Disneyland Hotel : Press Event

Comme nous pouvions nous y attendre, les équipes de Disneyland Paris ont mis les petits plats dans les grands, pour la grande cérémonie de réouverture du Disneyland Hotel. On vous dit tout sur le press event du Disneyland Hotel !

Rendez-vous pris, le samedi 3 février 2023 à 8h

AprĂšs un passage, de la sĂ©curitĂ© rapide et agrĂ©able, les bagagistes rĂ©cupĂšrent mes bagages et je rentre dans le Lobby du Disneyland Hotel. C’est un plaisir de retrouver ce lieu, les transformations effectuĂ©es lui donnent un coup de jeune et semblent de bonne facture (blablablablabla).

L’accueil est fait les Ă©quipes de InsidEars, puis direction la rĂ©ception.

AprĂšs un accueil convivial et royal, on m’informe que ma chambre est dĂ©jĂ  prĂȘte.

Balade dans l’hĂŽtel, dĂ©couverte de la boutique et de la rotonde. Dans le Lobby, nous pouvons croiser une Ă©quipe de mĂ©nage Ă©pique tout droit sortie de La Belle et la BĂȘte.

A diffĂ©rents moments, il y a une descente des marches avec plusieurs Princesses parfois accompagnĂ©es de leurs Princes : Mulan, Tiana, Cendrillon et Jasmine. Sans oublier Blanche Neige, que l’on croise dans les couloirs, cela apporte un vrai plus et une vĂ©ritable immersion dans le monde royal.

Il faut espérer que ces petits happenings seront renouvelés sur des périodes de fortes affluences. Cela participe véritablement à la magie du lieu.

Direction le grand escalier et le deuxiÚme étage pour découvrir ma chambre, la 1211 sur le thÚme de Cendrillon.

La journée continue

  • 11h45 : Photo avec Minnie Ă  l’Ă©tage du Lobby, mais une invitĂ©e imprĂ©vue s’arrĂȘte : Natacha Rafalski. Elle Ă©change avec nous, elle est satisfaite du rĂ©sultat final, nous raconte des histoires, puis nous demande de faire une photo avec nous. Ce qui bouleverse notre planning.
  • 12h45 : DĂ©jeuner au Royal Banquet, un trĂšs beau buffet et des personnages : Mickey, Minnie, Dingo et Pluto sont au rendez-vous. Dingo s’installe mĂȘme Ă  table avec nous, nous avons passĂ© un trĂšs bon moment dans la salle centrale.

Visite guidée du Disneyland Hotel

Le Lobby

  • 14h45 : Tour guidĂ© des parties communes de l’hĂŽtel par Walt Disney Imagineering Ă©tait un moment fort sympathique oĂč nous avons pu en apprendre plus sur la rĂ©novation du Disneyland Hotel. En commençant par le Lobby et son lustre. Celui-ci a Ă©tĂ© fait Ă  Prague Ă  la main avec des souffleurs de verre et il contient 12 mille pampilles.

Ils ont expliquĂ© aussi, la volontĂ© de changer le concept art iconique au-dessus de la cheminĂ©e, pour en mettre un qui rappelait le chĂąteau de notre resort. L’ancien tableau remettait l’hĂŽtel dans son contexte avec Main Street. Alors que le nouveau est un hommage au premier concept art public du ChĂąteau de la Belle au Bois Dormant. Ils ont aussi dĂ©taillĂ© les nombreux easter eggs, que vous pourrez retrouver sur les livres de la bibliothĂšque du Lobby.

La rotonde

Direction la rotonde oĂč ils ont travaillĂ© sur la hauteur et le volume ainsi que le mĂ©lange entre le classique avec un plafond foncĂ© et la royautĂ© avec les fleurs de Lys. Un thĂšme classique revisitĂ© avec des colonnes illuminĂ©es qui rappellent une couronne (un clin d’oeil Ă  la royautĂ©).

La Table de LumiĂšre

Nous avons dĂ©couvert la superbe sculpture centrale du restaurant qui rend hommage Ă  La Belle et la BĂȘte. la dĂ©coration fait Ă©cho Ă  la Galerie des Glaces du ChĂąteau de Versailles et Ă  la salle de bal de La Belle et la BĂȘte.

Royal Banquet

DĂ©couverte du Royal Banquet et de ses nombreux tableaux rendant hommage dans la premiĂšre salle Ă  l’adolescence des personnages Disney, suivi dans la deuxiĂšme des mĂ©chants.

Puis dans la salle principale, un hommage Ă  tous les personnages cuisiniers pour finir dans la rotonde par les destriers royaux.

Castle Club

Nous dĂ©couvrons une chambre classique du Castle Club, la 2114. Une chose est marquante dĂšs que l’on pĂ©nĂštre dans cette chambre, il n’y a aucun bruit, on retrouve aussi la tĂȘte de lit et ses effets lumineux comme dans les chambres Deluxe. Il y a onze thĂšmes diffĂ©rents dans les chambres de cette gamme et donc onze programmations lumineuses diffĂ©rentes.

Direction la 2329 qui est la Suite Signature Frozen, pour ma part, c’est un vĂ©ritable coup de coeur. Elle regorge de dĂ©tails qui rappĂšlent Arendelle, et les fameuses portes d’armoire dĂ©corĂ©es donnent accĂšs Ă  la salle de bain.

Nous avons aussi visité la suite 2338, qui est la Suite Signature sur le thÚme de La Belle au Bois Dormant. Elle offre une immersion dans le conte classique grùce à ses éléments de décoration comme une armure et une robe enchantée qui change de couleur.

Pixie Dust

  • 16h15 : “Pixie Dust Royal Chase” : une expĂ©rience interactive pour dĂ©couvrir les secrets de l’hĂŽtel et de ses suites.

Nous sommes accueillis par un lutin, qui nous explique qu’un petit lutin farceur Ă  dissĂ©miner de la poussiĂšre de fĂ©e. Il nous fournit une petite fiole pour aller la rĂ©cupĂ©rer.

Direction le deuxiĂšme Ă©tage oĂč nous tombons sur une Ă©quipe de nettoyage tout droit sortie de La Belle et la BĂȘte qui exĂ©cute une chorĂ©graphie. Nous nous retrouvons dans la Suite Signature Raiponce oĂč nous avons vraiment l’impression d’ĂȘtre dans la fameuse tour.

Une fois l’Ă©nigme rĂ©solue direction le Castle Club oĂč nous croisons Marraine La Bonne FĂ©e qui donne la direction Ă  suivre. Nous entrons dans la Suite Signature La Belle et la BĂȘte qui nous plonge dans l’univers du film, la rose est mĂȘme prĂ©sente.

Une fois, l’Ă©nigme rĂ©solue la 2403 qui est la Suite Frozen qui remplace l’iconique Suite La Belle au Bois Dormant.

Nous sommes accueillis par Elsa, qui nous remercie d’avoir ramenĂ© la poussiĂšre de fĂ©e puis nous visitons cette suite. Le Piano iconique est toujours lĂ  mais en blanc et la signature de Michael Jackson et elle aussi toujours prĂ©sente et bien protĂ©gĂ©e. La vue sur le Disneyland Park est magnifique ainsi que la chambre et la salle de bain. La suite est beaucoup moins froide en vrai que sur photos mĂȘme si le salon reste quand mĂȘme glacial. Je prĂ©fĂšre les choix qui ont Ă©tĂ© faits pour la suite Signature Frozen !

Fin de la visite avec une pause au bar Fleur de Lys oĂč j’ai dĂ©gustĂ© l’un des cocktails signature le Champagne Coronation : MoĂ«t RosĂ©, St Germain, litchi, framboise, biscuit rose. Le cocktail est bien Ă©quilibrĂ© et trĂšs frais.

Ce n’est pas fini…

  • 17h10 Ă  17h25 : Rendez-vous devant Fleur de Lys Bar pour une photolocation sur l’un des balcons.
  • 18h00 : Le Bal Royal (spectacle) – toute la RoyautĂ© Disney nous donne rendez-vous pour un moment unique dans le Lobby de l’hĂŽtel. VoilĂ  ce que Disneyland Paris nous a annoncĂ© et ils n’ont pas menti, ce Bal Royal dans le lobby de l’hĂŽtel fĂ»t un moment exclusif avec les couples royaux Disney. Certaines Princesses que nous voyons trop rarement dans le resort comme Pocahontas ou Mulan Ă©taient prĂ©sentes. Manquait Ă  l’appel MĂ©rida et Vaiana pour avoir toutes les Princesses Disney, ce moment marquait le dĂ©but de la cĂ©rĂ©monie d’inauguration qui fĂ»t l’un des moments fort de cet Ă©vĂ©nement.

CĂ©rĂ©monie d’ouverture

  • 18h45 : Nous avons ensuite Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  l’extĂ©rieur pour la cĂ©rĂ©monie d’ouverture qui avait lieu dans les Fantasia Gardens.

Cela commence par un aboyeur public qui annonce le spectacle place Ă  Natacha Rafalski, prĂ©sidente de Disneyland Paris, rejointe par Jose et Dylan, Ambassadeurs 2024-2025. Place au show qui mĂȘle projections, effets spĂ©ciaux et jeux de fontaine avec des vidĂ©os projection qui ont mis Ă  l’honneur l’iconique façade du Disneyland Hotel Ă  travers nos histoires royales Disney prĂ©fĂ©rĂ©es. Une premiĂšre pour notre resort !

Une belle cĂ©rĂ©monie, dommage que Natacha Rafalski n’est pas prononcĂ©e un mot en français, surtout que son discours Ă©tait sur un prompteur. Le mix français/anglais reste un problĂšme rĂ©current dans le parc parisien.

Le spectacle Ă©tait fort sympathique, je trouve dommage que le mapping n’ait Ă©tĂ© jouĂ© qu’une seule fois alors que les installations Ă©taient prĂ©sentes depuis plusieurs semaines. Je suis sĂ»r, que les premiers guests du Disneyland Hotel auraient apprĂ©ciĂ© le geste !

La soirĂ©e commence…

  • 21h00 : Direction le Plaza Garden Restaurant, on retrouve le buffet que nous connaissons tous et qui, Ă  part les fruits de mer, le jambon Ă  la dĂ©coupe et certains desserts ressemblait Ă  celui du Royal Banquet. Avec la prĂ©sence des personnages venus en force : Mickey & Minnie, Dingo, Pluto, Bourriquet et Tigrou.

Un repas vite avalé, pour aller profiter de Disney Electrical Sky Parade, que je découvrais pour la premiÚre fois en vrai. Quel plaisir de réentendre la musique de Jean Jacques Perrey résonner à Disneyland Paris, trÚs bel hommage des équipes de Disneyland Paris.

Suivi de Disney Dreams, qui reste toujours efficace malgrĂ© son absence de licences rĂ©centes, en mĂȘme temps, la base du show date de 2012. La version proposĂ©e actuellement date de la mise Ă  jour de mars 2013. MĂȘme La Reine des Neiges qui a remplacĂ© Aurore pour la suite iconique du Disneyland Hotel n’est pas prĂ©sente. Pourtant, elle Ă©tait prĂ©sente dans la derniĂšre mise Ă  jour du spectacle du 1er juin 2015.

Retour Ă  l’hĂŽtel…

Retour Ă  la chambre, oĂč je dĂ©couvre les cadeaux laissĂ©s en chambre (un superbe sac aux couleurs du Disneyland Hotel, un porte-clefs, des produits Clarins et deux jeux pour enfants).

Ma chambre a été passée en mode nuit par les Cast Members de Housekeping.

Des tasses ont Ă©tĂ© installĂ©es, accompagnĂ©es de nougat au coquelicot avec un petit mot. Les rideaux ont Ă©tĂ© tirĂ©s, seul petit oubli l’ouverture du lit qui est normalement dans les critĂšres des hĂŽtels 5 Ă©toiles, mais je suppose que comme c’Ă©tait dĂ©jĂ  fait avant, cela va vite revenir.

La soirĂ©e s’est prolongĂ©e au Fleur de Lys, oĂč le champagne coulait Ă  flots.

Fin du week-end

AprĂšs un copieux petit-dĂ©jeuner au Royal Banquet, le week-end s’est achevĂ© avec un dĂ©jeuner Ă  la Brasserie Rosalie.

Nous tenons Ă  remercier chaleureusement l’Ă©quipe InsidEars qui nous a permis de vivre un week-end exceptionnel et inoubliable. Il est cependant regrettable que les guests prĂ©sents Ă  la rĂ©ouverture le 25 janvier n’est pas pu profiter aussi de quelques petits happenings.