Test | La Célébration de La Reine des Neiges, une saison à rester de glace

Avec une saison étalée sur presque 4 mois, du 11 janvier au 3 mai 2020 (ce qui en fait la saison la plus longue proposée dans l’histoire récente de Disneyland Paris), sur le thème de tous les records de La Reine des Neiges, on pouvait espérer quelque chose d’unique et exceptionnel.

Effectivement, unique et exceptionnel, il ne nous reste plus qu’à l’espérer tant cette saison réussit l’exploit de cumuler les déceptions. Mais peut-être que la Direction du Resort cherche à trouver du pétrole pour continuer d’améliorer sa rentabilité ? C’est à mon sens la seule explication logique.

86800407 605206840329370 2938414021725913088 N
Picsou, le champion de la fortune (C. Barks)

Mais commençons par le commencement. Qu’est-ce qu’une saison ? Si l’on en croit Daniel Delcourt (Directeur Général Adjoint, Opérations), c’est une expérience à 360 degrés dont l’objectif est de permettre au visiteur/client/invité de prolonger un univers cinématographique en permettant de le vivre de toutes les manières possibles.

Lançons-nous donc dans un rapide inventaire.

Samantha - Frozen 2

Déjà vous ne pourrez pas dormir La Reine des Neiges.

Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir. Le concept de Chambre à Thème qui fait le succès de l’hôtellerie Disney de par le monde continue d’être un grand absent à Paris.

Pourtant ce n’étaient pas les occasions qui manquaient de surfacturer certaines chambres tant l’univers de La Reine des Neiges 2 offre de nombreuses possibilités : La Forêt Enchantée pour le Sequoia Lodge, La cité portuaire d’Arendelle pour le Newport Bay Club, le Château d’Arendelle pour le Disneyland Hotel.

On ne parlera même pas des fameux package Signature introduits l’an dernier en grande pompe et qui auraient pu proposer aux visiteurs/clients/invités des expériences exclusives à faible capacité horaire (j’y reviendrai plus loin, mais vous l’aurez sans doute déjà compris, je parle ici de Rencontres avec les Personnages du film).

Frozen Celebration - Jo

Maintenant, peut-on consommer La Reine des Neiges ?

Alors là, point d’inquiétude, les étals des boutiques débordent littéralement de produits Made in Asia à l’effigie des célèbres films.

Hercule

 Il y en a pour tous les âges, tous les goûts et toutes les bourses.

Malheureusement, la gamme de produits Aqua Arendelle quant à elle, souffre bien évidemment de ruptures sur certains de ses articles, vu qu’entre-temps Disney a eu la bonne idée de la remplacer par la gamme Belle of the Ball Bronze.

De la même façon, la micro-boutique Princesse d’un Jour dédiée à La Reine des Neige et introduite pour l’Été Givré (l’autre saison dédiée à La Reine des Neiges en 2014), n’est pas de retour. En effet, l’espace est inaccessible à cause des travaux en cours du côté du Frontierland Theater et celle-ci n’a pas été installée ailleurs (bien que les espaces disponibles ne manquent pas).

Et enfin, pour ceux qui cherchent principalement de beaux objets collectors exclusifs à notre Resort ou du Made in France… En dehors d’une clé en verre par Arribas intégralement vendue en quelques heures, il faut bien avouer que c’est un vrai désert, de glace.

Animation Celebration - Jo

Pour ce qui est de manger La Reine des Neiges, le visiteur/client/invité en aura pour une fois pour son argent.

En effet, depuis quelques mois, il semble qu’une inspiration divine souffle du côté de la branche Restauration avec un nombre impressionnant de snacks, plats et douceurs en tous genres alliant à la fois respect du thème, goût (pour du Disneyland Paris) et esthétique.

Bien entendu cela reste encore bien trop industriel dans sa réalisation, Rome ne s’est pas faite en un jour.

Giphy (2)

Mais saluons quand même ce bel effort qui mérite d’être salué, d’autant plus qu’il est bien le seul élément en progrès en ce moment. Donc bravo aux équipes Restauration, continuez vos efforts, vous êtes sur la bonne voie et cela ne passe pas inaperçu !

Voilà qui nous permet de boucler toutes les annexes de cette expérience à 360 degrés. Il est maintenant temps d’aborder le cœur de cette célébration.

Frozen Celebration - Jo

Au préalable, il va nous falloir commencer par faire un peu de tri sélectif. Une saison peut-elle inclure des éléments permanents alors qu’elle est par définition temporaire ?

Pour les équipes Marketing, la réponse est un grand oui. Mais pour nous autres visiteurs/clients/invités qui dépensons une somme relativement conséquente pour vivre cette saison, cela prête à débat.

Je suis actuellement détenteur d’un Pass Annuel et je visite régulièrement le Resort depuis 1992. Mais vivant tout de même à près de 500 km, je connais également le cornélien problème de devoir choisir une date pour un séjour d’une-fois-dans-l’année. Le principe d’une saison étant de me faire venir dans l’instant et non 6 mois plus tard, il m’est donc intellectuellement impossible de céder au coup de bluff des équipes Marketing.

87279707 793687374472532 827178390170632192 N
Le roi du Mississippi (La jeunesse de Picsou, épisode 2 – K. Don Rosa)

Donc au revoir Animation Celebration, Mickey et le Magicien, Disney Stars on Parade et Illuminations. Pour moi vous ne pouvez pas être considérés dans cette Célébration de la Reine des Neiges. Pourtant une simple mise à jour des costumes d’Anna et Elsa sur la Parade, un changement sur Mickey et le Magicien pour passer de “Let it Go” à “Into the Unknown”, ou une mise à jour d’Illuminations pour intégrer le second film auraient été des évolutions dignes d’être saluées.

Pour ce qui est du Point Rencontre de Animation Celebration, actuellement avec Olaf, celui-ci devant être modifié en fonction de l’actualité cinématographique, disons que c’est un petit 50/50. Il est présent depuis novembre dernier, mais il devrait finir par céder sa place. C’est donc une offre temporaire, même si elle déborde largement des dates strictes de la saison.

D’ailleurs en parlant de Points Rencontre spécifiques, c’est le seul et unique proposé par Disneyland Paris. N’espérez pas une seule seconde pouvoir poser aux côtés d’Anna et Elsa dans leurs nouvelles tenues comme dans les autres Resorts.

Cfef6f2a73c9863db191f0afe9323285

Nous nous souvenons tous des temps d’attente record lors de la saison de Noël 2013 au Pavillon des Princesses, il y a donc une certaine logique. Même s’il aurait été de bon ton de s’y adapter en conséquence plutôt que de prendre la solution facile et économique de ne rien proposer.

Rappelez-vous plus haut quand j’abordais le sujet des packages Signature et repensez au package Marvel de 2018 qui proposait de rencontrer en exclusivité Spider-Man, Thor et Black Widow. Pas besoin que j’en dise plus, vous avez compris.

Mais non, Disneyland Paris a fait le très judicieux choix d’exclure toute possibilité à ses visiteurs/clients/invités, bien que les costumes soient présents à Paris. En effet, les participants aux différents événements promotionnels de cette saison (et qui sont donc invités par Disneyland Paris) ont eu la chance de les croiser, voir de poser avec elles !

Giphy (3)

Pour en terminer sur ce point, oublions également toute idée de proposer des costumes à thème pour étoffer la garde-robe de Mickey, Minnie et leurs amis. Cela aurait été bien trop en demander de pouvoir poser avec Mickey-Kristoff, Minnie-Anna, Pluto-Sven ou Dingo-Olaf.

Frozen Celebration - Jo

Dans la catégorie des attentes des visiteurs/clients/invités que l’on cherche à décevoir avec brio, parlons décorations.

En général, toute saison digne de ce nom implique des décorations de Main Street U.S.A. et de Central Plaza avec des bannières, guirlandes, statues et autres petites touches florales, voir également d’une partie de Land quand celui-ci se prête au thème.

Entre la Forêt Enchantée et les statues de glace, l’univers de La Reine des Neiges offre un panel de possibilités presque infini pour proposer des décorations devant lesquelles n’importe qui rêverait de poser pour étoffer son compte Instagram, offrant ainsi une promotion gratuite à Disneyland Paris.

Mais c’était sans compter le budget digne de Picsou que Disneyland Paris était prêt à dépenser pour émerveiller et surprendre ses visiteurs/clients/invités !

Si vous cherchez des décorations, il n’y en a tout simplement pas. Ce ne sont pas quelques vitrines sur le thème du film et quelques lampadaires de Central Plaza habillés de bannières en plastique, surmontés de globes orange (récupérés du stock d’Halloween) et accompagnés de 3 feuilles collées sur les paniers en osiers qui permettent de parler de décorations.

Même le département Horticulture, qui a montré dernièrement qu’il savait agréablement nous surprendre, s’est contenté ici du service standard.

Frozen Celebration - Dom

Enfin, pour terminer en beauté ce tour à 360 degrés de cette saison, il nous reste le spectacle La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur.

Au final, la seule et unique offre de toute cette saison. Que dire dessus qui n’ait déjà été écrit ?

Il souffre d’un clair manque d’ambition avec seulement 1 char pour occuper tout Central Plaza. Celui-ci est pourtant de plutôt bonne facture, surtout si l’on se concentre sur le clone de la marionnette de Sven de Animation Celebration et le jeu de transparence au niveau de l’Esprit de l’Eau. Mais si l’on regarde son design massif et pataud complété par la statue figée d’Olaf, c’est une toute autre affaire.

Pour compléter le tableau, 3 personnages seulement. Anna et Kristoff dans de jolis costumes fidèles au film. Malheureusement, on retiendra surtout celui d’Elsa – Disco Queen qui jure totalement avec la garde-robe aérienne et élégante qu’on lui connaît. Pour ce qui est de Olaf (réduit à une simple statue donc) ou tous les personnages inédits au film… Ils ont dû rester prisonniers de la Forêt Enchantée.

Giphy

Ne reste que les 24 danseurs, qui déploient toute leur énergie à essayer d’occuper l’espace. Avec un seul costume pour les hommes et un seul pour les femmes, voilà qui manque de variété et que dire du curieux choix de mettre 2 éléments sur chaque costume ? N’y avait-il même pas l’ambition de présenter convenablement à minima les 4 éléments au cœur de l’intrigue du film si les 2 peuples vivant dans la Forêt Enchantée n’était pas au goût des créatifs ?

Tenor

Enfin reste le spectacle en lui-même. Côté musique, un medley vaguement réorchestré des chansons du film, exclusivement en version originale histoire de ne faire plaisir qu’aux enfants anglais et qui réussi l’exploit de paraître bien fade en comparaison du matériel d’origine. Côté mise en scène, c’est le néant absolu : arrêt du char désaxé par rapport au château, majeure partie du spectacle au sol pour limiter la visibilité si l’on n’est pas au premier rang et dans le bon axe, pas d’histoire puisqu’on se contente d’exposer les personnages comme des mannequins sur un podium et aucun point d’orgue permettant d’offrir au moins un petit lancer de neige.

Bref, une animation qui n’arrive à trouver aucune grâce malgré des performers qui donnent clairement leur maximum pour tenter de nous faire oublier les trop nombreuses lacunes créatives.

Mais un instant, je n’ai pas abordé le spectacle Magie sur le Lac Disney : Édition La Reine des Neiges ! Malheureusement non, ce n’était pas un oubli.

Avec seulement 3 représentations sous les températures glaciales, voir les brumes, de janvier, ce ne sont pas les 10 minutes d’une animation digne d’une petite ville de campagne accompagnées d’un insipide medley musical (pour une part emprunté au spectacle de la saison) qui méritent que l’on s’étale.

Giphy (2)

On devine l’envie et l’idée, mais l’ambition n’était clairement pas au rendez-vous. Il faudra donc attendre la prochaine édition de Magie sur le Lac Disney (sur Le Roi Lion ?) pour se faire un avis digne d’être exprimé. Car pour cette fois, on était clairement sur un essai à petit budget, indigne du lac qui a fait découvrir au monde cette révolution technologique qu’était l’écran d’eau en 1992.

Donc petite note à l’attention des équipes de Creative Entertainment : vous avez eu votre test grandeur nature, le potentiel est là. Donc maintenant obtenez un budget correct et lancez-vous sur le projet d’origine (vous savez, celui dérivé de Rivers of Light qui n’existe pas officiellement) en donnant carte blanche à votre prestataire pour nous éblouir avec ses technologies de pointe. Tout le monde sera gagnant, à commencer par nous autres visiteurs/clients/invités.

Frozen Celebration - Popline

Nous voici enfin arrivé au terme de notre tour à 360° de cette saison.

Vous l’aurez maintenant compris, si vous souhaitiez aller à Disneyland Paris pour vivre La Reine des Neiges avec votre famille, un seul conseil : attendez, sauf si vous êtes également un inconditionnel de la saga Star Wars ou de l’univers Marvel qui se passeront en parallèle et sont un peu plus solides.

Sinon, patientez jusqu’à l’arrivée des beaux jours et le retour de la Saison du Roi Lion et de la Jungle de nettement plus haute facture. Vous trouverez largement de quoi satisfaire vos envies de La Reine des Neiges à ce moment là avec les offres permanentes comme Animation Celebration, Mickey et le Magicien, Stars on Parade ou Illuminations.

En conclusion, en 2014, nous étions tous agréablement surpris par une première saison dédiée à La Reine des Neiges qui avait tout d’un renouveau avec un spectacle Sing-Along de belle facture, une petite promenade simple mais qui faisait le travail et une mini-zone dédiée qui avait des choses à proposer avec son Point Photo et son espace Princesse d’un Jour. Mais 6 ans plus tard, force est de constater que cette Célébration de La Reine des Neiges a tout d’une douche froide qui nous laissera irrémédiablement de glace.

Elsa - Frozen 2

On aime :

On n’aime pas :

  • L’offre restauration variée et plutôt esthétique
  • L’absence de Point Rencontre avec Anna et Elsa
  • Les performers qui donnent tout ce qu’ils ont pour limiter les dégâts

  • Un seul et unique spectacle pour supporter toute une saison
  • La Reine des Neiges car le second volet est quand même un excellent film
  • Un spectacle très en deçà de son potentiel et des attentes
  • Samantha ?
  • Une saison 2x plus longue avec 2x moins à voir que celle de l’Été Givré
  • Circulez, il n’y a malheureusement rien d’autre à voir
  • Une 3e édition de Pirates & Princesses qui en est arrivé à nous manquer

Jeff

Articles complémentaires

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de