De POP-UP surprises Ă  POP-UP mĂ©prise : Disney ou l’art d’Ă©teindre la magie

Ah les pop-up surprises
 Rien que d’y penser, ça faisait rĂȘver ! Sur papier, l’opĂ©ration avait tout pour plaire, tout comme les deux premiĂšres Ă©ditions. AnnoncĂ©es avec tambours et trompettes lors de la prĂ©sentation des nouveaux Pass Annuel en 2023, ces rencontres promettaient des moments uniques avec des personnages Disney rares. Enfin, c’Ă©tait le plan. Cher pigeon guest, bienvenue dans le monde merveilleux des membres passeports annuels oĂč on te vide les poches tout en cultivant un sentiment de dĂ©goĂ»t grandissant.

Les pop-up surprises, késako ?

Cette nouveautĂ©, introduite avec enthousiasme lors de la prĂ©sentation des nouveaux Pass Annuel en 2023, avait tout pour sĂ©duire. L’idĂ©e Ă©tait simple mais sĂ©duisante : offrir aux dĂ©tenteurs d’un Pass exclusif des moments magiques avec des personnages Disney rares, des rencontres imprĂ©vues et inoubliables. L’excitation Ă©tait palpable Ă  l’idĂ©e de se retrouver face Ă  des personnages qu’on ne croise pas tous les jours dans les parcs. Mais alors, que sont devenues ces promesses de magie et d’Ă©merveillement ?

Les premiĂšres Ă©ditions triomphantes des pop-up surprises Ă  Disneyland Paris.

Dans les deux premiÚres éditions des pop-up surprises, Disneyland Paris a proposé des rencontres uniques avec des personnages Disney rares, suscitant un véritable engouement parmi les membres PA.

La premiĂšre Ă©dition, qui s’est dĂ©roulĂ©e du 1er septembre 2023 au 24 septembre 2023, a mis en vedette la cĂ©lĂšbre FĂ©e Clochette. On pouvait aussi rencontrer Oswald ou Ortensia en alternance. Les dĂ©tenteurs de Pass Annuel avaient la possibilitĂ© de rĂ©server une rencontre exclusive avec eux, accompagnĂ©s de jusqu’Ă  trois autres membres pass annuels. Cette expĂ©rience a Ă©tĂ© dĂ©crite comme magique par de nombreux fans.

La deuxiĂšme Ă©dition, qui a eu lieu du 12 janvier 2024 au 4 fĂ©vrier 2024, a offert une rencontre tout aussi spĂ©ciale avec les adorables chatons de “Les Aristochats” : Toulouse, Marie ou Berlioz. De plus, la prĂ©sence d’Anna ou Elsa, a Ă©tĂ© un vĂ©ritable enchantement pour la plupart des membres PA. C’Ă©tait une rare opportunitĂ© de les rencontrer. Pour rappel, lorsque Elsa et Anna Ă©taient au Pavillon des Princesses, le temps d’attente pouvait grimper jusqu’Ă  7 heures ! Leur prĂ©sence au Pavillon fut donc de courte durĂ©e.

Les pop-up surprises: de l’excitation Ă  la dĂ©ception, la triste mĂ©tamorphose de la troisiĂšme Ă©dition

Ah, les pop-up surprises ! Ça sonnait tellement bien, n’est-ce pas ? On s’attendait Ă  une avalanche de personnages Disney rares, dans la lignĂ©e des prĂ©cĂ©dentes Ă©ditions. Mais hĂ©las ! Cette troisiĂšme Ă©dition a Ă©tĂ© comme un feu d’artifice mouillĂ©, plein de promesses non tenues et de rires Ă©touffĂ©s.

Une annonce qui aurait dĂ» nous mettre la puce Ă  l’oreille

L’annonce du pop-up Ă©tait aussi bancale que le train de la mine aprĂšs une panne de rails. DĂ©jĂ , aucun teasing. On a pu rĂ©server directement via un lien balancĂ© en story Instagram sur le compte disneylandpassdlp. Au dĂ©part, la fin de l’Ă©vĂ©nement Ă©tait prĂ©vue pour le 11. Puis, comme par magie, la correction arrive: la fin est repoussĂ©e au 19. On se demande si quelqu’un lĂ -bas sait lire un calendrier, tiens ! ForcĂ©ment, les places pour les week-ends et jours fĂ©riĂ©s ont Ă©tĂ© prises d’assaut. Elles sont rapidement devenues indisponibles. Ensuite, celles pour le reste des jours de la semaine ont suivi le mĂȘme chemin.

Le fiasco du 1er mai: un poisson d’avril en retard

Ah, le fameux fiasco du 1er mai ! On pourrait croire Ă  un poisson d’avril avec un mois de retard. Rappelez-vous, on vous disait plus haut qu’ils avaient du mal avec la lecture d’un calendrier
 Les pauvres dĂ©tenteurs de pass qui avaient rĂ©servĂ© pour cette date se sont retrouvĂ©s comme des dindons de la farce. Leur rĂ©servation pour le 1er mai a Ă©tĂ© annulĂ©e. Disney leur a gentiment proposĂ© un “large” choix de dates de secours, entre le 20 et le 21 mai. Mais savent-ils que disponibilitĂ© un jour fĂ©riĂ© ne signifie pas disponibilitĂ© un jour de semaine ordinaire ? Encore un problĂšme de calendrier. DĂ©cidĂ©ment !

Le plus dingue, c’est qu’aprĂšs avoir dĂ©couvert que les personnages mis en avant sont Max et Clarice, de nombreuses annulations ont eu lieu dans la journĂ©e. Cependant, une personne Ă  qui l’on a annulĂ© sa rĂ©servation pour le pop-up du 1er mai se retrouve maintenant bloquĂ©e pour rĂ©server les crĂ©neaux des 20 et 21, mĂȘme si ces dates ne lui conviennent pas, alors que des places se sont libĂ©rĂ©es sur de nombreux autres crĂ©neaux en raison des annulations. Deux captures d’Ă©crans bien diffĂ©rentes tĂ©moignent de la situation.

Max et Clarice : les nouveaux visages de la déception, à leurs dépens

Max et Clarice, les “stars” de cette Ă©dition des pop-up surprises Ă  Disneyland Paris, sont devenus, Ă  leurs dĂ©pens, les symboles de la mĂ©diocritĂ© qui rĂšgne dĂ©sormais dans le parc. En effet, ces personnages sont loin d’ĂȘtre des inconnus pour les habituĂ©s.

Max, en tenue classique, a Ă©tĂ© promu de son poste de “point fixe” Ă  Small World Ă  celui de vedette d’un pop-up. De plus, son omniprĂ©sence au Sequoia Lodge nous laisse Ă  penser qu’il avait juste besoin de briller sous les flashs. Pas les flashs des PhotoPass, hein ! Les flashs de VOS tĂ©lĂ©phones. Faudrait quand mĂȘme pas mettre en plus des photographes Ă  disposition des membres. L’ironie du sort, c’est quand mĂȘme que Max a Ă©tĂ© remplacĂ© par Picsou, personnage rare, LUI, prĂšs d’It’s a Small World. Comme le dit SĂ©bastien sur notre page Facebook : “Mais Picsou est plus rare que Max. Et tout le monde aime Picsou lĂ  oĂč tout le monde se fout de Max… Ça vaut le coup le pop-up đŸ€Ł” Picsou, l’incarnation de la stratĂ©gie marketing Disney ? À vous de juger.

Quant Ă  Clarice, fiĂšrement vĂȘtue de sa tenue de la Pride, elle semble avoir oubliĂ© que l’exclusivitĂ© Ă©tait de rigueur pour ce genre d’Ă©vĂ©nement. Sa prĂ©sence rĂ©guliĂšre dans le parc, au point photo Ă  VidĂ©opolis notamment, ainsi qu’aux soirĂ©es, n’Ă©tait visiblement pas suffisante. Mais bon, pourquoi s’embĂȘter avec la raretĂ© quand on peut avoir du dĂ©jĂ  vu Ă  profusion ?

La grogne des fans se fait sentir

Chez ED92, nous adorons lire vos commentaires et notre équipe se régale en découvrant vos avis, tout en, selon la légende, dégustant des popcorns. Depuis ce pop-up, nous pouvons constater que la grogne monte encore plus parmi les détenteurs de Pass Annuel. Certains commentaires ont particuliÚrement retenu notre attention. Voici un florilÚge :

Vincent, rĂ©voltĂ© : ” C’est vraiment la pire des hontes ! Si avec ça les gens vont encore continuer d’accepter ce genre de dĂ©cision de la part de Disneyland Paris c’est que vraiment, on ne peut plus rien faire pour eux ! En tout cas lĂ  c’est terminĂ©, je ne renouvellerai pas un pass annuel Ă  700€ pour finalement qu’on continue Ă  nous prendre pour des pigeons”

GrĂ©gory, analytique : ” Tout ça pour ça. Si c’est volontaire
 Ils auraient dĂ» s’abstenir parce que ça ne fait que cristalliser la colĂšre des PA, dĂ©jĂ  Ă©chaudĂ©s par les rĂ©centes (mauvaises) dĂ©cisions du parc. Si d’aventure il s’agit d’un revers involontaire – dĂ©cor pas fini pour x raison indĂ©pendante de leur volontĂ© ou que sais-je – mieux aurait-il valu reporter le pop up et ĂȘtre transparent. Les gens (moi le premier) l’auraient beaucoup mieux acceptĂ© que cette fumisterie indigne du resort.”

GrĂ©gory, (le mĂȘme), indignĂ© : ” Ce pop up est une HONTE. Un vĂ©ritable doigt d’honneur aux PA. Des personnages rares ? Pas du tout. Un fourrure et un face character ? On oublie. AnnoncĂ© Ă  la va-vite, il a visiblement Ă©tait pensĂ© Ă  la va-vite en espĂ©rant noyer le poisson mais c’est un gros ratage. Quid des gens qui, comme moi, viennent de loin et ont bookĂ© un sĂ©jour dans ce but bien prĂ©cis alors que ces personnages sont visibles presque n’importe quand ?
Quid des interactions avec un personnage parlant, qui sont presque inĂ©vitablement plus intenses ? C’est un vĂ©ritable scandale ! “

Encore …

Lily Ă  DLP, pleine d’espoir : ” Vu le dĂ©cor, nous aurons peut-ĂȘtre un roulement dans les personnages… EspĂ©rons
” Aujourd’hui, on peut donc te rĂ©pondre que non Lily !

Bruno, clairvoyant : ” Si ça se trouve c’est un stratagĂšme : on met des trucs nul, comme ca les PA se plaignent
 et ça donnera une raison pour supprimer les Popups”

Cado Pro, lexicographe : “DĂ©jĂ  faudrait rĂ©ussir Ă  avoir des places lol et en plus, il faut que Disney regarde dans le dictionnaire la dĂ©finition de « rare » ”

Une surprise qui n’est plus que mĂ©prise

En rĂ©sumĂ©, cette troisiĂšme Ă©dition des pop-up surprises a Ă©tĂ© comme une attraction qui tourne en rond. On avait dĂ©jĂ  Mad Hatter’s Tea Cups, on aura bientĂŽt Raiponce Tangled Spin… Et en attendant, nous avons les pop-up surprises ! Bref, encore beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Disneyland Paris, vous avez rĂ©ussi Ă  transformer un Ă©vĂ©nement excitant et attendu de tous en une dĂ©ception monumentale. Un peu comme pour les soirĂ©es PA, soit dit en passant. Vous avez vraiment un don pour transformer la magie en misĂšre, les surprises en mĂ©prise.

Marine-Alizée
NĂ©e en 1992, annĂ©e emblĂ©matique marquĂ©e par l'ouverture des portes du Parc Disneyland Paris, on peut dire que je suis tombĂ©e dans la marmite dĂšs le berceau. AccompagnĂ©e de mes trois merveilleux enfants, je nous embarque rĂ©guliĂšrement dans des escapades enchantĂ©es, oĂč nous explorons avec Ă©merveillement les recoins des parcs Ă  thĂšme, Ă  la recherche de nouvelles rencontres et de moments magiques. En dehors de ces instants d'Ă©vasion, je consacre mon temps Ă  l'enseignement, une vocation qui me permet de transmettre ma passion pour la dĂ©couverte et l'apprentissage. Mais dĂšs que l'occasion se prĂ©sente, je replonge avec dĂ©lice dans l'univers fĂ©erique des parcs Disney, oĂč chaque attraction est une aventure et chaque rencontre une histoire Ă  partager en famille. L'Ă©criture est Ă©galement l'une de mes grandes passions. À travers mes textes, je m'efforce de capturer l'esprit enchanteur de Disney, en tentant d’y ajouter ma touche personnelle d'humour et de sincĂ©ritĂ©, sans jamais craindre d'ĂȘtre directe et authentique. J'espĂšre que vous prendrez autant de plaisir Ă  me lire que j'en ai Ă  Ă©crire, et que vous vous laisserez emporter par la magie de mes aventures et de mes mots.