• 3 juin 2020

Si Disneyland Paris nous était conté – Les invisibles

En arrivant chez Disney
J’avais décidé de me promener
Sans avoir à m’arrêter
Juste pour prendre le temps de flâner

88001581 487307105297321 702147927929257984 N

La grande horloge est de garde
Je m’arrête et la regarde
Elle me fixe et me nargue
Je m’en fiche j’ai de la marge
Mes yeux mangent le décor
Qui s’imprègne dans mon corps
La petite fontaine
Et son air de mondaine
Les massifs de plantes
Toutes tellement resplendissantes
Les allées sont inondées
Tout est beau et propre
Une dame s’avance
La raclette à la main
Essayant vainement
De rendre le sol sec
Mon regard glisse sur elle
Sans se poser, sans s’attarder

89030158 727164571151082 7371205439570051072 N

Je continue ma procession
Sans me soucier de sa position
Quelques instants après
Un CM ramasse un papier
Je souris en pensant
À la connerie des gens
Ils sont tellement fainéants
Qu’ils préfèrent par terre jeter
Ce que la poubelle pourrait avaler
Toutes de rose vêtues
Elles attendent fièrement
Vos petits détritus
Une dame à la cape verte
Change le sac de la poubelle ouverte
À ce moment, je m’arrête
Je prends le temps de la regarder
Et lui souris sans tarder
Elle est brune avec un sourire à tomber
Elle fait partie des anonymes
Ceux que l’on ne regarde pas
Ceux que l’on ne remarque pas
Ces personnes qui nettoient
Pour que vous vous sentiez rois
Pour vous, vos déchets elles ramasseront
Les WC, elles feront
Sur les chemins elles veilleront
Tout cela sans qu’un merci
Nous leur disions
Sans qu’un sourire nous leur rendions
Alors pour eux
Aujourd’hui, un like nous leur ferons
Et si par bonheur vous les croisez
Un sourire vous leur ferez
Et peut-être un merci vous leur direz
Car sans eux
Le parc Disney
Ne serait pas ce qu’il est
Un havre de paix
Merci pour eux

87975822 493622164619658 1377505932925206528 N

Catherine

Leave a Reply