fbpx

Share This Post

Attractions / ED92BLOG / ED92GUIDE

[ATTRACTION] STAR TOUR: vers une nouvelle ère

[ATTRACTION] STAR TOUR: vers une nouvelle ère

 

 

 

 Voilà, c’est la fin, sur ordre de l’Empereur, la célèbre agence de voyage interstellaire Star Tours fermera ses portes à Disneyland Paris le 16 mars 2016 et cessera donc de transporter ses milliers de voyageurs vers la lune d’Endor…

Non rassurez-vous, si effectivement Star Tours fermera pour une durée d’un an c’est pour revenir dans une version plus belle, plus moderne, plus variée….et en 3D !

Mais pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de monter dans un StarSpeeder 3000 et de voyager à la vitesse de la lumière, faisons un petit retour en arrière…

 

 

 

 

  Le projet initial de ce simulateur de vol spatial, très ambitieux et doté d’un budget colossal de 50 millions de dollars, était basé sur un film Disney sorti en 1979, Le Trou Noir (The Black Hole). Mais le film ayant été un échec total, Disney décide de se tourner vers George Lucas avec qui un partenariat a débuté en 1986 (Captain EO). Les Imagineers Disney travaillent alors sur la partie simulation de la future attraction alors que Lucas et ses équipes d’Industrial Light & Magic travaillent sur le film qui y sera projeté basé sur l’univers Star Wars.

 

 

  Le 9 janvier 1987, le premier voyage galactique de Star Tours peut débuter, au parc Disneyland en Californie. Puis en 1989, l’attraction ouvre aux Disney’s Hollywood Studios de Floride et à Tokyo Disneyland au Japon. Enfin Disneyland Paris a droit à sa version dès l’ouverture du parc en 1992. 

 

 

21bb56_e08906ff50f84f7f8d9d23d4648c7cbc

 
 
 
 
 

 

21bb56_2dfb673db2d94be2ab7632c7aac6d7c1

 
 

 

21bb56_12147e2cf80f465ea9bf5ba8a8f83746

 
 

 

   Le principe de l’attraction est donc de vous mettre dans la peau d’un voyageur désirant se rendre sur la lune d’Endor en empruntant un StarSpeeder 3000 affrété par une agence de voyages spatiale nommée Star Tours.
Malheureusement le voyage auquel vous participez ne va pas être de tout repos à cause d’un droïde pilote nommé Rex, débutant, peu sûr de lui et complètement stressé.

Une erreur de pilotage va donc vous faire dévier de l’itinéraire prévu et c’est ainsi que vous allez vous retrouver successivement : slalomant au milieu d’un champ de comètes, perdu dans un immense astéroïde glacé, attiré par le rayon tracteur d’un destroyer stellaire, puis pris dans un assaut de la Rébellion contre l’Etoile de la mort. Après toutes ces péripéties, Rex parvient finalement à vous ramener sur la terre ferme.

 

 

Attraction Star Tours DLP

Attraction Star Tours DLP
 

 

21bb56_c02866b6952f464f8f9e17aa53f341ca

 
 

 

  Cette attraction est une institution des parcs Disney car outre son concept inédit, elle est basée sur l’un des univers les plus mythiques du cinéma.
La file d’attente magnifiquement thématisée vaut à elle seule que l’on s’y attarde car les différents audio-animatronics qui s’y trouvent interpellent sans cesse les voyageurs qui se sentent immédiatement immergés dans l’univers si particulier de Star Wars. Et même si le voyage remue un peu, les passagers son conquis quel que soit leur âge et qu’ils soient fans des films ou pas.

 

 

 

 

 

Toutefois, malgré un succès constant au fil des années, il faut reconnaitre que l’attraction a quelque peu vieilli et qu’avec l’arrivée de la Haute Définition au cinéma et dans les foyers, son film faisait un peu « passé ». Il est alors décidé de faire une révision complète de l’attraction en l’adaptant aux nouvelles technologies tout en conservant le concept de base.

  Ainsi, le simulateur est modifié, la 3D est ajoutée et même les sons et les thèmes musicaux sont nouveaux. Mais la modification la plus intéressante concerne le scénario. En effet, là où la première version de Star Tours comportait une seule et unique histoire, cette nouvelle mouture propose, grâce à un ingénieux système de scènes aléatoires, une foule de scénarios différents. Le visiteur pourra donc faire et refaire le voyage de nombreuses fois sans avoir l’impression de revivre la même aventure. Afin d’étoffer les possibilités scénaristiques, des dizaines de séquences ont été créées permettant de visiter de nombreuses planètes et de croiser une multitude de personnages.

 

 

Après la Floride, la Californie puis le Japon, c’est donc au tour de Disneyland Paris de

 

recevoir cette nouvelle version et, avec une réouverture prévue le 16 mars 2017, le parc

 

offre un magnifique cadeau à ses visiteurs à quelques jours des 25 ans qui pourront ainsi

 

démarrer de la meilleure des façons.

 

 

 

 

 

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language