Visite de fin de travaux de « Big Thunder Mountain »

Le 2 dĂ©cembre 2016, c’est Ă  l’invitation de Disneyland Paris que plusieurs responsables de pages internet consacrĂ©es au Resort parisien – dont ED92 –  ont eu droit Ă  une visite guidĂ©e et en avant premiĂšre la mythique attraction de Frontierland, suite Ă  des travaux qui auront durĂ© treize mois et Ă  quelque jours de sa rĂ©ouverture aux guests.

La visite s’est effectuĂ©e en compagnie de Beth Clapperton (Directrice Artistique) et Bjorn Heerwagen (Production Manager), et a consistĂ© Ă  parcourir la totalitĂ© du parcours Ă  pied, en longeant les rails.

La rĂ©hab a dĂ©butĂ© par un grand nettoyage (le lac, les extĂ©rieurs, les parties vĂ©gĂ©tales, les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments de dĂ©cors, les iles aux alentours
). Il y a aussi eu un Ă©norme travail de peinture et le rĂ©sultat est excellent. Les vĂ©gĂ©taux ont Ă©tĂ© intĂ©gralement retirĂ©s et changĂ©s (ce qui a aussi permis de les mettre Ă  une Ă©chelle plus cohĂ©rente c’est Ă  dire des arbres plus petits par exemple).

Par exemple, les nombreux cactus sont d’un vert Ă©clatant qui tranche avec la couleur ocre de la roche (qui bĂ©nĂ©ficie d’une nouvelle teinte chromatique, peu visible en ce qui me concerne, peut ĂȘtre en raison des mauvaises conditions mĂ©tĂ©o).

Beth et Bjorn nous expliquent que la difficultĂ© de rĂ©novation du bĂątiment est aussi du au fait qu’il est en permanence soumis au variations de tempĂ©ratures et aux caprices de la mĂ©tĂ©o (pluie, neige, soleil
). Les diffĂ©rents animaux sont aussi de retour (avec par exemple les opossums qui sont prĂ©sents mais ne tourneront pas et on retrouve aussi la chĂšvre, les Ăąnes, chauves souris
). La file d’attente ne sera pas interactive donc sa rĂ©hab a consistĂ© Ă  repeindre les boiseries et nettoyer les Ă©lĂ©ments de dĂ©cors (barils, pelles, pioches
).

Les geysers sont de retour avec tous leurs effets et Beth affirme que c’est magnifique et que cela vaudra surtout le coup d’Ɠil la nuit avec les Ă©clairages associĂ©s.

La descente servant Ă  faire des photos pendant l’attraction a aussi subi un gros travail car tout le matĂ©riel photographique a Ă©tĂ© changĂ© et bien entendu il est beaucoup plus petit qu’avant. Donc l’espace gagnĂ© a servi Ă  thĂ©mer en rajoutant des Ă©lĂ©ments de dĂ©cor (caisses, dynamite, bois d’animaux
).

Le dernier Lift (le C) sera l’endroit le plus marquant de l’attraction car, comme en Californie, une lampe cassĂ©e va dĂ©clencher une Ă©tincelle qui va se rĂ©pendre et faire exploser des caisses de dynamite. Effet garanti selon nos deux guides !

Un nichoir à oiseaux a été ajouté afin de dissimuler du matériel technique.

La visite du parcours nous a permis de constater l’ampleur du travail effectuĂ©. L’attraction a visuellement retrouvĂ© une seconde jeunesse, voire une renaissance, qui devrait ĂȘtre magnifiĂ©e par l’amĂ©lioration du ride control.

Reprise des voyages prévue le 10 décembre !

L’équipe d’ED92 Ă  remercier Daniel Delcourt, ClĂ©ment RĂ©vĂ©rand, Beth Clappertonet Bjorn Heerwagen pour leur invitation et la qualitĂ© de cette journĂ©e.

Kinai
Disney et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis tombĂ© dedans petit, et je n’en suis jamais ressorti. Du cinĂ©ma aux parcs d’attractions, en passant par l’histoire de Walt Disney Company, jusqu’aux BD, tout me passionne.