Premier anniversaire de Disney+ : premier bilan

Logo Disney+

Le 7 avril dernier, nous avons fêté l’arrivée de Disney+ en France. Retour sur un an de magie à la demande.

Le petit nouveau du streaming

Disney+ est une plateforme en ligne de vidéo à la demande (SVOD) lancée par la Walt Disney Company.

Actuellement, elle est présente sur quatre continents : l’Amérique (nord et sud), l’Europe de l’ouest, l’Océanie et l’Asie du sud.

L’interface de la plateforme se décline en proposant des films, documentaires et séries issus de six univers : Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, National Geographic et depuis peu Star.

Vous pouvez choisir de visionner certains contenus en qualité 4K ou en ultra haute définition, ce qui est vraiment appréciable.

C’est un concurrent direct du géant Netflix et autres Amazon Prime Video ou encore HBO par exemple.

Le service a été lancé avec un tarif de 6,99€ par mois ou de 69,99€ par an, soit moins cher que certains de ses ainés déjà sur le marché.

Il est possible créer 7 profils différents et de regarder Disney+ sur 4 écrans en simultané. Un contrôle parental est applicable pour maitriser les profils des plus jeunes.

Disney+ & ses six univers

Un lancement à point nommé  

Alors que les États-Unis, le Canada et les Pays-Bas ont été les premiers à en profiter dès le 12 novembre 2019, Disney+ est arrivé en Europe début 2020 en pleine pandémie du Covid-19. Ce qui a sans doute donné un petit coup de pouce aux affaires de la Walt Disney Company.

En effet, l’empire Disney a été considérablement touché par la crise sanitaire, la faute majoritairement aux projets cinématographiques et aux parcs d’attractions en standby forcé. Mais la carte Disney+ est apparu dans le jeu économique et a redonné un peu de souffle à notre ami Mickey.

En octobre 2020, on comptait 73,7 millions d’abonnés à la plateforme qui en recensait 50 millions en avril. En comparaison, Netflix en compte 195 millions. Mais Disney+ n’a pas à rougir de son entrée en la matière, car il a atteint son objectif fixé par la Walt Disney Company avec 4 ans d’avance sur son calendrier. Le but était d’atteindre les 60 millions en 5 ans. Plutôt pas mal pour un débutant !

Capture d'écran de Disney Plus
Première interface de Disney+

Un catalogue séduisant entaché de quelques défauts…

Disney+ se veut familial et ne diffuse aucun film classé R (Restricted = interdits aux mineurs de moins de 17 ans). La plateforme propose un catalogue étoffé d’environ 7 000 épisodes de séries et 500 films, tous issus des filiales de The Walt Disney Company, à l’exception des six premiers films de la franchise Star Wars dont les droits ont été cédés par Disney à Turner Broadcasting System jusqu’en 2024.

En plus de proposer les chefs-d’œuvre qui ont bercés notre enfance, Disney+ propose également des productions originales telles que The Mandalorian, WandaVision ou encore Falcon et le Soldat de l’Hiver plus récemment.

Des nouveautés à paraitre ont été annoncées récemment, on sent clairement que Disney veut exploiter ses franchises à succès Marvel et Star Wars.

Pourtant, le catalogue initial a fait réagir quelques esprits dubitatifs : des problèmes de droits en suspend ont fait que certains films n’étaient pas inscrits sur la plateforme au départ.

La chronologie des médias, un problème pour la plateforme

Le problème aussi de la chronologie des médias en France fait toujours grincer des dents… En effet, une fois qu’un film est sorti en salle, la plateforme est engagée à respecter un délai de 36 mois avant de les ajouter à son catalogue et de pouvoir les diffuser. En France, il faut donc s’armer de patience…

Heureusement, Disney+ alimente sa plateforme régulièrement en ajoutant tous les mois des nouveautés et du contenu exclusif.

La crise sanitaire étant défavorable aux sorties cinéma, Disney+ a pris également le pari de sortir directement et en exclusivité ses nouveautés sur sa plateforme, sans frais supplémentaires pour ses abonnés français. C’était le cas le 4 décembre 2020 pour le remake de « Mulan », le nouveau Pixar « Soul » depuis le 25 décembre 2020 et bientôt, le 4 juin prochain « Raya et le dernier dragon ».  

Autre sujet épineux : la modification apportée à quelques classiques tels que les Aristochats ou encore La Belle et le Clochard par exemple. Afin de respecter l’esprit familial de la plateforme, il a été décidé de modifier ces long-métrages pour gommer certains messages jugés à caractère dangereux ou raciste. D’ailleurs, ces films ne sont pas disponibles sur les profils protégés pour les plus jeunes. 

Les six univers de Disney plus Capture d'écran
CATALOGUE PROPOSé sur disney+

L’arrivée de Star

Le 23 février dernier a sonné l’arrivée d’une nouvelle catégorie appelée « Star » sur l’interface de la plateforme. Le but étant d’élargir l’offre en proposant des contenus plus adultes en intégrant des films et séries de studios comme ABC, 20th Television, Touchstone Pictures, 20th Century Studios et bien d’autres. En revanche, Star ne propose aucune production n’appartenant pas déjà à Disney, que ce soit en France ou dans le reste du monde.

Les contrôles parentaux ont été renforcés à cette occasion, les profils sont donc plus facilement maîtrisables.

Les abonnés Disney+ ont eu accès à Star sans frais supplémentaires mais ils n’ont pas pu échapper à une augmentation du prix qui est déjà passé de 6,99€ à 8,99€ par mois (ou 89,90€ par an).  

En tout, Star c’est 250 films et environ une quarantaine de séries. De quoi trouver son bonheur à coup sûr !

logo Disney Plus  Star
LOGO DISNEY+ & STAR

Que ce soit en sa faveur ou en sa défaveur, Disney+ ne laisse pas indifférent et continue de faire parler de lui. Il est intéressant de suivre l’ascension de ce nouvel acteur du SVOD dans le monde. En effet, l’aventure continue et s’annonce palpitante car, depuis mars 2021, Disney+ a annoncé avoir dépassé les 100 millions d’abonnés dans le monde. De quoi laisser entrevoir un avenir prometteur !

Si vous souhaitez vous abonner : le service est disponible sur Disney+ ou via l’application Disney+ à partir d’IOS ou Android sur votre téléphone portable.

On aime

  • Retrouver les films de notre enfance
  • Le catalogue varié et sa mise à jour régulière

On n’aime pas

  • La modification de certains films
  • La chronologie des médias en France

Retrouvez l’article sur: Dans un autre monde: les coulisses de la reine des neiges 2, série originale proposée sur Disney Plus

Marine in Wonderland
Lorsque la fée Clochette s'est penchée sur mon berceau, elle a dû y faire tomber beaucoup de poussière de fée... car la magie de Disney ne m'a jamais quittée ! J'ai intégré l'équipe d'ED92 pour faire vivre et perpétuer ce merveilleux héritage que nous a laissé Walt Disney. Entrez avec moi dans le monde de l'histoire, des découvertes et de la fantaisie éternelle...