fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[TECHNOLOGIE] Vers des attractions intégrant la réalité augmentée?

[TECHNOLOGIE] Vers des attractions intégrant la réalité augmentée?

Et si Disney vous proposait des attractions en réalité augmentée?

 

La réalité virtuelle est à la mode depuis quelque temps. La technologie se développe, et les parcs d’attractions, tout au moins certains surfent sur cette vague. Certains parcs l’utilisent pour donner une seconde jeunesse à leur attraction.
Mais voilà Bob Iger n’en veut pas, pas question pour lui de munir ses guests d’un casque de réalité virtuelle risquant d’altérer l’expérience d’un guest. Et pas question pour Walt Disney Imageenering d’y penser !

 

 

En revanche, Bob Iger mise sur la réalité augmentée, et montre un grand intérêt pour le développement d’attractions basées sur une telle technologie. La différence avec la réalité virtuelle ? Toujours un casque mais mélangeant monde réel et monde virtuel. Le projet est toujours en développement, bien sûr, Bon Iger considère que les casques sont trop inconfortables actuellement pour proposer une telle attraction, une telle interaction.

Mais imaginez-vous entrain de combattre Vador au sabre laser ! C’est ce que teste Disney Research actuellement dans ses labos. Cette nouvelle méthode permettrait d’intégrer une expérience de réalité virtuelle plus complète et excitante, en recourant également au sens du toucher.

 

Dossier assidûment suivi par le CEO de la Walt Disney Company, celui-ci se rendrait toutes les semaines dans les labos de Disney Research !

« Comme les systèmes de réalité virtuelle sont en train de devenir des appareils de plus en plus banals, le concept que l’expérience de l’utilisateur puisse être enrichie à travers une interaction dynamique avec des objets réels est en train d’acquérir beaucoup d’intérêt. Ce projet initial de notre équipe est captivant et montre non seulement qu’il est possible de relier le monde virtuel à celui réel, mais que cela offre beaucoup d’opportunités et bénéfices » explique Markus Gross, cadre de Disney Research.

 

 

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language