Encanto, le petit dernier des studios Disney

Vendredi 19 novembre, nous étions invités à une projection du dernier film des studios Disney: Encanto. Découvrez notre critique:

Encanto, une comédie musicale haute en couleurs !

Là où nous aurions pu nous attendre à une pâle copie du film Coco, Encanto a réussi à nous faire revivre la magie de celui-ci tout en nous offrant une nouvelle histoire tout aussi plaisante.
Cette intrigue s’accompagne de musiques marquantes et entraînantes, à l’instar des productions Disney habituelles.
Ces éléments, additionnés aux visuels enchanteurs et à la palette de couleurs flamboyante, composent un film au cours duquel toutes les émotions semblent se mêler.

Les Madrigal, une famille presque comme les autres

Il n’y a pas de recette miracle pour être une famille heureuse : communiquer et partager ses sentiments !
Nous avons la chance de découvrir (toujours en musique) les membres attachants de cette fantastique famille qui, malgré leurs dons uniques, mettront eux-mêmes en péril ce miracle si précieux qui fait leur héritage.
Étant donné que le film se concentre essentiellement sur la famille, il est intéressant de noter qu’il ne comporte aucun antagoniste, chose assez rare dans l’univers cinématographique de Disney.

Encanto,les membres de la famille Madrigal

La magie du scénario

Seul point négatif à relever, certaines questions restent sans réponse et pourraient passer pour des facilités scénaristiques permettant de faire avancer l’intrigue.

Conclusion

Malgré ce dernier point qui dérangera les plus sensibles à l’intrigue, ce soixantième classique d’animation Disney saura faire voyager toute la famille tout au long de ses 1h39 rythmées et colorées au cœur de la Colombie.

On n’aimeOn n’aime pas
Un film coloré et rythméCertaines questions sont restés sans réponse
Des musiques entraînantes
Un visuel enchanteur

Encanto, la bande annonce

Kinai
Disney et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis tombé dedans petit, et je n’en suis jamais ressorti. Du cinéma aux parcs d’attractions, en passant par l’histoire de Walt Disney Company, jusqu’aux BD, tout me passionne.