Indiana Jones et le Temple du PĂ©ril

L’attraction Indiana Jones et le Temple du PĂ©ril situĂ©e Ă  Adventureland Ă  Disneyland Paris n’est pas seulement une aventure au cƓur des vestiges d’un temple indien. C’est aussi un lieu truffĂ© de rĂ©fĂ©rences Ă  la saga du cĂ©lĂšbre archĂ©ologue.

Avec la sortie des derniÚres aventures ce célÚbre archéologue, Indiana Jones et le Cadran de la Destinée. Partons pour une exploration de cette attraction, pas comme les autres, pour déterrer quelques-uns de ses des nombreux secrets


Indiana Jones et le cadran de la destinée

Données techniques :

Date d’ouverture : 30 juillet 1993

Situation : Adventureland – Parc Disneyland Paris

Type d’attraction : Montagnes russes assises

Vitesse maximale : 58 km/h

DurĂ©e de l’aventure : 1m14s

Retournement : 1

IntĂ©rĂȘt par Ăąge : Jeunes adolescents, adolescents, adultes

Taille requise : 1,40 m

Capacité : 1472 personnes/heure

Capacité maximale par train : 12 personnes

Service en plus : Single rider et Disney Premier Access


Au coeur de l’histoire

L’ histoire d’Indiana Jones et le Temple du PĂ©ril est mythique. Durant sa carriĂšre, Indiana Jones incarnĂ© par la star Harrisson Ford, n’a eu de cesse de parcourir le globe Ă  la recherche des plus grands trĂ©sors de l’histoire pour le compte de musĂ©es ou d’universitĂ©s. En 1936, il se mettait en quĂȘte de l’Arche d’Alliance, puis ce sera au tour du Graal en 1938. Quelques annĂ©es plus tard, on le retrouve en Inde, oĂč il s’était dĂ©jĂ  rendu pour rĂ©cupĂ©rer une pierre sacrĂ©e de Sankara. Mais, cette fois, son expĂ©dition est officielle. Soutenu par son universitĂ©, le voici Ă  la recherche d’une antique CitĂ© Perdue cachĂ©e en plein cƓur de la jungle. Avec pour seul indice une Ă©trange morale : « Les trĂ©sors du monde attendent ceux qui osent s’élever trĂšs haut ». C’est donc par le sommet d’une colline qu’il commence ses fouilles et qu’il dĂ©couvre les premiers vestiges d’un temple millĂ©naire. Devant l’ampleur de l’édifice, un vĂ©ritable rĂ©seau ferroviaire sera installĂ© afin de faciliter l’excavation. Pour rĂ©vĂ©ler une vĂ©ritable merveille architecturale. Digne de certains hauts lieux sacrĂ©s de l’Inde Ă©ternelle tel le temple de Vidyashankar, au sud-ouest du pays.

AprĂšs plusieurs mois de fouilles intensives, le site est enfin ouvert au public qui peut dĂ©sormais en apprĂ©cier la beautĂ©, mais Ă©galement les mystĂšres. Avec une visite pour le moins mouvementĂ©e Ă  bord de l’un des wagonnets utilisĂ©s pour le chantier.

Courageux mais pas téméraire !

Si l’histoire est originale, l’attraction n’est pas exempte de nombreuses allusions aux diffĂ©rents films de la saga, Ă  commencer par Les Aventuriers de l’Arche Perdue, premier opus, rĂ©alisĂ© en 1981.

C’est ainsi que la Jeep Willys et le camion au capot rĂ©haussĂ© de cornes impressionnantes prĂ©sents sur le site sont en fait des vĂ©hicules datant de la DeuxiĂšme Guerre mondiale. Ils ont Ă©tĂ© customisĂ©s par les Imagineers afin de ressembler Ă  ceux utilisĂ©s pour le tournage. Notamment le camion qui transporte l’Arche d’Alliance.

ModĂšle d’une Willys appelĂ© communĂ©ment Jeep Ă  Disneyland Paris.

On apprend dans le film, que Indy, intrĂ©pide qu’il est, a malgrĂ© tout une faille : la phobie des serpents. Il faut dire qu’avec les nombreux reptiles rassemblĂ©s lors du tournage dans le Puits des Âmes, il y a de quoi paniquer ! C’est en se rappelant ce trait du personnage que les Imagineers ont eu l’idĂ©e de consacrer ce temple au dieu Shiva. Qui est symbolisĂ© par son cobra Naga, souvent reprĂ©sentĂ© autour de son cou dans l’iconographie hindouiste. On en retrouve deux monumentales sculptures de part et d’autre de l’escalier qui constitue l’entrĂ©e du temple. Une version plus petite est devant l’une des tentes du campement.


Toute ressemblance avec une attraction existante…

Vous avez devinĂ© ? En effet, puisque c’est un train de la mine qui constitue cette attraction, on a tendance Ă  penser Ă  une autre attraction bien connue de Frontierland ! Mais non, le parcours en wagonnet d’Indiana Jones et le Temple du PĂ©ril , a ses propres particularitĂ©s. Il rappelle la course-poursuite iconique qui se dĂ©roule dans la mine d’Indiana Jones et le Temple Maudit (1984). Le tournage de cette sĂ©quence Ă©pique a demandĂ© tout le savoir-faire de l’équipe de Steven Spielberg, mĂȘlant maquettes et prises de vue avec les acteurs. Le rĂ©sultat est Ă©blouissant et vaudra au film l’OscarÂź des meilleurs effets visuels. Pour retracer les faits prĂ©cĂ©dents Ă  Disneyland Paris, les Imagineers ont voulu aller encore plus loin. En proposant cette fois un circuit de 560 mĂštres Ă  travers les ruines du temple, incluant mĂȘme une inversion Ă  360°. Une premiĂšre Ă  l’époque dans un Parc Disney. Celle-ci, pour une raison inconnue, a Ă©tĂ© supprimĂ©e en 2004. Mais c’est lors de cette inversion que l’attraction fut transformĂ©e en Indiana Jones et le Temple du PĂ©ril
 Ă  l’envers ! Avec les wagonnets installĂ©s dans le sens inverse de la marche. A l’Ă©poque c’Ă©tait une info complĂštement renversante !


Les petits secrets de notre héros

La troisiĂšme aventure de notre archĂ©ologue prĂ©fĂ©rĂ©, Indiana Jones et la DerniĂšre Croisade (1989) nous rĂ©vĂšle les origines des attributs vestimentaires de notre hĂ©ros : le fouet et le fameux chapeau fedora. Ils lui viennent de sa rencontre avec un certain Fedora, le chef d’un groupe de pilleurs de tombes venu dĂ©rober la croix de Coronado. AprĂšs avoir subtilisĂ© la relique aux bandits. Il tente de leur Ă©chapper et atterrit sur le toit d’un train transportant les animaux d’un cirque. C’est alors qu’il tombe dans le wagon d’un lion qu’il rĂ©ussit Ă  garder Ă  distance grĂące Ă  un fouet opportunĂ©ment suspendu tout prĂšs de lui. Quant au chapeau, il lui sera offert par le voleur lui-mĂȘme Ă  la fin de cette course-poursuite. Comme une preuve d’admiration de son courage, mĂȘme si cela ne lui aura pas permis de conserver la croix. Si vous cherchez bien, vous pouvez retrouver ces deux attributs non loin de l’accĂšs Ă  l’attraction, au niveau d’un Ă©chafaudage.


Autre dĂ©tail Ă©vocateur, une des caisses situĂ©es au niveau du quai d’embarquement semble prĂȘte Ă  ĂȘtre expĂ©diĂ©e Ă  Marcus Brody, au Barnett College, oĂč enseigne Indiana Jones au dĂ©but du film.

Quant Ă  la devise de l’attraction, elle n’est pas sans rappeler les conseils sibyllins retrouvĂ©s par le Professeur Henry Walton Jones Senior, le pĂšre d’Indiana, incarnĂ© par Sean Connery dans sa quĂȘte du Graal. Portant tour Ă  tour sur l’humilitĂ© du pĂ©nitent et la confiance du croyant.



Le chantier de fouilles du Temple du PĂ©ril date des annĂ©es 1940. Cette aventure se dĂ©roule bien avant les Ă©pisodes du Royaume du CrĂąne de Cristal (qui se dĂ©roule en 1957) et du Cadran de la DestinĂ©e. L’action se dĂ©roulant en 1969 Ă  New York, Ă  une Ă©poque de changements sociaux et culturels importants. Pour autant, la quĂȘte de ce dernier artefact a commencĂ© bien avant. Comme le prouve un carnet prĂ©sent dans le campement sur lequel on reconnaĂźtra le fameux cadran d’ArchimĂšde.

Minniesmart
30 ans que je me laisse emporter par la Magie des parcs Disney ! A travers mes articles et mes lives concernant aussi bien les Shows, les Meet&Greet, les parades, les rides, les explorations insolites et j’en passe ! J’espĂšre pouvoir vous faire partager mes diffĂ©rentes expĂ©riences lors de mes visites et sĂ©jours au sein de la 1Ăšre destination touristique d’Europe ! Retrouvez-moi sur le blog et la page Facebook de ED92 pour dĂ©couvrir mes diffĂ©rents articles et mes lives sur le parc . L’empathie, la bonne humeur et la fĂ©Ă©rie m’ont toujours conquises et c’est en partie pour cela que je suis une Fan de cet univers . Et n’oubliez pas....... Que tout a commencĂ© par une souris !!!!!