La premiÚre tentative de « saison » depuis la Covid-19 est-elle un succÚs ?

Depuis mars 2020, la vie de Disneyland Paris est régie par la situation sanitaire. Les parades, saisons, évÚnements divers et variés ayant été annulés, cette « semaine des princesses » a été la premiÚre tentative de retour à une vie saisonniÚre sur le parc. Cependant, peut-on dire que cette mini-saison a été une réussite ?
Nos chroniqueurs en débatent !

Deux chroniqueurs, deux avis: Make your Choice!

Moi, je dis oui ! By Marine

La Grande FĂȘte des Princesses (Disney Ultimate Princess Celebration) qui mettait en lumiĂšre les Princesses Disney, s’est dĂ©roulĂ©e 23 au 29 aoĂ»t dernier dans tous les parcs Disney du monde. L’occasion pour Disneyland Paris de remettre la machine des saisons en route !

Bien qu’elle ne soit que d’une semaine, la Grande FĂȘte des Princesses a permis aux fans du monde entier de plonger dans une ambiance fĂ©Ă©rique oĂč les valeurs « Courage and Kindness Â» (courage et gentillesse) ont Ă©tĂ© fiĂšrement reprĂ©sentĂ©es par nos hĂ©roĂŻnes favorites.

AprĂšs des mois Ă  avoir subi les affres de la Covid-19 (sans pour autant en ĂȘtre sorti), nous nous doutions bien que Disneyland Paris allait y aller progressivement pour faire revenir la magie. La Grande FĂȘte des Princesses a donc permis de se remettre en jambe avec cette semaine qui leur Ă©tait dĂ©diĂ©e.

Une invitation royale

Bien que le retour Ă  la « normale Â» ne soit pas encore programmĂ© et pour pallier le manque de parades et autres animations symboliques, beaucoup de choses ont Ă©tĂ© mises en Ɠuvre pour cette brĂšve saison.  

À votre arrivĂ©e au parc, les princesses vous rĂ©servaient un accueil royal Ă  la gare de Main Street (Parc Disneyland). Pour rythmer votre visite, vous pouviez entendre l’hymne des princesses intitulĂ© « Aujourd’hui Â» (Starting Now pour la version anglaise) diffusĂ© Ă  diffĂ©rents moments de la journĂ©e.

Vous pouviez vous diriger vers les nombreux Points Selfies rĂ©partis dans les parcs qui Ă©taient rĂ©servĂ©s aux princesses. De MĂ©rida Ă  Jasmine en passant par Elsa, vous ne pouviez pas les rater ! De nouveaux Magic Shots by PhotoPass ont aussi Ă©tĂ© mis en place pour l’occasion.

À Fantasyland (Parc Disneyland), Le Pavillon des Princesses avait rĂ©ouvert ses portes pour notre plus grand plaisir et la cour de l’Auberge de Cendrillon vous Ă©tait Ă©galement accessible afin d’immortaliser votre plus beau sourire avec votre princesse favorite.

La cavalcade des Princesses illuminait Main Street Ă  certains crĂ©neaux de la journĂ©e. Et parfois, les Reines Anna et Elsa, nous faisaient aussi l’honneur de dĂ©filer.

Certains restaurants tels que le Plaza Gardens Restaurant, le Victoria’s Homs-Style Restaurant ou encore le Gibson Girl Ice Cream Parlour vous proposaient de faire une pause royale pour y dĂ©guster quelques pĂątisseries et autres douceurs princiĂšres.

Saison des princesses cÎté shopping

CĂŽtĂ© shopping, il y avait Ă©galement de quoi ravir petits et grands ! Pour cette semaine majestueuse, les boutiques et le site ShopDisney regorgeaient de nombreux articles Ă  l’effigie de nos princesses bien aimĂ©es. En exclusivitĂ© Ă  la boutique Disney Fashion Ă  Disney Village, vous pouviez faire personnaliser vos t-shirts avec de nouveaux Ă©lĂ©ments inspirĂ©s de l’univers des Princesses. 

Et au moment de partir, les princesses accompagnaient votre sortie pour clĂŽturer cette visite souveraine.

Plus largement, la Grande FĂȘte des Princesses s’est Ă©tendue en dehors des parcs. Notamment avec les marques Lego et Pandora qui ont sorti pour l’occasion des collections mettant Ă  l’honneur les Princesses.

Disneyland Paris a également organisé une magnifique séance photo avec certaines personnalités et des influenceurs pour incarner les valeurs des Princesses Disney.

En conclusion

Dans cette pĂ©riode tourmentĂ©e par la Covid-19, il est souvent compliquĂ© de vivre comme si de rien n’était. Et mĂȘme si ce lieu a, pour beaucoup de personnes, des propriĂ©tĂ©s magiques, Disneyland Paris n’y fait pas exception. En tenant compte des gestes barriĂšres et autres rĂšgles sanitaires Ă  respecter, je trouve que Disneyland Paris a su s’organiser en amont et a orchestrĂ© cette semaine de la Grande FĂȘte des Princesses avec brio !

MĂȘme si certains diront que ce n’est pas suffisant pour pallier quelques prestations emblĂ©matiques manquantes, la premiĂšre destination d’Europe a sans doute fait son maximum pour protĂ©ger ses Cast Members et ses Guests pour qu’ils puissent profiter de leur sĂ©jour durant cette mini saison. C’est un travail colossal pour une si petite pĂ©riode.

Tout en espĂ©rant que le climat sanitaire soit plus propice prochainement, cette semaine de cĂ©lĂ©bration des Princesses Ă©tait un bon dĂ©but pour rĂ©amorcer son organisation. J’ai hĂąte de voir ce que Disneyland Paris nous rĂ©servera dans les mois Ă  venir !  

Non, ce n’est vraiment pas une rĂ©ussite ! By Amandine

Pour commencer je dirai que cette tentative de mini saison Ă  Disneyland Paris est loin d’ĂȘtre un succĂšs. Je l’ai trouvĂ©e faible, peu magique et pas du tout immersive comme peuvent l’ĂȘtre Halloween, NoĂ«l ou encore comme l’a Ă©tĂ© la saison des Princesses et Pirates.

Des soucis au niveau des dates

Le premier souci que j’ai eu avec cette CĂ©lĂ©bration a Ă©tĂ© de la commencer plus tĂŽt qu’annoncĂ©. On nous dit qu’elle durera du 23 au 29 aoĂ»t (adaptation d’un sĂ©jour pour pas mal de monde voire mĂȘme des rĂ©servations entre ces dates dans l’espoir de retrouver un peu le DLP d’avant) et 3 jours avant les chars Ă©taient dĂ©jĂ  de sortie avec leur musique « exclusive Â» et les princesses dĂ©jĂ  en rencontre.

De déception en déception

Niveau dĂ©coration/ thĂ©matisation du parc, le nĂ©ant. Nous avons simplement eu droit Ă  une vitrine thĂ©matisĂ©e Ă  l’aide d’affiches, aucun merchandising exclusif, aucune dĂ©coration (alors qu’ils avaient dĂ©jĂ  des dĂ©corations de lampadaire princesse datant de la saison princesse et pirate).

Ensuite, parlons un peu du char des Princesses, j’ai aimĂ© leur modification de musique pour cette mini saison mais pourquoi avoir gardĂ© les mĂȘmes Princesses que depuis la rĂ©ouverture ? J’aurais tellement aimĂ© qu’ils alternent en y ajoutant Vaiana, Blanche-Neige, Mulan ou mĂȘme encore Ariel en SirĂšne dans sa voiture de la Stars and Cars.

Concernant l’offre de rencontre personnage, ils ont simplement ajoutĂ© Jasmine et Merida dans leur dĂ©cor assez basique Ă  mon goĂ»t, Blanche-Neige Ă©tant prĂ©sente depuis la rĂ©ouverture. Tout comme pour le char j’aurais aimĂ© qu’ils nous proposent plus de Princesses, en plein Ă©tĂ© Vaiana ou Pocahontas. Ca aurait Ă©tĂ© parfait : ce sont des des Princesses assez rares Ă  rencontrer sur le parc parisien.

En ce qui concerne les Magic Shots, (la grande nouveautĂ© de Disneyland Paris depuis sa rĂ©ouverture en 2020), j’ai trouvĂ© l’intention d’en crĂ©er 5 exclusifs Ă  cette saison mignonne mais pourquoi les avoir rendus si difficiles d’accĂšs ? En Ă©tant 3 jours sur le parc pendant la cĂ©lĂ©bration je n’ai pu en voir que 4 car ils n’étaient jamais tous disponibles. Nous promettre de l’exclusivitĂ© c’est bien, mais l’exĂ©cuter ce serait encore mieux !

Pas mieux du cÎté « food »

Enfin concernant l’offre food de la saison, nous avons eu droit Ă  5 mini pĂątisseries, un milkshake et 2 glaces vanille avec les mĂȘmes toppings (Ă  l’exception de la dĂ©coration en chocolat). LĂ  aussi le respect des dates laisse fortement Ă  dĂ©sirer (J’ai pu manger une glace Ariel le 2 septembre, je rappelle que la saison se terminait le 29 aoĂ»t). On nous avait promis un milkshake vanille/mangue je n’ai jamais senti la mangue dans le mien et les mini pĂątisseries ont beau ĂȘtre bonnes elles n’avaient rien d’exceptionnel.

Tous ces Ă©lĂ©ments ont donc fait que pour moi, cette tentative Ă©tait un flop total. J’ai eu l’impression qu’ils ont fait ça un peu Ă  la lĂ©gĂšre pour essayer d’amener un peu de monde en fin d’étĂ©.

En espĂ©rant qu’ils se rattraperont par la suite.

Sandra
Disney, je suis tombée dedans quand j'étais petite ! Et depuis l'univers ne me quitte plus. "Le bonheur est un état d'esprit. Il suffit s'agit de la façon dont vous regardez les choses". Walt Disney.