The Dlp Bugle #62

Initialement, ce nouveau numéro de The Dlp Bugle devait s’axer sur Together et les festivités du 14 juillet à Disneyland Paris. Mais devant l’arrivée de la nouvelle gamme de Pass, c’est une autre voie que nous avons retenue…

DLP Bugle – L’inflation de la semaine :

Elle concerne le prix des nouveaux pass. Ce tableau récapitule les augmentations et se passe de commentaires :

Pass AnnuelPrixPrix renouvelle ment (15% de réduction)Disneyland PassPrixAugmentation (se basant sur le prix d’un renouvellement.)
Discovery229€194,65€Bronze289€48,47%
Magic Flex319€271,15€Silver499€84,03%
Infinity499€424,15€Gold699€64,80%

Dlp Bugle – Magic News : Disneyland Pass

By Kinai

C’est la mauvaise surprise de la semaine, la douche froide pour les détenteurs du précieux sésame qu’est le passe annuel. Les clients de Disneyland Paris se sont réveillés avec une gueule de bois.
« Plus pour moins » pourrait être le slogan de cette nouvelle gamme, plus avec l’augmentation des prix et moins avec suppression de quasi tous les avantages.

Un manque de considération

S’il fallait encore une preuve que Disneyland Paris méprise, déteste ou déconsidère ses clients les plus fidèles, on la trouvera dans cette nouvelle gamme. Elle traduit la volonté de mettre fin à cette gamme à terme. Sinon comment expliquer une telle décision ? Il ne peut s’agir d’une méconnaissance de sa clientèle, pas après 30 ans !

On savait que l’industrie du loisir au niveau mondial considère les détenteurs de ce genre de pass (Quels que soient les parcs) comme des clients coutant plus cher et rapportant moins qu’un client visitant le parc une fois tous les dix ans. Disneyland Paris applique cette stratégie, fait une sélection par l’argent et veut faire de Disneyland Paris une destination prémium, ce qu’elle est pourtant loin d’être. Cette vision va à l’encontre de celle de Walt Disney.

Une stratégie perdante ?

Cette gamme va à l’encontre des dernières déclarations de Bob Iger :  » Dans notre empressement à augmenter les bénéfices, nous avons peut-être été un peu trop agressifs en ce qui concerne certains de nos prix. » Il a encore déclaré qu’il avait toujours pensé que « Disney était une marque qui devait être accessible » et « que notre stratégie tarifaire a été trop élevée et la qualité en baisse dans nos parcs. » Cette stratégie de sélection par l’argent est en partie due à son prédécesseur et, à Disneyland Paris, tout se passe comme si Bob Chapek était encore aux commandes. Cette stratégie de prix élevé a été sanctionnée par les investisseurs lors de l’annonce des résultats, le cours de l’action de TWDC ayant chuté, les investisseurs jugeant la fréquentation des parcs à thèmes trop faible. Mais, quand on vous empêche de vous y rendre, comment faire ?! Le 4 juillet dernier Walt DIsney World a meme été boudé, le complexe a connu une journée particulièrement calme en termes de fréquentation.

Que vaut-il mieux ? Un client qui dépense 3000 euros tous les 10 ans ou un client qui en dépense 800 par an pendant 10 ans ?

Imaginons une famille de 5 personnes, deux adultes, trois enfants, habitant à 10 minutes du parc : coût total : 3500 euros par an. Elle pourrait aussi s’expliquer par la volonté de Disneyland Paris de viser une clientèle haute de gamme.

Cette politique a aussi des répercussions négatives sur les cast-members qui subissent la colère des clients de Disneyland Paris. De tels comportements sont inadmissibles. Les cast-members ne font qu’appliquer les décisions et la politique de la direction. Les syndicats ont d’ailleurs alerté la direction de Disneyland Paris sur les conséquences de cette ambiance pour les cast-members, syndicats qui se montrent solidaires avec les clients.

Une pilule bien amère !

Ce programme existe depuis 30 ans. Disneyland Paris jette la fidélité de ses clients à la poubelle. Il n’y a aucune reconnaissance de cette fidélité comme on peut le trouver dans d’autres enseignes. Pire, Disneyland Paris a le culot de dire avoir écouté ses clients. Le resort Parisien dit avoir répondu à deux attentes principales : digitalisation et disponibilité d’accès. Si c’est vrai pour la première, ce n’est cependant pas une attente principale. Quant à la seconde, le maintien des trois réservations consécutives obligatoires invalide de lui-même l’argument de la disponibilité.

Non seulement, le parc n’écoute pas ses clients, mais on a l’impression en plus que Disneyland Paris accorde l’insigne honneur aux détenteurs de pass de pouvoir bénéficier de ses parcs, de pouvoir dépenser leur argent, oubliant que les détenteurs de pass sont des clients avant tout.
Cette publication concernant la suppression d’avantage en est une preuve. Non, ce ne sont pas des avantages à titre gracieux, ce sont des avantages inclus dans une offre payante ! Un avantage est toujours répercuté par une entreprise dans le prix que le client paye. C’est la base du commerce.

Des arguments fallacieux ?

Certains évoque l’inflation pour justifier les augmentations des tarifs pass. Argument amusant lorsque l’on observe la réaction de Disneyland Paris face aux grévistes de ces dernières semaines. On a l’impression que le manque de considération envers les cast-members est le même que celui envers les détenteurs de pass.

L’argument visant à expliquer que les pass à Disneyland Paris restent moins chers qu’aux Usa est fallacieux. Il n’a que l’apparence de la vérité. Une comparaison suffit : Disneyland Resort possède deux parcs et une zone commerciale. Walt Disney World en possède quatre à laquelle s’ajoute deux parcs aquatiques et une vaste zone commerciale. Disneyland Paris possède un parc et demi. Les Walts Disney Studios sont en travaux depuis plusieurs années et n’atteindront pas une offre de qualité avant longtemps. Le Disney Village n’est qu’une zone de travaux et le Disneyland Parc n’a pas connu d’extension depuis 28 ans !

D de déception !

Même emballé dans un beau packaging plein de pixie dust, la nouvelle ne passe pas. L’augmentation des pass et la suppression des avantages auront fait vivement réagir les réseaux sociaux. Ce sont des milliers de commentaires que l’on peut lire sur nos médias. Les détenteurs oscillent entre colère, dégoût et incompréhension devant le mépris de Disneyland Paris à leur égard. Le parisien comme le Figaro se sont fait les relais de la colère des pass annuels. Une pétition circule pour que Disneyland Paris revoie sa copie.

Le D de disney ne rime plus avec Disney, mais au mieux avec Déception au pire avec Dividende. Pour les pass annuels, la magie n’opère plus. Parler de Pass annuel relève de l’abus de langage. Ce n’est plus qu’un pass qui permet quand toutes les conditions le permettent d’avoir l’honneur de dépenser de l’argent pour Disneyland Paris.

Cette décision ne fait que s’ajouter à une suite de décisions médiocres allant de la transformation du Nautilus, à l’absence du Stuntronic en passant par l’introduction aux forceps de licences dans des lieux inadaptés, des augmentations tarifaires en pagaille depuis des années, un Disney Village ressemblant bientôt à la zone commerciale d’un supermarché.
Préservez l’héritage de Walt Disney, améliorez ce qui existe, deux préoccupations qui jusqu’ici étaient au cœur de la stratégie de la société semblent avoir disparu.
Tout n’est désormais plus qu’une logique comptable avec la rentabilité comme unique préoccupation. On sait que sur le long terme, ces stratégies sont toujours perdantes et que l’image d’une société est abîmée pour longtemps. Il est grand temps que le parc change de direction, dans tous les sens du terme.

Et la conclusion de tout ça ?

Malheureusement, on sait d’avance comment tout cela va finir.
Disneyland Paris ignorera superbement ses clients. Clients qui vont se précipiter pour renouveler leur pass. Pass qui seront sans doute sold out en quelques semaines.
Je serais curieux de connaître le taux d’attrition chez les pass annuels. Il sera certainement très faible et probablement dû au manque de produit disponible plutôt qu’à une réelle volonté de ne pas renouveler son pass…

À l’heure où la Walt Disney Company célèbre ses 100 ans et l’amitié, cette politique de Disneyland Paris est assez ironique. Prendre ses clients pour des pigeons, c’est un métier !

Edit : à l’heure où je conclus cet édito, un des membres de l’équipe nous a rapporté que des cast-members au Victoria’s Home-Style Restaurant menaient une enquête pour savoir si les guests avaient l’intention de renouveler leur pass annuel. Résultat, sur 30 personnes sondées samedi après-midi, une seule voulait renouveler ! Y aurait-il un espoir que Disneyland Paris revoie sa copie ?


🍽 DLP Bugle – Le chef vous propose

By C3drik

Une fois n’est pas coutume, c’est une recette que je vais vous présenter. Celle-ci a été concoctée par « Oncle Picsou lui-même, oups pardon, par Disneyland Paris Â»

Vous êtes prêts ?

Prenez un bon pigeon (un membre pass annuel fera très bien l’affaire), huilez-le avec des avantages en tous genres et faites lui espérer un accès au parc en mode VIP. 

Avant de le sortir du four,  passez le thermostat de 500 à 700 euros, et n’oubliez pas de lui retirer tous les avantages avant de le consommer. 

Et voilà, un joli membre Disneyland Pass tout heureux. 

Il pourra aisément profiter des magnifiques augmentations (Dernière en date, les toutes petites pâtisseries du Victoria’s Home-Style Restaurant qui passent respectivement de 6 à 7,50 € pour 3 bouchées et de 9 à 12€ pour les 5. 

Avouez franchement que c’est terriblement tentant. Mais attention à l’indigestion. 

Walt, tu ne voudrais pas venir changer un peu cette recette ? 

🛍 DLP Bugle – L’instant shopping

By Sandra27

Amis détenteurs de pass annuels qui avez décidé de ne pas renouveller votre précieux sésame suite à l’annonce de la nouvelle gamme, il est temps de faire le plein de shopping ! Et pour les autres aussi évidemment !!

Les plus gourmands d’entre nous succomberont sûrement à cette pâte à tartiner Stitch

Quant aux collectionneurs du genre, ils auront le choix entre deux nouvelles paires d’ears… l’une mettant à l’honneur Dark Vador et l’autre, Indiana Jones.

Petit focus maintenant sur l’orbe Pixar de Aribas ! Les amateurs l’attendaient avec impatience

Et pour finir, si l’augmentation des PA ne vous a pas sonnés au point de vous dégoûter du shopping, vous pourrez vous rabattre sur cette nouvelle gourde ainsi que ce nouveau concept de construction de maquette de fusée !

📰 DLP Bugle – La semaine du Resort

By MinnieSmart

Avec la météo très chaude de la semaine qui vient de s’écouler, les douches froides étaient très agréables ! Mais qui eût cru que notre destination préférée allait nous en faire prendre une, non pas froide, mais glacée !!!!!!!!!!

En effet, en ayant découvert cette nouvelle gamme de Pass Annuels, je fais partie de celles et ceux qui restent dubitatifs sur la raison d’une telle augmentation ! Il faut espérer que la Magie amènera de meilleures nouvelles dans les semaines à venir afin que nous puissions continuer à vivre notre passion dans des conditions financières plus acceptables que celles d’aujourd’hui !

La photo ci-dessus montre les Pass Annuels d’une de nos membres de l’équipe Ed92 ! Ceux-ci reflètent une période où le client était Roi chez Mickey !!!! et l’Imparfait est de rigueur ….

Oncles picsou disney

C’est la première fois en 20 ans de fidélité envers le Royaume Magique que l’amertume m’ envahit autant… Car malgré le contexte économique difficile auquel Bob Iger fait référence ,et dont nous avons pleinement conscience, nous osons espérer qu’il saura, comme il l’évoque dans son discours concernant la reconduction de son mandat auprès du Conseil d’Administration de la Walt Disney Company s’entourer d’associés qui le conseilleront favorablement pour l’avenir de notre destination préférée, et qui, nous l’espérons, sauront lui rappeler, EN PRIORITÉ, je me répète, que « le client est Roi » et non pas l’inverse… sensation s’étant accentuée un peu plus après avoir constaté l’annulation d’autant d’avantages dans cette nouvelle gamme de Pass Annuels…

Avant Première de Together

Suite à l’Event de Samedi 8 juillet dernier, organisé par Disneyland Paris, et auquel un de nos membres a assisté, j’ai le plaisir de vous présenter la vidéo, reflétant l’esprit de ce nouveau show !

Vous pouvez donc aller le découvrir depuis hier, samedi 15 juillet au Studio Theater situé aux Walt Disney Studios, chaque jour aux heures suivantes : 11h05, 12h15, 14h45 et 15h55.

Cette production originale Pixar exclusive à Disneyland Paris rend hommage aux plus iconiques personnages de l’Univers Pixar. Ce show est accompagné par un orchestre live et invite les spectateurs à embarquer pour un spectacle poétique en évoquant les mondes de Toy Story, Coco et bien d’autres.

Minnie Parisienne pour le 14 juillet 2023 !

Minnie Mouse Parisienne Vidéopolis 14 juillet 2023

Durant la journée de cette dernière Fête Nationale, quelques festivités étaient proposées. Entre autre, au Vidéopolis, les Guest ont eu le plaisir de retrouver Minnie qui avait revêtu son costume de Parisienne accompagnée de la chorale britannique Cardinal Langley Roman Catholic High Scholl🇬🇧qui interprétait, entre autre, avec magie, « le Bleu lumière » issue de Vaiana la légende du bout du monde.

Pour célébrer dignement ce 14 juillet, des flûtes de Champagne étaient bien sûr proposées…

Une fin de 14 juillet innovante

En effet, après D-Light, ce vendredi 14 juillet dernier, Disneyland Paris a repoussé les limites de l’innovation grâce à sa fructueuse collaboration avec Dronisos – Drone Light Shows , en surprenant ses visiteurs grâce à un spectacle nocturne exceptionnel présentant un nouveau record européen avec 1495 drones volant simultanément au-dessus du Château de la Belle au Bois Dormant.

Cette prouesse de technologie a rendu hommage aux différents symboles Français, bien sûr, que ce soit ceux de Paris mais également des légendaires créations Disney et Pixar.

The Dlp Bugle – Le fondateur de cette magie qui nous « était » si précieuse…

C’est sur cette photo de la statue de Walt Disney qui serait effaré s’il découvrait ce que devient la magie à Disneyland Paris… que je vous souhaite d’agréables vacances estivales, et étant optimiste de nature, j’espère vous retrouver en août prochain en pleine forme afin de pouvoir vous annoncer des nouvelles plus magiques que celles actuelles…. ✨

🚧 Dlp Bugle – This area is being refurbished…

By Kinai

Un bref tour des travaux cette semaine, on notera juste que la partie centrale à l’entrée du parc Disneyland est en travaux.


C’est ainsi que nous refermons ce 62 ème Dlp Bugle. Rendez-vous à la rentrée pour connaitre les dernières news de Disneyland Paris ! En attendant, nous vous souhaitons de très belles vacances à tous !

Kinai
Disney et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis tombé dedans petit, et je n’en suis jamais ressorti. Du cinéma aux parcs d’attractions, en passant par l’histoire de Walt Disney Company, jusqu’aux BD, tout me passionne.