L’histoire de Pixar

Disney + regorge de documentaires sur les studios Disney.

L’un d’entre eux a particulièrement retenu mon attention. Il s’agit de L’histoire de Pixar, un documentaire de 1h30 retraçant les origines du studio jusqu’à Ratatouille. Le reportage est de qualité et donne la parole aux grands noms du cinéma.

Réalisé par Leslie Iwerks en 2007, il s’attache à rester le plus impartial possible, ce qui est loin d’être toujours le cas dans les documentaires sur les coulisses de Disney.

les studios pixar

Les débuts du studio

Sans pour autant en dévoiler tout le contenu, le documentaire nous conte les débuts difficiles du studio qui, en 1979, est créé sous le nom de Graphics Group dans le cadre d’une filiale de la Lucasfilm Computer Division. Des liens étroits avec les studios Disney se dessinent lorsque John Lasseter, connu notamment pour son travail sur Rox et Rouky, intègre l’équipe en 1984.

Le documentaire revient alors sur le premier court métrage en images de synthèse du studio. Bien souvent, on attribue à tort ce titre à Luxo Jr, le court métrage qui a inspiré la célèbre mascotte. En effet, il s’agit des Aventures d’André et Wally B., qui raconte l’histoire d’une abeille facétieuse.

les aventures d’andre & wally b.

L’arrivée du succès

C’est au rachat de la compagnie en 1986 par Steve Jobs que le studio abandonne son ancienne dénomination au profit de Pixar. Fort du talent et de l’hyperactivité de son équipe, le studio réalise de nombreux petits bijoux qui, malgré les avancées évidentes en ce domaine depuis les années 80, captivent toujours autant de nos jours. Luxo Jr., Le Rêve De Rouge, Tin Toy, Knick Knack, pour ne citer qu’eux, sont des histoires dépourvues de dialogues et mettent en scène des objets, plus faciles à modeler informatiquement. Malgré ces contraintes, Pixar réussit un magnifique tour de force en insufflant une humanité et des émotions à ses personnages.

Luxo JR.

La planète entière est sous le charme du studio, qui croule alors sous les commandes publicitaires, son unique source de revenus, du moins, jusqu’en 1995… Avec les progrès de la 3D, Pixar décide de passer à la vitesse supérieure en réalisant son premier long métrage : Toy Story. Le documentaire dévoile alors la naissance de héros que l’on ne présente plus, Woody et Buzz l’éclair sont méconnaissables à leurs débuts. Pour autant, la formule magique qui allait leur donner vie était lancée.

Un des premiers dessins de toy story

L’alliance avec Disney

Le partenariat avec Disney signe un virage important pour les studios qui enchaînent 5 longs métrages à succès : 1001 pattesMonstres & cie, Le Monde de Nemo, Les Indestructibles et Cars. En 2005, cette collaboration semble violemment prendre fin avec un contentieux opposant John Lasseter à Michael Eisner, alors Directeur Général de Disney. Cependant, c’est avec un rebondissement de dernière minute que les deux firmes annoncent leurs réconciliations à la faveur d’un changement de direction chez Disney.

Conclusion

Dans la veine de son superbe documentaire sur son grand-père La main derrière la souris : l’histoire d’Ub Iwerks, Leslie Iwerks nous livre ici un film qualitatif qui, à force d’anecdotes croustillantes et d’informations passionnantes, nous fait voyager dans le temps et pénétrer dans les coulisses d’un studio au destin fabuleux.

On aime On n’aime pas
le montage simple et efficace du documentairele manque de contexte historique
les interviews nombreuses de l’équipe de PixarIl aurait été également intéressant de mentionner la position du studio face à l’émergence de studios concurrents.
le travail journalistique de qualité

Marie
Passionnée par l’écriture et l’univers des contes au point d’en faire mon sujet de mémoire, la magie de Disney a effleuré mon berceau pour ne plus jamais me quitter. De la féerie des princesses à la plus rocambolesque des aventures, c’est de cette pincée de rêverie que s’est imprégnée ma plume. Aujourd’hui, entourée d’une équipe de Disneyiens chevronnés, je suis heureuse et honorée de prolonger la magie au quotidien.