fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

[CINEMA] ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR, La Critique

[CINEMA] ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR, La Critique

[SPOILER]

 

 

 

Parfois l’explosion des yeux «  Candy » du Chapelier Fou peut frapper fort comme la plupart du temps dans Alice au pays des merveilles le blockbuster diriger par Tim Burton en 2010. Mais le fauteuil du metteur en scène repris par James Bobin ( Il a dirigé les deux films des Muppets ) était trop grand pour lui, la suite d’Alice au Pays des Merveilles manque de rythme, de magie..

 

Le scénario de Linda Woolverton reste fidèle en surface aux personnages du livre crées par Lewis Carroll mais le film a perdu son âme.

 

 

 

 

 

Mia Wasikowska est de retour dans la peau du personnage «  Alice » Elle est maintenant Capitaine de Navire, le navire de son père le « Wonder » et elle est désireuse de vaincre les pirates . Elle s’est affirmé auprès de la noblesse de Londres pour affirmer son époque victorienne féministe . Elle sauve la vie de sa mère d’un méchant ancien prétendant ( Leo Bill ) en le toisant. Alice trouve également le temps de sauter dans un miroir de la belle demeure de Leo Bill pour retourne au pays des merveilles.

 

Le gang est toujours là, Tweedledee/Tweedledum ( Matt Lucas ), Le Lapin blanc ( Michael Sheen ), le Chat du Cheshire ( Stephen Fry ) et la Reine Blanche ( Anne Hathaway ). Le regretté Alan Rickman à qui le film est dédié exprime la chenille devenue papillon. Absolem avec l’esprit et la résonance qui a marqué son art tout le long de sa carrière. Mais la principale préoccupation d’Alice est son ami le Chapelier Fou ( joué divinement bien comme à son habitude par Johnny Depp ) qui a fait de son look un peu fou et excentrique aussi naturel qu’il soit. Le Chapelier Fou, vous voyez, n’est plus lui-même. Il est en train de mourir de tristesse, ravagé par la culpabilité de sa querelle avec sa famille, et aussi de leur mort provoquée par la responsabilité de la Reine Rouge ( la toujours délicieuse Helena Bonham Carter ) et son dragon Jabberwocky lors du jour Frabieux.

 

Que doit faire Alice pour sauver son Ami. Alice doit revenir dans le passé, pour cela il faut voler le Chronosphère, une sorte de machine à remonté le temps à la personne du Temps ( joué par la surprise Sacha Baron Cohen ) et sauvé ce qu’il peut l’être. James Bobin maintient les engrenages des parcelles du temps sans relâche et de façon monotone. Les acteurs, à l’exception de Johnny Depp et de Helena Bonham Carter ( pour qui le surréalisme semble lui aller comme une deuxième maison ) Les autres acteurs manquent un brun de folie, de magie. Pour conclure comme l’aurais dit Lewis Carroll « Efficiency is no substitute for enchantment »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Credit : Walt Disney Company

Share This Post

Leave a Reply

Language