fbpx

Share This Post

Archives / ED92BLOG / Non classé

L'ed92ito de Edna M. n°3

L'ed92ito de Edna M. n°3

 

Hello Darling !

 

 

Alors vous avez passé une bonne semaine ? La mienne fut absolument épuisante. Que d’heures passées sur le tapis de course pour éliminer le surplus de calories. Il faut dire Darling, que je n’ai pas reculé quand il a s’agit de tester pour vous l’offre du Rendez-Vous Gourmand de Disneyland Paris, combien même je mettais en grand danger ma légendaire taille de guêpe.

 

Et je dois avouer que mon avis est bien plus mitigé que celui de mon collègue d’ED92 qui avait été invité à découvrir l’événement en avant-première.

 

Et oui Darling, il faut croire qu’à Disneyland Paris on sait faire en sorte de chouchouter l’exceptionnel avant de retrouver les bons vieux travers pour le grand public.

 

Je passerai sur la gamme de prix, presque étonnament raisonnable et la quantité proposée en contre-partie relativement correcte pour faire du grignottage et tester un large choix de spécialités franco-françaises.

 

Je m’attarderai plus sur la qualité… Car c’est là que le bas blesse un peu Darling, Monsieur Micro-Onde s’étant visiblement un peu trop bien invité dans cet événément.

 

Et oui, quelle différence entre des plats fraichement préparés, juste maintenus au chaud pour rassasier quelques invités triés sur le volet le temps d’une soirée et proposer une offre équivalente tout au long d’une journée pour Mr et Mme Tout-le-Monde.

Il faut dire que les charmants petits châlets mis à disposition des exposants ne sont pas forcément les plus adaptés pour pouvoir « cuisiner » dans les règles de l’art.

 

Il y a sans doute là quelque chose à retravailler pour l’an prochain, peut-être proposer un moins large choix pour proposer mieux.

Qu’en penses-tu Darling ?

 

Mais allez, ne soyons pas comme Mr Folamour, à vouloir tout exploser sans distinction. Il y a quand même une étincelle d’idée géniale et j’espère voir l’expérience grandir l’an prochain. Je ne serai d’ailleurs pas contre une petite Paëlla ou une asssiette de Haggis histoire de rappeller que la grandeur ne s’arrête pas à Paris, mais passe aussi par Londres ou Milan.

 

Sur ce Darling, je retourne à mon tapis de course, tant que je suis, je vais en profiter pour participer au Semi-Marathon de ce week-end. Alors à la semaine prochaine Darling et n’oubliez pas : Pas de cape !

 

Edna M.

Share This Post

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Language