Histoires de famille à Disneyland Paris

Disneyland Paris regorge d’allusions à la vie de Walt Disney, mais saviez-vous que d’autres membres de sa famille y sont également célébrés ?

Juste en face d’Emporium, sur Main Street, U.S.A., New Century Notions– Flora’s Unique Boutique doit son succès au talent de sa propriétaire pour trouver nouveautés et objets rares venus tout droit de France, en souvenir de son histoire familiale. Mais Flora est également le prénom de la mère de Walt. Si l’on en croit l’élégante mosaïque située sur le sol de l’entrée, l’établissement aurait été fondé en 1888, mais cet événement en cache un autre, tout aussi emblématique : c’est en effet l’année de mariage de Flora Call avec Elias Disney.

Cet hommage de Disneyland Paris à la maman de Walt semble finalement très logique quand on songe que c’est elle qui a initié son fils à la lecture (célébrée comme par hasard juste en face, à Storybook Store) et notamment aux contes de fées européens qu’elle lui lisait chaque soir avant de s’endormir. Et ce sont ces mêmes contes de fées qui ont inspiré à Walt bon nombre de ses chefs d’œuvre animés ainsi que Fantasyland, dominé par l’iconique Château de la Belle au Bois Dormant.

En ce qui concerne Elias, le père de Walt, il est cité sur les plaques en métal serties dans le sol de Main Street. Il y est présenté en tant que « contractor », c’est-à-dire en tant qu’entrepreneur dans le bâtiment, ce qui fut l’un de ses nombreux métiers. Cette mention reprend celle choisie par Walt pour l’une des fenêtres de Main Street, U.S.A. à Disneyland Resort, qu’il dédia à son père dès l’ouverture du Parc californien en  1955.  Les deux hommes furent en effet des bâtisseurs. Si Walt créa plusieurs studios de cinéma ainsi que Disneyland, Elias participa entre autres à la construction de la ligne de chemin de fer de l’Union Pacific traversant le Colorado ainsi qu’à celle de l’Exposition Universelle de Chicago en 1893. Walt lui doit également sa découverte de la musique, si importante dans ses films et ses parcs à thème. À l’époque où la famille Disney vivait à Marceline, la petite ville qui inspira Main Street, U.S.A., Elias se rendait tous les dimanches chez le vieux Taylor pour y jouer du violon, accompagné au piano par la fille du maître de maison. C’est lors de ces concerts intimes que Walt forgea ses premières émotions musicales qui allaient le marquer à jamais. 

Lillian, l’épouse de Walt, est quant à elle mise à l’honneur à Lilly’s Boutique. Ouvert en juin 1999, l’établissement spécialisé dans les articles pour la maison affiche une décoration raffinée inspirée des goûts de Lillian, avec de la vaisselle en porcelaine, ainsi que de nombreuses photos du couple Disney. Parmi ces clichés particulièrement émouvants, on retiendra les souvenirs de leurs voyages en Suisse et en France, ou de leur 30e anniversaire de mariage, célébré le 13 juillet 1955 au Golden Horseshoe Saloon de Disneyland, quelques jours à peine avant l’ouverture officielle du parc. Une manière d’associer l’histoire des Parcs Disney à l’Europe, emblématique de l’esprit de Disneyland Paris.

Roy Oliver Disney, l’un des frères aînés de Walt, fut certainement le membre de la famille qui a le plus contribué à l’expansion et à la pérennité du rêve de son cadet, tant dans le domaine du cinéma que des parcs à thème. C’est à lui que l’on doit la construction de Walt Disney World Resort en Floride, en 1971, poursuivant ainsi le dernier projet de son frère. À Disneyland Paris, on retrouve son nom et sa date de naissance (le 24 juin 1893) tout en haut du bâtiment abritant Disney & Co. Il apparaît également sur l’une des fenêtres de Main Street, U.S.A., au-dessus du Boardwalk Candy Palace, en compagnie de son frère, sous la mention « Two Brothers Inc. – Dreamers & Doers – ‘If we can Dream it we can Do it!’ – Roy O. Disney, Walt E. Disney, Founders and Partners » (Les Deux Frères Inc. -Rêveurs et faiseurs de rêves. ‘Si on peut le rêver, on peut le faire’ – Roy O. Disney, Walt E. Disney, fondateurs et partenaires) qui rappelle toute l’importance de Roy dans la fondation de The Walt Disney Company en 1923, quand elle n’était alors que les Disney Brothers Studios.

Le dernier membre de la famille célébré à Disneyland Paris est Roy Edward, neveu de Walt, qui travailla pour lui en tant qu’assistant monteur sur plusieurs épisodes de la série des True-Life Adventures, avant de prendre la direction des Walt Disney Animation Studios des années plus tard. Très présent lors de l’inauguration de Disneyland Paris en 1992 puis du Parc Walt Disney Studios en 2002, on pouvait également le voir dans le film de présentation de l’attraction The Art of Disney Animation (2002-2019). L’une des fenêtres de Main Street, U.S.A. lui est consacrée, au-dessus de Ribbons and Bows Hat Shop. Elle comporte la mention : « Pyewacket Cruise Lines – For a Day You Will Treasure Book a Cruise That’s a « Pleasure » – Capt. Roy E. Disney. »- une allusion amusante à sa passion bien connue pour les sports nautiques.

Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sûre, en plusieurs années ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rêve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particulièrement les parcs à thème Disney et j’aime y dénicher les moindres secrets.