boulevard) et France (Place de Rémy)

-Beaucoup de mobilier (décorations et tables) permettant de manger facilement

-Possibilité de goûter les plats cuisinés (paella, cassoulet etc.) avant achat

-Possibilité de prendre à emporter sur simple demande (Pratique pour les locaux souhaitant rapporter quelque chose à goûter chez eux.)

-Chalet boutique

-Chalet Alcool (bah oui on est en France quand même !) avec des tarifs corrects.

-Ouverture sur l’ensemble de l’amplitude horaire du WDS

-Jus de fruits de qualité dans les stands Vegan et Antillais avec de nombreux choix “exotiques”.

-Pouvoir goûter et découvrir plusieurs spécialités de différents pays et régions de France

 

 

 

 

L’image contient peut-être : ciel, maison et plein air

 

 

 

Les “peu mieux faire” de la saison 2018

 

-Personnel serviable mais pas assez dans l’esprit Disney.

-Qualité des produits disparates.

-rapport Prix/Quantité plutôt négatif

 

Les moins de la saison 2018

 

-Produits exposés à la chaleur, aux mouches et à tous les autres insectes. (Fourmis se promenant dans certains plats des chalets.)

-Manque de connaissances des produits par les vendeurs des chalets

-Des produits boutique trop clichés “France” et pas assez Disneyens

-Utilisation du micro-ondes

 

L’image contient peut-être : nourriture

 

L’image contient peut-être : 1 personne, mange, debout, assis, nourriture et intérieur

 

Les Mentions spéciales (pour leur qualité)

 

-Ambiance générale excellente

-Ambiance musicale réussie avec plusieurs groupes se succédant tout au long de la journée

-Chalet Antillais de très bonne qualité dans l’ensemble

____________________

 

Le moment choisi de la saison: retour sur le lancement de l’édition 2018 avec Mickey et Minnie.

 

 

Ce numéro de Rewind est maintenant terminé, je tiens à remercier toute l’équipe de reporters de ED92, qui en plus de vous faire vivre l’actualité de Disneyland Paris 365 jours par an, s’est prêté au jeu de ce Rewind un peu spécial.

Kinai

Share This Post

2 Comments

  1. Et bah moi j’ai trouvé ça plutôt bon dans l’ensemble. Certes les portions n’étaient pas toujours folichonnes, mais bon, ça reste un resort, il faut rentabiliser.
    Mention au stand bistro, vraiment cool, choix varié de vins et de bières.
    Et surtout bon point de les avoir gardés ouverts lors de la soirée clôture du 25e anniversaire, c’était très appréciable.

    Reply
  2. Merci pour ce Rewind.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <span style="">

Language