La musique de Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy

Créer une grande musique, c’est un peu comme créer un grand plat. Tout est question d’inspiration et de talent. On sélectionne de bons ingrédients, on tente des mélanges inédits, on assaisonne, on corrige si besoin, et voilà !

C’est exactement l’esprit dans lequel le compositeur Michael Giacchino avait abordé la musique de Ratatouille en 2007, en mélangeant les styles et les instruments jusqu’à créer cet équilibre parfait des saveurs et des timbres qui lui a valu son premier Grammy Award et sa première nomination aux Oscar.

Et c’est la même recette que l’on retrouve dans la musique de l’attraction Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy, ouverte en 2014.

Une symphonie parisienne

L’attraction toute entière est un vibrant hommage à la ville de Paris, son architecture, son art de vivre, et bien sûr sa musique. Et qui dit « Paris » dit « accordéon ». De fait, cet instrument emblématique de la culture française figure en bonne place dans la bande originale de l’attraction, et ce dès le départ de notre aventure, sur les toits de Paris, pour une entrée des plus romantiques.

Mais Paris fut également la capitale européenne du jazz, entre les années 1930 et 1960, et notamment du jazz manouche, sous l’impulsion de Django Reinhardt. On retrouve donc ce style caractéristique, associé à Émile et ses amis, dans la salle du restaurant de Rémy, joué par un orchestre pour le moins insolite composé d’instruments « faits maisons » !

Et n’oublions pas non plus le tango, qui fit aussi les beaux jours de la capitale au début du 20e siècle, et qui vient nous chatouiller les oreilles au moment de débarquer.

La recette du succès

Pour concocter la musique de Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy, Michael Giacchino a d’abord soigneusement sélectionné les thèmes du film qui se prêtaient au mieux à cette nouvelle histoire, et les a adaptés afin qu’ils participent au plus près à l’aventure.  Ainsi, juste après la scène du garde-manger, on retrouve la trame musicale du début du film, mais le compositeur l’a totalement repensée. Il a notamment rajouté des accords impromptus pour souligner les mouvements de serpillère que fait Linguini pour pousser Rémy et Émile hors de la vue de Skinner.

Il s’est également rendu sur place pendant la construction de l’attraction afin d’avoir l’idée la plus précise possible des conditions dans lesquelles la musique allait résonner afin de former l’orchestre idéal pour cette expérience.

Puis il a confié l’arrangement de cette nouvelle partition à son orchestrateur et chef d’orchestre Tim Simonec en lui laissant carte blanche pour l’agrémenter « à sa sauce » ! C’est ainsi que, pour l’arrivée de Rémy dans la cuisine, Tim est parti de la séquence du film dans laquelle le « petit chef » corrige la soupe de Linguini et lui a ajouté des percussions afin de la rendre plus dramatique, dans la mesure où  Rémy doit vite se cacher pour ne pas être vu par Skinner !

Des artistes totalement toqués !

La musique de l’attraction fut enregistrée aux studios historiques de Capitol Records à Los Angeles (où fut également enregistrée la musique de Soul), de la même manière que pour le film. Le compositeur a en effet tenu à ce que les musiciens jouent tous ensemble, dans les conditions du « live », afin d’apporter encore plus de vie à sa musique. Pour ce faire, il a fait appel à certains des musiciens qui avaient participé au film. Les artistes se sont donc fait plaisir en revisitant les thèmes dont ils s’étaient déjà régalés en 2007, et en leur apportant de nouvelles saveurs.

Dans un esprit typique du jazz, les solistes de cette version sont particulièrement mis en valeur : l’accordéon, bien sûr, mais également la batterie, la guitare ou encore le violon. Et pour l’occasion, musiciens et chef d’orchestre ont joué en portant des toques de chefs, pour être encore plus dans la note !

Comme le dit Kylian Hansen, de la page Magic Disneyland, « La musique de Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy a été créée avec soin pour évoquer un Paris gourmand. En l’écoutant, on ferme les yeux, et toutes ces odeurs nous envahissent ! C’est simple : une fois dans cette attraction, je passe à table ! »

Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sûre, en plusieurs années ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rêve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particulièrement les parcs à thème Disney et j’aime y dénicher les moindres secrets.