5 décembre 1901 : la naissance de Walt Disney

Imaginez un monde sans Mickey, sans Minnie, sans Donald. Un monde sans les chefs-d’œuvre de l’animation que sont Blanche-Neige et les Sept NainsPinocchioFantasiaBambiPeter Pan ou encore Les 101 Dalmatiens. Un monde sans la Mary Poppins de Julie Andrews. Un monde sans Disneyland.

Et par voie de conséquence, ce serait aussi un monde sans Toy Story, sans Reine des Neiges, sans… Disneyland Paris ! Impensable !

Fort heureusement, on ne refait pas l’histoire, et toutes ces créations – entre autres – ont bel et bien existé. Grâce au génie d’un homme : Walt Disney.

Il naît le 5 décembre 1901 à Chicago, mais c’est essentiellement dans la petite ville de Marceline dans le Missouri, où sa famille s’établit en 1906, qu’il s’ouvre au monde.

À la nature, avec les animaux de la ferme de ses parents et tout particulièrement Skinny, un petit porcelet qu’il nourrit au biberon et devint son plus fidèle compagnon.

À la technologie, avec le chemin de fer encore tout récent, qui passait par la ville et dont son oncle Mike était un des mécaniciens.

À la littérature, grâce à sa maman, Flora, qui lui en donna le goût, notamment en lui lisant des contes le soir avant de s’endormir.

À la musique, à travers les réunions musicales de son père, Elias, chez le vieux Taylor.

Au dessin, sous l’impulsion du docteur Sherwood, qui avait repéré son talent et lui avait commandé le portrait de son cheval.

Sans oublier bien sûr le cinéma, qu’il découvrit à cette époque en compagnie de sa sœur Ruth.

Riche de toutes ces belles expériences, il a su puiser dans cet héritage pour mieux se projeter vers l’avenir en donnant ses lettres de noblesse à une forme d’expression nouvelle pour l’époque – l’animation – , et en créant un lieu unique au monde nommé Disneyland, où toutes les générations pourraient partager des aventures incroyables.

À travers son art, et notamment des films comme CendrillonBlanche-Neige et les Sept NainsPinocchio, ou Alice au Pays des Merveilles, il revisita les chefs d’œuvre de la littérature européenne en leur donnant une toute nouvelle dimension.

Avec Bambi et la série des True-Life Adventures, il représenta de manière unique les merveilles de la nature et fut l’un des premiers à s’engager pour leur préservation.

Avec Les Trois Caballeros, la série documentaire People and Places ou encore l’attraction « it’s a small world » imaginée en 1964 pour l’Unicef, il célébra la diversité des cultures et s’engagea ainsi pour un monde plus ouvert et plus tolérant.

Et avec des émissions comme À la Conquête de l’Espace (Man in Space), il mit la science à la portée de tous et dessina les contours d’un futur plein de promesses.

Aujourd’hui, ses rêves continuent toujours de grandir et d’inspirer, des rêves qui prennent vie et ne cessent de s’épanouir à Disneyland Paris…

Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sûre, en plusieurs années ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rêve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particulièrement les parcs à thème Disney et j’aime y dénicher les moindres secrets.