Cars ROAD TRIP : les amĂ©nagements paysagers au service de l’immersion

Dans Cars ROAD TRIP, qui ouvrira prochainement Ă  Disneyland Paris, l’amĂ©nagement paysager occupe une place clĂ© afin de plonger les visiteurs dans l’ambiance des routes emblĂ©matiques de l’Ouest amĂ©ricain. Rencontre avec les architectes paysagistes de Walt Disney Imagineering, qui ont pour mission de donner vie Ă  de nouveaux espaces naturels immersifs.

L’attraction Cars ROAD TRIP va entraĂźner les visiteurs au cƓur de l’univers des films Disney.Pixar Cars, dans un voyage insolite le long de la mythique Route 66, Ă  la rencontre de merveilles naturelles et mĂ©caniques. La transformation de l’attraction a reprĂ©sentĂ© un vĂ©ritable challenge pour les Ă©quipes de Walt Disney Imagineering, puisqu’il a fallu complĂštement repenser les amĂ©nagements paysagers de l’attraction, afin de crĂ©er un sentiment d’immersion au cƓur de l’Ouest amĂ©ricain. De la sĂ©lection en pĂ©piniĂšre en passant par l’acheminement des arbres, jusqu’au soin apportĂ© lors de leur implantation puis leur entretien quotidien, les Ă©quipes de Walt Disney Imagineering apportent une attention constante aux vĂ©gĂ©taux de cette attraction, qui font partie intĂ©grante de l’expĂ©rience visiteur. 

Pour cela, un important travail de recherche a Ă©tĂ© nĂ©cessaire afin d’identifier des espĂšces vĂ©gĂ©tales adaptĂ©es aux conditions climatiques de Seine-et-Marne, et ainsi garantir un sentiment d’immersion et ce en toute saison. Les Ă©quipes de Walt Disney Imagineering Ă  Disneyland Paris ont travaillĂ© en Ă©troite collaboration avec les Ă©quipes crĂ©atives basĂ©es Ă  Glendale en Californie, afin de transposer au mieux l’univers des films de la saga Cars en sĂ©lectionnant des espĂšces vĂ©gĂ©tales qui se prĂȘtent le mieux aux sols de Seine-et-Marne. Julia Malichaud, architecte paysagiste, explique s’ĂȘtre inspirĂ©e des grands parcs nationaux et des paysages qui bordent les routes emblĂ©matiques de l’Ouest amĂ©ricain, et elle avoue naturellement avoir regardĂ© les films Cars en boucle !

Autre composante que les Ă©quipes ont dĂ» prendre en considĂ©ration : la prĂ©sence du Bois des Livrains sur le site existant, autour duquel l’attraction s’articule. Il a fallu s’assurer que les espĂšces choisies s’intĂšgrent harmonieusement avec celles dĂ©jĂ  prĂ©sentes. Picea omorika (Ă©picĂ©a de Serbie), Ă©rables champĂȘtres, cornouillers sanguins ou encore Ă©picĂ©as du Colorado, facilement identifiables Ă  leur teinte bleutĂ©e : les Ă©quipes ont sillonnĂ© les pĂ©piniĂšres europĂ©ennes pour sĂ©lectionner avec la plus grande attention chaque arbre, arbuste ou bosquet.  Ainsi, on recense plus de 500 spĂ©cimens plantĂ©s dans le cadre de la transformation de l’attraction ! Parmi les plus impressionnants : des sequoias gĂ©ants et surtout 3 grands arbres, un Metasequoia glyptostroboides et deux Quercus robur ‘Fastigiata’, dont un mesurant plus de 14m de haut, qui ont Ă©tĂ© acheminĂ©s sur site par convoi exceptionnel.

Comme l’explique Marc Boulanger, Superintendant paysagiste, en charge de la rĂ©alisation concrĂšte des amĂ©nagements paysagers imaginĂ©s par Julia, objectif Ă  travers la prĂ©sence de ces diffĂ©rentes espĂšces, est d’obtenir un contraste qui permet de marquer le passage entre les diffĂ©rentes scĂšnes de l’attraction, et ainsi d’éviter la linĂ©aritĂ© de l’expĂ©rience. « Rien n’est fait au hasard » ajoute Julia. « Nous avons choisi chaque arbre en pĂ©piniĂšre, et chaque arbre plantĂ© Ă  un endroit a un rĂŽle Ă  jouer en termes de dĂ©cor mais aussi en termes d’utilité ». Que ce soit pour diriger le regard du visiteur, appuyer un Ă©lĂ©ment de l’histoire racontĂ©e tout au long du parcours, ces barriĂšres vĂ©gĂ©tales serviront aussi Ă  dissimuler naturellement les coulisses de l’attraction et immerger le visiteur dans l’univers contĂ© par les Imagineers.

Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sĂ»re, en plusieurs annĂ©es ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rĂȘve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particuliĂšrement les parcs Ă  thĂšme Disney et j’aime y dĂ©nicher les moindres secrets.