fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

Once upon a resort – Épisode 3

Once upon a resort – Épisode 3

EPISODE 3 : PRINTEMPS 2015 – RAIPONCE L’ARTISTE

 

 

 

Alors qu’Elsa s’en allait d’un pas léger, laissant derrière elle une traînée de neige, une lumière intense se mit à briller. Comme le Printemps succède à l’hiver, une fleur de lumière était entrain de pousser alors qu’une voix mélodieuse entonnait une douce chanson…

 

Fleur aux pétales d’or
Répands ta magie
Inverse le temps
Rends-moi ce qu’il m’a pris

Guéris les blessures
Éloigne la pluie
Ce destin impure
Rends-moi ce qu’il m’a pris
Ce qu’il m’a pris

 

Raiponce venait de faire une entrée remarquée sous le regard médusé du Prince et de ses Conseillers.

« Elsa m’a dit que vous aviez besoin d’une spécialiste en peinture ? J’ai tout ce qu’il vous faut ! Par où commençons nous ? »

Il faut dire qu’il y avait du pain sur la planche, bien que sous l’impulsion des Sages de The Walt Disney Company, de nombreux travaux avaient déjà commencé. Souvent avec les moyens du bord, les finances ne permettaient plus les couteux délires de 1992, mais passons…

« Nous devons parer au plus urgent et au plus visible » lui répondit le Prince Wolber. « Agissons dans l’ordre et avec méthode, comme l’a si bien suggéré votre amie la Princesse Elsa. »

Ils commencèrent donc par étudier les plans du Parc Hôtelier, le grand chantier qu’avait lancé son prédécesseur.
Bien que certains choix n’étaient pas spécialement aux gouts du Prince, le résultat était plus que satisfaisant. Il faudra donc continuer dans cette voie, mais en tentant d’accélérer le rythme. C’est pourquoi il fut décidé que pour permettre des travaux les plus rapides possibles, une fois le Newport Bay Club rénové, l’Hotel New-York serait entièrement fermé pendant sa longue transformation et, si les moyens le permettent, lancer dans la foulée les premiers travaux à l’Hotel Cheyenne par phases, en fermant un bâtiment à la fois.
Le cas du Disneyland Hotel, dont l’état gênait particulièrement le Prince, était épineux. Le projet étant aussi couteux qu’ambitieux, impossible de l’accélérer sans poser des milliers de problèmes. Il fut donc décidé que de petits travaux seraient menés, histoire de le maintenir à un niveau convenable. La question de séparer les travaux en 2 phases avant et après 2017 restant encore à résoudre…

Mais le plus gros restait encore à faire… Les Parcs devaient aussi subir une profonde cure de jouvence, en particulier le Parc Disneyland dont la plus part des infrastructures souffraient clairement de leur âge. Petit à petit tout le parc allait être restauré dans son état d’origine. Mais le projet majeur de 2015 sera sans nul doute la profonde transformation du Café Hypérion et de Vidéopolis qui devrait prendre pas loin de 5 mois.

« Ça ne va pas être très joli avec tous ces échafaudages et ces palissades. » dit Raiponce d’un air songeur.
« C’est pourquoi nous allons agir intelligemment, pas plus d’un à deux bâtiments par Land et en ce concentrant en dehors des périodes de plus fortes affluences. Les plus petits travaux seront fait de jour afin d’aller le plus vite possible. Il y a tant à faire, rien que sur les extérieurs. Mais les plus gros chantiers seront étalés, ainsi Adventure Isle par exemple ne devrait pas être reconstruite avant fin 2016, même si celle-ci fait peine à voir. Il y a d’autres choses plus urgentes comme les différentes Boutiques et les Restaurants qui pour beaucoup ont besoin d’une bonne remise aux gouts du jour en terme de service. »

Le Conseiller Delcourt, qui n’était pas loin, se permit d’intervenir. Il expliqua à Raiponce comment il envisageait les choses, en revoyant la répartition des différentes gammes de produits, pour avoir des petites boutiques spécialisées et quelques grandes boutiques « génériques ». Les équipes de conception des produits travaillaient déjà sur de nombreuses nouvelles idées inspirées des collections américaines. L’approche ne devrait avoir plus rien à voir avec aujourd’hui pour les produits de 2017. Malheureusement oui, ces choses prennent beaucoup de temps à ce faire…
Mais il ne s’arrêta pas là, car il avait aussi d’ambitieux plans pour la restauration. Mais il était encore trop tôt pour lever le voile dessus. Il faut avouer qu’ils n’en étaient encore qu’aux réflexions. Mais le Conseiller semblait avoir un avis très tranché sur la question : « Il faut que ce soit bon, que ça donne envie. Tout en étant à la fois équilibré et varié. Le temps du 100% burger est révolu depuis longtemps, il va en être de même au Royaume de Chessybrooke. »

« Et qu’avez-vous prévu pour les Walt Disney Studios alors ? Et le Disney Village ? » demanda Raiponce.

Bien qu’elle le savait déjà en regardant différents dessins sur les murs, le sort du Disney Village n’était pas encore décidé. Plusieurs idées très différentes étaient visiblement à l’étude.

Le Prince Wolber se permit d’en faire le commentaire : « Nous n’avons pas encore pris de décision, le Disney Village verra ses boutiques les plus anciennes remaniées légèrement, mais nous voulons prendre encore un temps de réflexion. Toute fois, pour mieux l’intégrer dans l’ensemble, son sol sera entièrement refait, tout comme celui entourant le Lac Disney. L’asphalte actuelle n’étant qu’une solution de secours car l’état des dalles de béton laissait vraiment trop à désirer.
Pour les Walt Disney Studios par contre, nous avons de grands projets ! Mais ils ne sont pas encore totalement à maturité… Des choix ont dut être fait, les Studios devront attendre un peu. Priorité au Parc Disneyland jusqu’en 2017.
Toute fois, nous allons tout de même donner une petite cure aux bâtiments d’origine du Parc. Ainsi Studio 1 va subir un bon lifting avec un changement de ses jeux de lumière. Le Restaurant des Stars va aussi subir un bon lifting. Mais nos efforts vont surtout se concentrer sur l’Hollywood Tower Hotel pour entièrement revoir ses façades et sur le Stunt Show.
Comme vous l’avez sans doute remarqué ma chère, il n’est plus du tout à la hauteur de ce qu’il était… »

Raiponce se contenta de hocher la tête, il faut dire que les voitures n’étaient pas vraiment sa tasse de thé, donc un spectacle de cascades ne pouvait guère l’intéresser.

« Nous allons introduire de nouvelles cascades, de nouveaux effets… Ça ne sera pas encore la grande transformation, mais un bon paliatif pour qu’on ait plus à avoir honte de ce Spectacle. » conclut le Prince.

« Je ne vais pas m’ennuyer l’année qui vient, je le sens » marmonna Raiponce. « Il va falloir des tonnes de peintures ! Mais ne vous inquiétez pas, j’aurai de quoi motiver les troupes, j’ai toujours ma poêle sur moi !
Bon, ce n’est pas tout ça, mais il va falloir que je m’y mette de ce pas mon Prince.
Je serai curieuse de savoir ce que vous réservez aux Walt Disney Studios, mais je sens que cela intéressera plus Tiana. Elle adore les grands travaux ! Vous saviez qu’elle avait entièrement construit son restaurant toute seule ? C’est vraiment une fille étonnante.
Allez Pascal ! Viens, tu va m’aider à tester quelques idées de couleurs. »

C’est ainsi que Raiponce s’en alla, Pascal sur son épaule, chantonnant un petit air familier… Fleur aux pétales d’or…

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language