Pour ou contre le Pass sanitaire à Disneyland Paris ?

La réouverture des parcs approche et la question agite nos chroniqueurs. Alors Pour ou contre le Pass sanitaire à Disneyland Paris ?

Deux chroniqueurs, deux avis: Make your choice!

Ralph distribue des crêpes à un lapin ou des milskake à un chat, il doit choisir.

Le pass sanitaire obligatoire à Disneyland Paris, je suis totalement pour ! Par CathyPoppins

J’ai toujours revendiqué ma liberté et je dois bien vous avouer que si j’avais entendu parler de ce pass il y a quelques mois, je n’aurais pas eu un avis positif. Mais voilà la situation a changé et c’est certainement la meilleure solution à envisager si nous voulons retrouver notre sérénité. Aux quatre coins de l’Europe, les pays réfléchissent sur la mise en place d’un pass sanitaire pour aller au cinéma dans les restaurants, les événements ou accueillir les touristes. Ce pass ne serait pas réservé aux personnes vaccinées mais tiendrait aussi compte de l’immunité acquise ou d’un test PCR négatif.

Le pass sanitaire serait en fait plus un certificat vert qu’autre chose. Du coup forcément, Disneyland Paris doit se poser de nombreuses questions et s’adapter aux meilleures mesures s’il veut offrir le maximum de sécurité à ses visiteurs. J’ai demandé a plusieurs personnes si elles seraient d’accord avec cette mesure, et la réponse que j’attendais n’était absolument pas garantie dès le départ. Il a donc fallu que je fasse preuve de beaucoup de créativité pour qu’elles finissent par accepter cette idée.

Et pourtant…

OUI, JE SUIS POUR, POUR, POUR ! À 200, 300, 400 pourcents ! Pourquoi ??????

Le Corona nous a rappelé à quel point nous pouvions être vulnérables. Nous avons lavé nos mains, porté des masques, arrêté de voir notre famille, parfois pour de longues durées, mais cela n’a pas suffi à faire reculer cette maladie.

Bob Razowski se pulvérise du désinfectant dans l'oeil

Alors il ne reste que le vaccin et moi je veux y croire. Selon votre destination vers des pays lointains il vous faut souvent faire de nombreux vaccins pour pouvoir s’y rendre, alors pourquoi pas celui-ci !

Le pass sanitaire va :

– Nous offrir une nouvelle vie, presque normal, si ce n’est qu’il faudra que nous l’ayons sur nous comme notre carte d’identité, notre visa. Nous devons déjà avoir tous ces documents avec nous, alors un en plus, on ne va pas en faire une histoire.

Le personnage du court-métrage Paperman est couvert de lettres en papier
Paperman

– Nous rassurer, que l’on sorte au cinéma, au restaurant, dans les grands événements et surtout… à Disneyland Paris.

Imaginez Disneyland Paris cet été, les gens se promènent, rient, rêvent avec la sécurité de se dire : « nous sommes tous vaccinés, nous ne risquons rien. »Nos enfants peuvent courir, rire, jouer, et profiter de ce que le monde a de meilleur. Les cast-members seront par la même occasion sécurisés.

Disneyland Paris réunit en une seule journée plus de personnes de régions ou de nationalités différentes, que vous pourriez rencontrer sur toute votre vie. Les risques sont alors beaucoup plus élevés.

Je veux retrouver ma liberté et si c’est au prix d’un pass sanitaire, je dis OK !

Jack Sparrow est en prison

Je suis contre le pass sanitaire obligatoire à Disneyland Paris! Par Jérémy

La mise en place d’un passeport sanitaire pour accéder à Disneyland Paris pourrait rajouter encore plus de contraintes comme :

Bob fait une liste de choses à faire

– S’assurer d’avoir son passeport sanitaire en ordre, en plus de sa réservation pour les parcs Disney, ce qui rajoute une étape.

– Pour les personnes non vaccinées, il faudra pouvoir réaliser un test PCR X-jour avant sa venue à Disneyland Paris. Le problème c’est qu’en fonction des différents pays européen, les tests ne sont pas toujours gratuits.
De plus, si des visiteurs restent sur le site plus que le nombre de jours durant lequel le test est valable, cela signifie qu’il faut repasser par la case dépistage ?

– Avec la réouverture de plusieurs autres lieux culturels, stades… qui nécessiteront également un test négatif, il risque peut-être d’y avoir un délai du fait d’une forte demande de tests.

Jack Sparrow est poursuivi par une foule

Et donc si on ne peut pas recevoir les résultats à temps, le séjour tombe à l’eau.

Une visite au dernier moment?


Dans la même logique, si nous nous retrouvons à vouloir venir la veille au soir au parc, c’est purement impossible si nous ne sommes pas vaccinés. Donc obligation pour les non-vaccinés d’accéder au parc en s’y prenant minimum quelques jours à l’avance.

Lady De Trémaine enferme Cendrillon dans sa chambre

La mise en place du passeport sanitaire amène donc de l’inégalité entre les personnes car tout le monde n’a pas accès au vaccin et cela pour des raisons diverses (pas la bonne catégorie d’âge, déjà contracté la Covid-19 donc période de 6 mois avant de le recevoir…). On se retrouve donc face à une situation où les personnes qui ont déjà eu la chance de recevoir le vaccin pourront accéder aux parcs de façon extrêmement facilitée par rapport aux personnes qui ne l’on pas reçu et qui devront obligatoirement passer par la case test.
Ce passeport peut également amener d’éventuels conflits sur place entre des personnes qui tiennent un discours antivaccin et les personnes qui ont reçu le vaccin ou un cast-member qui demande la présentation du passeport sanitaire.

Donald est en colère

Il faut également prendre en compte que les visiteurs de Disneyland Paris viennent parfois de très loin. Donc, si un passeport sanitaire d’une de ces personnes n’est pas valable pour telles ou telles raisons et bien la personne aura fait tout le trajet pour se retrouver bloqué au pied de la grille.

Disneyland Paris est également un lieu où les visiteurs sont durant une grande majorité du temps dans des espaces ouverts où le virus ne circule pas. Le passeport sanitaire reste assez inadapté pour ce genre de lieu.

Conclusion

En bref, la mise en place d’un passeport sanitaire pour un lieu comme Disneyland Paris qui est un endroit de villégiature est inadapté et surtout très compliqué à mettre en place car on voit que beaucoup de contraintes, de problèmes d’inégalités entre vaccinés et non-vaccinés.

Kinai
Disney et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis tombé dedans petit, et je n’en suis jamais ressorti. Du cinéma aux parcs d’attractions, en passant par l’histoire de Walt Disney Company, jusqu’aux BD, tout me passionne.