Soul

Personnages de Soul
Les personnages de Soul et leurs âmes

Fiche technique :

  • Titre original : Soul
  • Titre Québécois : Âme
  • Production : Pixar Animation Studios pour Walt Disney Pictures
  • Réalisation: Pete Docter
  • Date de sortie : 25 décembre 2020
  • Durée : 101 min
  • Musique : Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste
Affiche du film soul – pixar

Synopsis

Joe Gardner vit à New York. C’est un professeur de musique au collège mais surtout pianiste et passionné de jazz. Son plus grand rêve serait de devenir jazzman professionnel.

Un jour, l’occasion se présente, quand un de ses anciens élèves lui propose de le rejoindre pour jouer dans le groupe de jazz de la grande Dorothea Williams.

Une fois l’audition passée, Dorothea est impressionnée par ses talents de pianiste et l’engage pour jouer le soir même.

Joe est fou de joie ! Alors qu’il allait toucher son rêve du doigt, il est distrait par son excitation qu’il a du mal à contenir et tombe maladroitement dans une bouche d’égout. Ce funeste accident le fera se réveiller sur une passerelle avant de passer définitivement dans l’Au-Delà. Joe refuse de quitter le monde des vivants alors qu’il était si près du but ! Il cherchera par tous les moyens à regagner son corps passant de l’Au-Delà au « Grand Avant » et s’associera à « 22 », une âme qui n’est pas du tout prête à rejoindre un corps pour y vivre, pour tenter de retourner sur Terre et enfin réaliser son rêve !

joe gardner dans les rues de new york

Analyse

Même si je suis nostalgique des succès comme Toy Story ou encore Ratatouille, Soul est un joyau de plus à la couronne des studios Pixar. Ce buddy movie* met en scène deux personnages différents et pourtant complémentaires. Ils vont faire un bout de chemin ensemble, apprenant l’un de l’autre, dans un univers visuel inédit qui balaye un grand nombre de thématiques telles que la naissance, la mort, la passion, la vocation, la musique, la famille, le pardon, les regrets…

*Buddy Movie : ou « film de potes » est un genre cinématographique qui consiste à placer dans l’intrigue principale d’un film deux personnages (et quelquefois plus) très différents.

Avec Soul, Pixar va à l’essentiel et arrive de manière simple à mettre des images sur des mots et des concepts tant abstraits que célestes, que nous n’avons jamais réussi à définir tels que l’Au-Delà, le Grand Avant, l’âme et l’inconscient.

Certaines de ces illustrations m’ont fait penser à des œuvres de Picasso mais en plus harmonieux et moins anguleux. C’est un monde qui se décrirait rassurant avec ses couleurs pastelles et ses formes limpides et nuageuses.

L’âme de joe gardner et de 22 dans le grand avant

Le défi technologique était de taille, mais il est réussi. Soul propose des jeux sur la matière et des mélanges entre la 2D et la 3D parfaitement exécutés. 

Lorsque l’on est sur Terre, les scènes qui se déroulent à New York sont flagrantes de réalisme. Moi qui ai visité New York, parfois j’avais vraiment l’impression d’y être !

Et New York ne serait pas New York sans le jazz ! Là encore, Pixar nous régale avec une bande originale orchestrée pour véhiculer la palette d’émotions et les différentes ambiances qui constituent l’essence même de Soul avec des morceaux de jazz du plus bel effet.

DOROTHEA WILLIAMS au saxophone

Au niveau du doublage nous ne sommes pas non plus en reste avec à l’affiche Jamie Foxx et Tina Fey pour incarner respectivement les personnages de Joe et de 22 (en français il s’agit de Omar Sy et de Camille Cottin qui sont également parfaits dans leur rôle).

En 2021, Soul a été couronné de succès puisque le film a été récompensé par deux oscars : un pour le meilleur film d’animation et un deuxième pour la meilleure musique de film.

En conclusion, Soul est une prouesse visuelle et musicale qui se met à la hauteur de chacun. C’est une réelle ode à la vie et aux petits riens qui la composent. En effet, beaucoup d’entre nous vivent une vie à 100 à l’heure et en oublient de profiter de chaque instant. Ce film nous appelle à nous recentrer sur ce qui nous anime. Alors profitons-en, surtout dans une période aussi tourmentée qu’en ce moment, car nous ne serons sans doute pas aussi chanceux que Joe Gardner pour avoir une seconde chance de vivre pleinement.

Bande annonce de Soul

On aime

  • Un casting détonant (aussi bien dans la version originale que dans la version française) ;
  • Un graphisme et une bande originale fabuleux.

On aime moins

  • Malgré la simplicité du visuel, c’est un film qui peut-être un peu difficile à comprendre du jeune public ;
  • Le contexte ne le permettant pas, le visuel est tellement beau qu’il aurait été pertinent de le diffuser sur grand écran.
Marine in Wonderland
Lorsque la fée Clochette s'est penchée sur mon berceau, elle a dû y faire tomber beaucoup de poussière de fée... car la magie de Disney ne m'a jamais quittée ! J'ai intégré l'équipe d'ED92 pour faire vivre et perpétuer ce merveilleux héritage que nous a laissé Walt Disney. Entrez avec moi dans le monde de l'histoire, des découvertes et de la fantaisie éternelle...