Lancement des 30 ans : Déception ou consécration

Le lancement des 30 ans de Disneyland Paris a dĂ©butĂ© voilĂ  presque trois semaines, l’occasion pour nos rĂ©dacteurs de s’interroger sur la rĂ©ussite de ce lancement. Ils se sont donc posĂ©s la question dĂ©ception ou consĂ©cration ?

Comme d’habitude, ils ne sont pas d’accord entre eux.

Deux rédacteurs, deux avis : Make Your Choice !

Lancement des 30 ans : déception ! By Mélissa

On y est les ! Les fameux 30 ans de Disneyland ont dĂ©barquĂ© ! Et avec tous les Ă©vĂšnements qui se sont passĂ©s, ça donne une bouffĂ©e d’air frais au parc.

J’avais Ă©normĂ©ment d’attentes concernant cette cĂ©lĂ©bration. Et je vous explique tout de suite pourquoi je la trouve en demi-teinte.

Pour commencer, nous pouvons dĂ©couvrir le nouveau spectacle/parade : un monde qui s’illumine. La premiĂšre chose qui me titille c’est la musique
 Je ne la trouve tout simplement pas Disney. Elle a des airs d’électro et un rythme entĂȘtant que je n’apprĂ©cie pas. Disneyland a dĂ©jĂ  fait beaucoup mieux en termes de musique sur lesquels on a envie de danser, par exemple celle de la premiĂšre rĂ©ouverture Ă©tait nettement au-dessus selon moi.

Concernant le show sur les scĂšnes centrales lĂ  en revanche j’adore le medley de diffĂ©rents Disney ça passe des plus classiques comme Tarzan au plus moderne comme zootopie et vaiana, et j’adore ça !

Pour les personnages lĂ  je suis encore mitigĂ©e, contente de voir Miguel, Nic et Judy ! Mais j’en attendais nettement plus pour cette cĂ©lĂ©bration.

D’ailleurs, hormis cette nouvelle «  parade Â» il n’y a rien de plus ! Pas de show particulier hors celui du soir.

En effet, nous pouvons dĂ©sormais assister au D light : La premiĂšre version m’avait vraiment déçu, je dois l’admettre. J’ai Ă©tĂ© embĂȘtĂ© de voir simplement les oreilles (3) apparaitre comme ça, alors qu’on sait ce qu’on est aujourd’hui capable de faire. Mais Disney a rectifiĂ© le tir, je dois l’avouer qu’avoir le gĂ©nĂ©rique en live m’a Ă©merveillĂ© ! La pluie d’étoiles aussi a fait son effet. En bref, Disneyland exploite enfin la technologie du drone avec des effets beaucoup plus impressionnants et je suis maintenant conquise !  Le prĂ© show est vraiment beau Ă  voir, le chĂąteau est trĂšs bien exploitĂ©.

Lancemement des 30 ans : le merchandising

Pour continuer, j’aimerais m’attarder quelques instants sur les marchandising, il est Ă©vident que je ne peux pas faire ma critique sur cet anniversaire sans Ă©voquer l’organisation dĂ©plorable de ses merch. Le fait qu’on les trouve dans trĂšs peu de boutiques et que les acheteurs revendeurs remplissent des sacs sans que le parc n’intervienne me rĂ©volte au plus haut point. Je veux dire, me faites pas croire que les Cast (ils ne sont bien sĂ»r pas responsables, ici c’est pour illustrer l’argument du « ils ne peuvent pas surveiller tout le monde) ne remarquent pas ces gringalets avec des sacs plus gros qu’eux, remplis de multiple exemplaire de savons mousse ?

Je ne comprends pas pourquoi ce genre de comportement n’est pas puni. DĂ©jĂ  parce que l’image de Disney est entachĂ©e avec des reventes Ă  des prix hallucinants et parce qu’ensuite ça entraine un mĂ©contentement des personnes qui n’ont pas pu s’offrir ses souvenirs !

Pour parler des merch plus en dĂ©tail je trouve la plupart des articles trĂšs sympas, en revanche niveau vĂȘtement je n’ai pas trouvĂ© ça transcendant pour un anniversaire aussi important. Est-ce nĂ©cessaire que j’évoque la gamme 1992 ? Qui est toute seule dans son rayon que personne n’approche tant c’est fade et pas trĂšs joli ?

Parlons dĂ©coration, je ne vais pas rechigner, les nouvelles structures sont une rĂ©ussite ! Mais ! J’ai une petite dĂ©ception la nuit tombĂ©e. De simple spot lumineux, je m’attendais Ă  mieux. Qui plus est, je regrette de ne pas voir de la dĂ©coration sur l’ensemble du parc ! Et pas uniquement sur main street.

En conclusion:

Si je dois Ă©voquer ma plus grande dĂ©ception, c’est sans doute les rencontres avec les personnages. Ils s’arrĂȘtent tous Ă  13h30 ou 14h30. Autant dire que l’aprĂšs-midi, il ne se passe plus grand-chose Ă  ce niveau-lĂ . Et d’ailleurs lĂ  encore il n’y a pas foule de personnages Ă  rencontrer, en tout cas d’inĂ©dit incroyable pour l’anniversaire. Quant aux magic shoot qui ont fait leurs apparitions durant le covid, ils disparaissent de plus en plus. Pourtant, c’Ă©tait vraiment un concept trĂšs sympa. LĂ  encore, je ne comprends pas le choix de Disney. L’expĂ©rience rencontre et photo sont laissĂ©es de cĂŽtĂ© alors qu’elles sont nettement apprĂ©ciĂ©es par les guets.

En conclusion c’est un avis en demi-teinte pour moi, je m’attendais Ă  plus d’expĂ©rience qui sortent du lot, des spectacles inĂ©dit supplĂ©mentaire, des personnages toutes la journĂ©e, bref une expĂ©rience qui chamboule le parc !

Lancement des 30 ans : consécration ! By Sandra

On ne va pas se mentir : un anniversaire du Disneyland Park, c’est toujours un Ă©vĂšnement attendu ! Et ce, aussi bien par les fans que par les visiteurs occasionnels. Si notre Ɠil peut ĂȘtre plus exigeant sur ce genre de cĂ©lĂ©brations, il ne faut pas oublier l’Ă©merveillement instantanĂ© des visiteurs qui ont moins souvent l’occasion de venir. Quoi qu’il en soit, je trouve que cet anniversaire est globalement une vraie rĂ©ussite. Peut-ĂȘtre aussi que la longue pĂ©riode difficile que nous venons de traverser d’un point de vue sanitaire a permis de relativiser mes attentes, peut-ĂȘtre que ce retour au parc sans masque et sans distanciation avec les personnages a boostĂ© mon entrain : toujours est-il que je trouve le 30Ăšme anniversaire colorĂ© et festif.

Les décors

C’est vrai… Ils sont principalement cantonnĂ©s Ă  l’entrĂ©e, au gazebo et au niveau de Central Plazza. Et si on peut effectivement regretter que Main Street ne soit que trĂšs trĂšs discrĂštement dĂ©corĂ©e, cela semble somme toute logique si on veut garder tout l’espace libre pour les futures cĂ©lĂ©brations Halloween et NoĂ«l. Pour les 25 ans, le thĂšme de couleurs Ă©tait bleu et argent et du coup toute la saison de NoĂ«l en a Ă©tĂ© impactĂ©e. Alors, c’Ă©tait joli, c’est vrai
 mais un NoĂ«l sans rouge et or, je trouve que ça ne fait pas vraiment NoĂ«l !

Mais revenons-en Ă  nos dĂ©cos du 30Ăšme anniversaire : le mĂ©daillon Ă  l’entrĂ©e qui bouge au grĂ© du vent est une vraie nouveautĂ©. Cette dĂ©coration prend toute sa dimension Ă  la nuit tombĂ©e et c’est vrai que du coup, son orientation dos au public lors du dĂ©part du parc quand il fait nuit, est un peu regrettable. Le gazebo est splendide avec ses draperies Ă  LED et les sculptures qui ornent Central Plazza sont magnifiques ! Elles sont originales, artistiques et parfaitement rĂ©alisĂ©es (petit bĂ©mol sur MĂ©rida que j’adore, mais qui fait un peu flipper et sur l’absence de Raiponce uniquement reprĂ©sentĂ©e par la prĂ©sence de Pascal). Le plan sur la sculpture de Cendrillon avec le chĂąteau en toile de fond, c’est juste magnifique ! Les couleurs sont plutĂŽt bien choisies. Je trouve que le dĂ©cor est vraiment sympa.

L’offre Food

Bon lĂ  clairement, c’est la gourmande qui parle. J’avoue avoir Ă©tĂ© bluffĂ©e par la diversitĂ© de l’offre food et le souci du dĂ©tail avec les chantilly colorĂ©es, les potages violets et autres petites douceurs qu’on aime Ă  dĂ©guster lors d’un sĂ©jour du parc. Je n’ai Ă©videmment pas pu tout tester, mais j’espĂšre que le design rĂ©el sera Ă  la hauteur des attentes sur le visuel. Je ne me souviens que trop des milkshakes de chez Victoria qui Ă©taient relativement chers pour un rendu dĂ©cevant (Tic et Tac sur le dessus du milkshake avaient l’air d’ĂȘtre passĂ©s sous un camion).

Le merchandising

Je vais ĂȘtre totalement honnĂȘte : une fois que j’ai vu les articles des 30 ans sur le parc, j’ai Ă©tĂ© moins conquise que sur les photos. Pour autant, c’est vraiment une affaire de goĂ»t et comme les goĂ»ts et les couleurs ça ne se discute pas, je vais plutĂŽt revenir sur la diversitĂ© que le parc propose.

On a toujours les mĂȘmes articles phares, ceux qui sont dĂ©clinĂ©s au grĂ© des anniversaires et des saisons : pin’s, porte-clĂ©s, magnets, tasses, bols, chocolats, tee-shirts, jerseys, et j’en passe. Pas forcĂ©ment de quoi pavoiser me direz-vous ! Mais, car il y a un mais, je trouve que c’est la premiĂšre fois que l’offre se diversifie autant ; boĂźte Ă  lunch, cacao en poudre ou mĂȘme le fameux distributeur de savon pour les mains ! Tout le monde y trouvera bien son compte… en espĂ©rant qu’il y ait du stock parce qu’Ă©videmment, c’est lĂ  qu’est le problĂšme …

Les animations

En Ă©crivant ce titre, je me suis dit directement que dans la foulĂ©e on allait me rĂ©pondre : « mais quelles animations » ??? J’avoue… c’est un peu pauvre de ce cĂŽtĂ©-lĂ . Les rencontres avec les personnages n’ont pas changĂ© d’un pouce. On n’a pas du tout l’opportunitĂ© de se prendre en photo avec les personnages habillĂ©s de leurs magnifiques costumes des 30 ans aux couleurs iridescentes. Et ça, c’est un vrai gros bĂ©mol.

En revanche, il y a un magic shot avec ajout d’un cadre souvenir des 30 ans que je trouve sympa. Mais lĂ  oĂč je trouve qu’ils ont fait trĂšs fort, c’est au niveau de la parade ! Les chars sont simples et sans prĂ©tention. Les danseurs ne portent pas de costumes extravagants. Et pourtant, cette parade fait mouche ! Tout simplement, car elle est extrĂȘmement festive ! La musique est hyper entraĂźnante, la chorĂ©graphie trĂšs vive et le dĂ©ferlement de personnages est extra. Et en plus, on a droit Ă  des personnages sortis rarement tels Judy, Nick, Joie ou encore Miguel ! Le show stop sur Central Plaza nous en met plein les yeux. Et, ce qui est vraiment trĂšs agrĂ©able, c’est que les personnages changent de scĂšne, vous donnant ainsi l’opportunitĂ© d’en voir de nombreux de plus prĂšs. Pour moi, cette parade est une rĂ©ussite totale.

Enfin, je trouve la prouesse du spectacle des drones pour D-Light absolument extraordinaire ! L’image de ce Mickey en 3-d tournoyant Ă  cĂŽtĂ© du chĂąteau sur « un monde qui s’illumine » est juste WAOUH ! Je n’ai pas d’autres mots. J’ai vraiment Ă©tĂ© Ă©blouie par cet ajout.

Pour conclure

Si on peut vraiment regretter l’insuffisance des dĂ©corations ou ne pas adhĂ©rer aux propositions du parc, je suis plutĂŽt conquise par cet anniversaire qui reste joyeux et festif et je crois qu’on en avait vraiment besoin.

Retrouvez nos autres critiques sur les 30 ans du parc : Disneyland Paris 30 : un ANNI-PAS-SI-VERSAIRE et le lancement des 30 ans de Disneyland Paris

Kinai
Disney et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis tombĂ© dedans petit, et je n’en suis jamais ressorti. Du cinĂ©ma aux parcs d’attractions, en passant par l’histoire de Walt Disney Company, jusqu’aux BD, tout me passionne.