Notre expérience familiale au Fleur de Lys Bar du DLH

Le 6 mai Ă  18H30, aprĂšs une journĂ©e bien remplie Ă  Disneyland, notre petite troupe de deux adultes et trois enfants (11, 9 et 7 ans) s’est aventurĂ©e vers une contrĂ©e qui n’est plus hors de portĂ©e. Roulement de tambours, il s’agit du… Disneyland HĂŽtel ! On avait entendu des rumeurs selon lesquelles on pouvait entrer sans rĂ©servation en semaine, et nous avons dĂ©cidĂ© de tenter notre chance ! Aucun Cast n’Ă©tait postĂ© aux tourniquets pour vĂ©rifier nos Easy Pass ou notre rĂ©servation Lineberty comme c’Ă©tait le cas auparavant. Nous voilĂ  donc libres d’explorer cet hĂŽtel une fois de plus, sans mĂȘme y passer la nuit. DĂ©couvrez notre courte et agrĂ©able parenthĂšse, Ă  l’intĂ©rieur mĂȘme de cette parenthĂšse magique qu’est dĂ©jĂ  Disneyland Paris.

Rencontre surprise avec Belle

DĂšs que nous avons franchi le seuil, une dĂ©licieuse fragrance enivrante emplissait le hall. C’Ă©tait une odeur familiĂšre, unique au Disneyland HĂŽtel, qui agissait directement sur nos souvenirs olfactifs des visites prĂ©cĂ©dentes, Ă©voquant instantanĂ©ment des moments de bonheur et de magie en famille. Mais ce n’Ă©tait que le dĂ©but de notre aventure magique. Par un coup de chance digne des contes de fĂ©es, nous avons croisĂ© directement Belle, accompagnĂ©e de la Troupe Royale. Pour ceux qui l’ignorent, les comĂ©diens de la Troupe Royale Disney offrent des apparitions surprises. Ils y invitent petits et grands Ă  chanter et Ă  Ă©couter des histoires royales. Nous n’avons pas pu rĂ©sister Ă  l’opportunitĂ© d’expĂ©rimenter l’interaction magique. Et Ă  la fin, Belle a mĂȘme pris le temps de nous offrir des souvenirs inoubliables en prenant des photos et en signant des autographes. Quel dĂ©but de visite prometteur !

AprĂšs avoir vu les Ă©toiles dans les yeux des enfants et rĂ©alisĂ© qu’on ne voulait pas hypothĂ©quer notre “chĂąteau” pour manger, nous avons dĂ©cidĂ© de nous poser au Fleur de Lys Bar. De plus, nous n’avions pas trĂšs faim, ayant passĂ© notre journĂ©e Ă  grignoter, et nous avions dĂ©jĂ  expĂ©rimentĂ© le Royal Banquet . De toute façon, nous n’avions pas pris de rĂ©servation au City Hall pour ce dernier.

Un accueil royal

Nous sommes accueillis par Florence au Fleur de Lys Bar. Florence nous accueille avec un sourire aussi lumineux que le meilleur des mappings sur le chĂąteau d’Aurore. Elle nous demande comment s’est dĂ©roulĂ©e notre journĂ©e. Sa chaleur contraste quelque peu avec la froideur imposante du dossier en bois massif du canapĂ© qui trĂŽne dĂšs l’entrĂ©e du bar. GrĂące Ă  elle, on se sent instantanĂ©ment comme des VIP. C’est vraiment un dĂ©but de visite remarquable ! On n’est pas habituĂ©s Ă  un tel accueil. La derniĂšre fois que nous avons Ă©tĂ© aussi chaleureusement accueillis, c’Ă©tait lors de notre expĂ©rience au Royal Banquet. Pourtant, nous sommes bien conscients de l’engagement des Cast Members partout ailleurs pour nous offrir des moments incroyables, mais ici, on ressent vraiment que la barre est placĂ©e encore plus haute.

Florence nous demande ensuite si on prĂ©fĂšre s’installer Ă  l’intĂ©rieur mĂȘme du bar ou dans la Rotonde. Dans la Rotonde, nous explique-t-elle, on peut profiter des allĂ©es et venues des personnages. Ces derniers se dirigent soit vers le Royal Banquet, soit vers la Table des LumiĂšres, soit simplement vers le lobby.

Nous avons finalement optĂ© pour nous installer dans le bar. Pourquoi ? Parce que nous voulions profiter de son ambiance sobre, neutre et raffinĂ©e, mĂȘme si certains la dĂ©crivent parfois comme un peu froide. La Rotonde, elle, est ouverte Ă  tout moment, alors quitte Ă  payer, autant profiter pleinement de l’intĂ©rieur du bar que nous trouvons reposant.

Une invitation Ă  profiter des lieux

Notre hĂŽte nous a guidĂ©s vers un canapĂ© confortable, accompagnĂ© de fauteuils, ainsi qu’une table basse. De lĂ , nous avons pu profiter d’une vue imprenable sur les Fantasia Gardens, oĂč les rhododendrons en fleurs offraient un spectacle magnifique. Leur prĂ©sence illumine cet espace un brin sombre, y ajoutant une touche de couleur bienvenue. Alors que nous nous dĂ©tendions, Florence incitait les enfants Ă  explorer le bar pour dĂ©couvrir les histoires cachĂ©es dans les gravures argentĂ©es. Leurs Ă©nergies dĂ©bordantes transformaient cela en une quĂȘte hĂ©roĂŻque, nous offrant ainsi de brefs mais prĂ©cieux moments de rĂ©pit en tant qu’amoureux. Pendant ce temps, l’ambiance dans le bar demeurait paisible.

Vue sur les jardins visibles depuis le fleur de lys qui se trouve au dessus de l’enseigne Disneyland Park

Le temps de choisir : boissons et encas

AprĂšs avoir admirĂ© les jardins et explorĂ© les secrets du bar, nous recevons la carte. Celle-ci Ă©tait aussi tentante qu’un trĂ©sor dans la grotte . Avec une sĂ©lection aussi vaste, il nous faut un moment pour faire notre choix. Notre fĂ©e bienveillante, nous laisse tout le temps nĂ©cessaire.

Les enfants optent pour des softs, mon mari pour une biĂšre, car il n’est pas trĂšs cocktail… De mon cĂŽtĂ©, je me laisse tenter par le Breuvage du conteur. Une sorte de potion magique normalement rĂ©servĂ©e aux plus jeunes.

Et pour couronner le tout, nous choisissons les charcuteries ibĂ©riques Ă  partager. Les boissons sont servies bien avant l’arrivĂ©e des produits espagnols. On est mĂȘme obligĂ© de dire aux enfants de ralentir leur consommation, sinon ils n’auront plus rien Ă  boire pour accompagner le snack salĂ©. Nous pensions qu’ils avaient oubliĂ© notre en-cas.

Rien de tel, une fois servis, que de se rĂ©galer comme des monarques aprĂšs une journĂ©e Ă  parcourir les terres de Disneyland. La charcuterie Ă©tait non seulement dĂ©licieuse, mais accompagnĂ©e de petits pains moelleux et de deux beurres, l’un doux, l’autre demi-sel, servis dans des petites coupoles en verre. Ces beurres Ă©taient de la marque d’Isigny, une rĂ©fĂ©rence qui nous a rappelĂ© une anecdote amusante : saviez-vous que le nom Disney vient du titre de « Seigneurs d’Isigny » attribuĂ© en 1066 par Guillaume Le ConquĂ©rant Ă  Robert et Hugues Suhard, pour les remercier de les avoir aidĂ©s Ă  conquĂ©rir l’Angleterre ?

Quand les miettes sĂšment la pagaille

Alors que nous savourions notre repas, l’emplacement de la table basse commençait Ă  nous poser problĂšme. Contre toute intention, les enfants semblaient dĂ©terminĂ©s Ă  transformer notre coin de royaume en champ de bataille culinaire, laissant des miettes partout malgrĂ© eux. Les miettes volaient dans tous les sens, et j’imaginais dĂ©jĂ  le calvaire du nettoyage du tapis. Nous, adultes, devions esquiver comme des ninjas pour Ă©viter d’en rajouter une couche. En vain. On avait beau ĂȘtre dans un palace, on ressemblait plus Ă  des bouffons maladroits qu’Ă  des rois et des reines. Heureusement, notre fils, plus prompt Ă  ĂȘtre une tornade qu’Ă  ĂȘtre sage comme une image, semblait calme et apaisĂ© par la quiĂ©tude des lieux.

Quand le conte de fées rencontre la réalité financiÚre

Pour terminer en beautĂ©, alors que nous Ă©tions sur le point de rassembler les miettes et les assiettes comme de vĂ©ritables professionnels du service, nous avons rĂ©alisĂ© que nous avions peut-ĂȘtre trouvĂ© notre vocation cachĂ©e. Mais Ă  chaque tentative de ranger, les cast members intervenaient. Ils rappelaient avec gentillesse que “vous ĂȘtes en vacances, c’est notre travail !”. Laissant les enfants et les maris s’occuper de leur dĂ©bat animĂ©, je me suis aventurĂ©e vers la caisse. Et lĂ , la facture est tombĂ©e comme un coup de tonnerre digne de Zeus : 75 euros ! Comme c’est un bar, pas de rĂ©duction pour les dĂ©tenteurs de pass annuel. Heureusement que mon mari n’a pas entendu le montant, sinon il aurait probablement fait une crise cardiaque ! EspĂ©rons qu’il ne lira jamais cet article…

AprĂšs cette rĂ©vĂ©lation financiĂšre, nous avons Ă©tĂ© escortĂ©s par Florence, toujours aussi attentionnĂ©e. En chemin vers la sortie, la magie de Disney nous a rĂ©servĂ© une derniĂšre surprise : nous avons croisĂ© le couple princier de Belle, ainsi que Donald, Mickey, et mĂȘme Jasmine dans le hall, prenant des photos avec les enfants ! Quelle chance nous avons eu de croiser tout ce beau monde. Cette rencontre impromptue a ajoutĂ© une touche finale magique Ă  notre expĂ©rience au Fleur de Lys Bar.

Quand les souvenirs valent chaque centime

Cette escapade au Fleur de Lys Bar a Ă©tĂ© une expĂ©rience inoubliable pour notre famille de cinq, peu habituĂ©e au luxe de ce genre. Les enfants Ă©taient aux anges, enchantĂ©s par l’ambiance magique et les dĂ©lices culinaires. Nous, les adultes, avons Ă©galement apprĂ©ciĂ© cette parenthĂšse au sein d’une parenthĂšse. Une prĂ©cision importante s’impose : nous n’avions jamais eu l’occasion de dĂ©couvrir le bar Fantasia auparavant. Pour rappel, le Fantasia est l’ancien nom du bar avant sa rĂ©novation en Fleur de Lys Bar. Peut-ĂȘtre que notre expĂ©rience naĂŻve nous a permis d’apprĂ©cier pleinement cette version, car nous n’avions pas de comparaison. Quoi qu’il en soit, une chose est sĂ»re : cette aventure restera gravĂ©e dans nos mĂ©moires comme une expĂ©rience Ă  vivre au moins une fois. Cependant, il est important de souligner que pour une famille de classe moyenne comme la nĂŽtre, le prix demeure assez Ă©levĂ©. Mais aprĂšs tout, une touche de magie vaut bien son pesant d’or, une fois de temps en temps !

Vivement notre prochaine visite au Disneyland HĂŽtel, mĂȘme si nous n’envisageons pas de retourner au Fleur de Lys, malgrĂ© une expĂ©rience rĂ©ussie. Nous sommes impatients de dĂ©couvrir de nouvelles aventures et de faire des rencontres inoubliables !

Marine-Alizée
NĂ©e en 1992, annĂ©e emblĂ©matique marquĂ©e par l'ouverture des portes du Parc Disneyland Paris, on peut dire que je suis tombĂ©e dans la marmite dĂšs le berceau. AccompagnĂ©e de mes trois merveilleux enfants, je nous embarque rĂ©guliĂšrement dans des escapades enchantĂ©es, oĂč nous explorons avec Ă©merveillement les recoins des parcs Ă  thĂšme, Ă  la recherche de nouvelles rencontres et de moments magiques. En dehors de ces instants d'Ă©vasion, je consacre mon temps Ă  l'enseignement, une vocation qui me permet de transmettre ma passion pour la dĂ©couverte et l'apprentissage. Mais dĂšs que l'occasion se prĂ©sente, je replonge avec dĂ©lice dans l'univers fĂ©erique des parcs Disney, oĂč chaque attraction est une aventure et chaque rencontre une histoire Ă  partager en famille. L'Ă©criture est Ă©galement l'une de mes grandes passions. À travers mes textes, je m'efforce de capturer l'esprit enchanteur de Disney, en tentant d’y ajouter ma touche personnelle d'humour et de sincĂ©ritĂ©, sans jamais craindre d'ĂȘtre directe et authentique. J'espĂšre que vous prendrez autant de plaisir Ă  me lire que j'en ai Ă  Ă©crire, et que vous vous laisserez emporter par la magie de mes aventures et de mes mots.