Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel : zoom sur le lustre du Manhattan Restaurant

Lustre_Manhattan_Restaurant_(1)

L’une des expériences les plus attendues de Disneyland Paris, le Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel, s’apprête à ouvrir ses portes. Cet établissement 4 étoiles a été complètement repensé pour devenir le tout premier hôtel entièrement consacré à l’univers Marvel, abritant l’une des plus grandes collections d’œuvres d’art Marvel.

Nous sommes allés à la rencontre de Sylvie Massara, directrice artistique Walt Disney Imagineering Paris – Design and Show quality, et Thomas Muller, scénographe, pour en savoir plus sur l’un des éléments les plus emblématiques de l’hôtel.

Sylvie, Thomas, merci de prendre le temps de discuter avec nous. Pouvez-vous d’abord vous présenter ?

Sylvie : En tant que directrice artistique Walt Disney Imagineering Paris – Design and Show quality, en charge des hôtels de Disneyland Paris, mon rôle est de donner vie à la direction artistique imaginée par notre direction créative, en réalisant des designs qui tirent le meilleur parti de l’espace disponible, tout en correspondant aux besoins des équipes opérationnelles qui feront vivre l’expérience auprès de nos visiteurs au quotidien. Je dirige une petite équipe de quatre personnes – dont Thomas, qui s’occupe de la gestion globale du projet.

Thomas : Scénographe de métier, j’assiste Sylvie dans le suivi opérationnel du projet, en faisant notamment le lien avec nos différents partenaires internes et externes, en supervisant les chantiers, tout en étant en contact avec nos homologues Imagineers de Glendale en charge des projets liés à la franchise Marvel.

Dites-nous en plus sur le lustre du Manhattan Restaurant. Qu’est-ce qu’il a de si spécial ? Comment s’inscrit-il dans l’histoire de l’hôtel réimaginé ?

Sylvie : L’année 2020 nous a permis de finaliser les installations, les portes installées et les éléments muraux accrochés – y compris un lustre très spécial. Pour le Manhattan Restaurant, nous voulions recréer l’atmosphère élégante d’un restaurant new-yorkais haut de gamme où les références à l’art Marvel sont subtiles et où l’art contemporain prédomine. Nous voulions également un élément central iconique qui surprendrait les clients du restaurant.  L’idée d’une pièce d’éclairage magistrale et sculpturale est apparue. Ce lustre, avec sa forme de pyramide inversée, pouvait s’adapter aux contraintes techniques du bâtiment – tandis que sa forme, sa matière et sa couleur évoqueraient le royaume d’Asgard, tout en faisant allusion aux gratte-ciels de Manhattan.

Lustre_Manhattan_Restaurant_(2)

Quelle est l’histoire de cet impressionnant élément de décor ? Des anecdotes amusantes ?

Sylvie : Pour produire cet élément unique, je cherchais à m’associer à un fournisseur qui combinerait une expertise inégalée dans le travail du verre métallique, une sensibilité à nos exigences artistiques et une capacité à fournir l’aspect contemporain et élégant que nous recherchions. En 2017, nous avons identifié plusieurs fournisseurs, tous basés à Prague, en République Tchèque, connue dans le monde entier comme la patrie du cristal de Bohème. Nous nous sommes associés à Lasvit, un fournisseur qui a affecté un designer dédié au projet, et nous étions sur la même longueur d’onde dès le départ. Chaque composant a été soufflé en verre de manière traditionnelle, dans du cristal de Bohème. Nous avons joué avec les couleurs champagne, ambre et cristal clair. En outre, chaque composant est argenté de l’intérieur avec de l’argent pur. Certains éléments sont tordus ou en forme de trapèze de différentes tailles afin d’incarner les gratte-ciels de New York vus de l’envers. Il y a plus de 225 éléments en verre, pour une pièce totale de quatre mètres de large qui a nécessité un an de production.

 Thomas : La plupart des défis que nous avons rencontrés en cours de route étaient liés à l’intégration de ce lustre hors norme dans la structure existante. Tout d’abord, le plafond sur lequel il est suspendu a dû être renforcé. Pour supporter ce poids, nous avons intégré une structure métallique à la dalle de béton recouverte d’un panneau de couleur métallique. De plus, le plafond comporte des tubes techniques intégrés, et nous avons même dévié le système de climatisation pour l’accueillir.

Comment pensez-vous que les clients réagiront lorsqu’ils visiteront l’hôtel pour la première fois, et en particulier lorsqu’ils découvriront le lustre ?

Sylvie : Dès le départ, nous avons voulu que ce lustre devienne un élément emblématique de l’expérience des clients. Évidemment, il faut une approche holistique de l’ensemble de l’expérience pour obtenir ce résultat. Par exemple, nous travaillons avec un concepteur d’éclairage pour nous assurer que tous les appareils d’éclairage du restaurant créent une atmosphère qui permet au lustre de se révéler dans toute sa beauté.

Retrouvez en vidéo un aperçu exclusif du Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel, dans laquelle Thomas Muller présente le Manhattan Restaurant.

Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sûre, en plusieurs années ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rêve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particulièrement les parcs à thème Disney et j’aime y dénicher les moindres secrets.