Il était une fois les Imagineers : épisode 5 et 6

Il était une fois les Imagineers, les visionnaires Disney, les coulisses de la création des parcs Disney, notre critique se termine avec les deux derniers épisodes de la série proposée par Disney +.

Retrouvez les autres critiques ici et ici

Imagineers épisode 5 : Un Carrousel du progrès

Le succès PIXAR

« Ne jamais reproduire ce qui n’a pas marché » Bob Iger, alors PDG en 2005, remarque que le succès se porte davantage sur les personnages PIXAR car Disney a accumulé les mauvais films. Bob Iger va donc négocier l’achat de Pixar afin d’apporter une touche de neuf qui manque énormément à cette époque.
Le parc California Adventure accueillera d’ailleurs de nouvelles attractions basées sur les plus grands succès PIXAR. C’est la qualité qui attire les visiteurs et c’est ce que l’on observe notamment avec Toy Story Mania et Cars Land. L’attraction Cars est une impressionnante attraction qui nous immerge à 360° dans un décor qui nous rappelle le grand ouest américain.

World of color

En parallèle, les Imagineers vont remettre en avant les classiques Disney et naitra alors ce légendaire spectacle sur l’eau qu’est Walt Disney World of Color avec jets d’eau et projections. L’entreprise décide de faire revenir ses personnages classiques dans le parc et dans les spectacles afin de faire hommage à l’héritage bien chaud laissé par Walt.
La mapping vidéo prend naissance et cette technique accompagnera les attractions autant que les spectacles.

Word of Color
Word of Color Disney California Adventure

Disney pour les adultes

Bob Iger rachète des franchises telles que Marvel et Star Wars. C’est le début d’une nouvelle ère car Disney développe désormais des franchises pour les parents. Cela ouvre pour les Imagineers une fenêtre créative immense.

A la pointe de la technologie

Le rôle des Imagineers est désormais d’être à la pointe de la technologie. Il faut pouvoir se surpasser et pour cela il faut utiliser les nouvelles technologies. Les Imagineers ne vont pas hésiter à refonder les attractions les plus mythiques des parcs Disney.

En 2012, les Imagineers se tournent vers Paris pour créer une nouvelle attraction utilisant les dernières prouesses technologique. L’attraction Ratatouille combinera système trackless (déplacement des véhicules sans rails) et écran en 3D. Il a fallu du temps pour trouver l’équilibre entre 3D et décors réels car l’illusion devait être parfaite afin de se sentir acteur du film.
Il fallait faire en sorte que la 3D s’adapte parfaitement aux mouvements et aux positionnement de visiteurs. Chaque élément de l’animation 3D doit être calculée en fonction de la position du visiteur. Il faut savoir quand le véhicule doit avancer, accélérer ou ralentir selon les images projetées.

Le système trackless dans Ratatouille (sans rail)

Mais la nouvelle technologie trackless fût également utilisée dans l’attraction Mystic Manor en Asie afin de montrer comme le ferait une caméra ce que l’on souhaite aux visiteurs.

Tom Morris conclue cet épisode sur le fait que les parcs ne vieillissent pas !

Imagineers épisode 6 : Vers l’infini et au-delà

Shanghaï Disneyland

Derrière la magie des parcs, il y a bien sur énormément de travail en amont. Le parc de Shanghaï va nécessiter de trouver le bon équilibre entre traditions chinoises et Disney. Les Imagineers vont retirer toutes les références aux USA, notamment Main Street, Big Thunder Moutain… Ils conservent les principes des 4 lands qui gravitent autour du château mais revisitent entièrement la partie centrale du parc. Ce nouveau land est le premier à naitre dans le monde et se nomme Gardens of imagination.

Ils conçoivent aussi le château le plus haut de tous qui fera hommage à toutes les princesses Disney. Les imagineers voulaient qu’il ressemble à une cathédrale. Pour ce château, les Imagineers ont dû choisir les couleurs tout en sachant qu’elle allait ternir avec le temps car la Chine est un pays qui est énormément exposé pollution.

En Chine, les visiteurs ne voulaient pas simplement regarder des scènes qui se succède. Non ! Ils voulaient être au cœur de l’action. Dans l’attraction Pirates des Caraïbes, les visiteurs se retrouvent pour la première fois en première ligne et ne font plus que observer ce qu’il se passe tout autour. Ce fût un véritable challenge pour les Imagineers pour réinventer une attraction aussi mythique que celle-ci.
Pour l’attraction Space Moutain, il fallu également l’a repenser pour s’adapter à une nouvelle culture. Les Imagineers décidèrent d’amener la licence TRON à Shanghaï.

Les Imagineers passent en permanence de la vue d’ensemble au détail le plus infime. Trois jours avant l’ouverture, le parc est encore envahi d’échafaudages et il restait beaucoup à faire. Tout devait être parfait pour l’ouverture car Disney vend avant tout du bonheur. Pour un coût de 5,5 milliards de dollars, le parc ouvre ; les Imagineers ont réussi leur pari. Les chiffres de fréquentation dépassent les espérances. Bob Weiss devient président de l’Imagineering.

Pandora à Walt Disney World

Retour sur la création de l’attraction Avatar aux Etats-Unis. Il fallait d’abord savoir si créer une attraction autour de ce film était réalisable. Les Imagineers ont décidé que le monde de Pandora s’intégrerait parfaitement dans Animal Kingdom. Chaque pièce de la structure est placée à un endroit bien précis et le système de mapping permet de projeter des vagues lumineuses.
Ce land est assez extraordinaire car il sait immerger le visiteur dans l’univers d’Avatar. Les Imagineers utilisent les lianes comme support métalliques pour maintenir les différentes parties de la structures.

 la montagne suspendue de PANDORA – THE WORLD OF AVATAR DE NUIT,  la montagne suspendue
Pandora – The World of Avatar de nuit

Star Wars : Galaxy’s Edge

La création de Galaxy’s Edge a posé beaucoup d’interrogations aux Imagineers. Ils ont décidé de se concentrer sur les émotions et pas d’en faire une adaptation linéaire de la saga. En assemblant une multitude de croquis originels des films, ils sont arrivés à un compromis unique mêlant mystère, histoire et science-fiction. Les Imagineers ont tout imaginé de l’architecture, aux costumes en passant par la bande-son ainsi que les odeurs.

MAquette de Star Wars Galaxy' Edge, le nouveau land de Disneyland
maquette de Star Wars: Galaxy’s Edge

L’attraction phare « Rise of the Resistance » est l’attraction la plus complexe jamais conçue par les Imagineers ; mêlant des embarcations trackless capables de monter et descendre, et des animatronics dernier cri.

Ce dernier épisode s’achève sur les évolutions à venir et notamment les audio-animatronics Marvel comme Spiderman, qui sera capable de voler littéralement d’un bâtiment à l’autre au-dessus des visiteurs.

En conclusion

Au terme de 6 épisodes d’environ 1 heure chacun, il apparaît que les Imagineers de demain devront sans cesse se surpasser car tant que l’imagination sera au rendez-vous, les possibilités seront infinies. L’Imagineer doit percevoir et faire ressentir des émotions. En bref, si vous êtes abonné Disney +, ne passez pas à côté de cette série de reportages car tout fan des parcs Disney sera forcément intéressé par cette série-reportage.
Jamais vous ne pourriez être aussi proche de l’univers fascinant des Imagineers que dans ce reportage !

Points PositifsPoints négatifs
Nous découvrons enfin le monde des ImaginnersDes explications parfois décousues
Nous voyons les coulisses de la création des attractionsDes épisodes pas forcément égaux en termes de contenu
Un contenu basé uniquement sur les parcs DisneyDe nombreuses redites
Un tour du monde de tous les parcs DisneyPas assez d’épisodes
Des interviews exclusives de personnalités de la Walt Disney CompanyCertains moments trop survolés avec des explications très courtes
Jérémy
Je suis un grand fan de l’univers Disney et j’aime collectionner des produits en tout genre. Une chose est sûre, en plusieurs années ma collection a eu le temps de s’étoffer. Mon plus grand rêve serait de pouvoir faire le tour du monde des parcs Disney. J’aime particulièrement les parcs à thème Disney et j’aime y dénicher les moindres secrets.